Bourse

Sociétés

La valeur du jour en Europe - GLENCORE rattrapé par des affaires

AOF - 03 juillet 2018


(AOF) - Glencore chute de plus de 12% à 305,15 pence à Londres, retrouvant son plus bas niveau depuis juillet 2017. Les investisseurs s'inquiètent des conséquences éventuelles de ses démêlés avec la justice américaine. Le géant suisse des matières premières a reçu une injonction du Département américain de la Justice (DoJ) lui réclamant des documents relatifs à ses activités au Nigeria, en République démocratique du Congo (RDC) et au Venezuela depuis 2007 jusqu'à aujourd'hui.

Dans un communiqué, Glencore a précisé que la justice américaine exigeait des documents prouvant le respect par la société des lois anticorruption et contre le blanchiment d'argent.

2018 est décidément une année difficile pour le groupe zougois qui est déjà dans le collimateur du régulateur britannique et du Ministère public suisse pour ses affaires au Congo où il produit notamment du cobalt et du cuivre.

La justice britannique s'intéresse aux relations entre Glencore, l'homme d'affaires israélien Dan Gertler et les dirigeants du pays, dont le président congolais Joseph Kabila.

Dan Gertler a été mis en cause dans des enquêtes pour corruption par les autorités américaines et britanniques. Les Etats-Unis lui ont infligé une sanction en décembre dernier.

Interrogé par Bloomberg, un analyste d'Investec Securities souligne que la réaction des marchés est particulièrement négative aujourd'hui. Certes reconnaît-il, l'amende du DoJ pourrait être élevée, mais sans doute pas autant que la capitalisation boursière partie en fumée depuis ce matin...