Bourse

Sociétés

La valeur du jour en Europe - AEGON en hausse après une nouvelle cession d'actifs dans la réassurance-vie à SCOR

AOF - 28 décembre 2017


(AOF) - Aegon (+1,18% à 5,335 euros) domine l'indice néerlandais AEX après avoir franchi une nouvelle étape dans le "nettoyage" de son portefeuille. L'assureur néerlandais continue à démanteler son activité américaine de réassurance, opérée sous la bannière Transamerica, en en cédant un nouveau bloc au français Scor. Ainsi, environ 750 millions de dollars d'engagements pris sur le marché de la réassurance-vie par Transamerica vont être transférés à Scor.

Aegon chiffre à 75 millions de dollars l'impact positif que cette opération va avoir sur la position en capital de Transamerica. Le groupe néerlandais souligne également que la transaction n'aura pas d'impact sur ses résultats car l'activité de réassurance-vie cédée est enregistrée en "activités en cours de cession" et n'est donc pas inclue dans le bénéfice imposable ajusté. Aegon estime à environ 105 millions d'euros la perte avant impôt qui sera liée à cette opération et qu'il passera dans ses comptes du quatrième trimestre sur la ligne "autres charges".

Le transfert de ces engagements de réassurance-vie à Scor permet au passage à Aegon de dissoudre la société qui les hébergeait au sein de Transamerica.

Ce n'est pas la première fois que Scor et Aegon font affaire puisque la majorité de l'activité de réassurance-vie de Transamerica avait déjà été cédée au français en 2011. Aegon avait alors transféré à Scor 1,2 milliard d'euros (USD 1,8 milliard) d'actifs en numéraire et en titres, et de passifs correspondants (montants soumis aux ajustements habituels de clôture). Le groupe néerlandais avait conservé une partie de ses activités, et c'est cette part qui a été de nouveau entamée aujourd'hui. Aegon reste toutefois exposé au marché de la réassurance-vie aux Etats-Unis.

La cession annoncée aujourd'hui entre dans le cadre de la stratégie d'optimisation du portefeuille du groupe, telle qu'elle a été annoncée en janvier 2016. Les activités de la filiale américaine Transamerica font partie des plus concernées par ce grand ménage puisque des actifs avaient déjà été cédés fin juin à Wilton Re.