Bourse

Sociétés

HUGO BOSS : le style a son importance, le chiffre d'affaires aussi

AOF - 02 novembre 2017


(AOF) - Hugo Boss connait parfaitement les bases de l'économie du luxe. Si le style a son importance, les ventes doivent suivre. Le groupe de prêt-à-porter allemand a révisé à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de 2017 dans le sillage de ventes solides au troisième trimestre. En Bourse, le titre a gagné 1,5% à 76,31 euros. Fort du succès de ses collections en Europe et dans la région Asie-Pacifique, Hugo Boss a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 710,7 millions d'euros, en hausse de 3% en organique, conformément aux attentes.

L'Ebitda ajusté a reculé d'1% à 142,9 millions tandis que le bénéfice net est resté stable à 80,3 millions en raison de la faiblesse de la livre.

Pour l'exercice complet, Hugo Boss table désormais sur une croissance de ses ventes pouvant aller jusqu'à 5% alors qu'il avait dit jusqu'ici tabler sur des ventes stables. L'Ebitda ajusté est attendu stable contre dans une fourchette comprise entre -3% et +3% auparavant.

Dans une note publiée ce matin, Bryan Garnier ne se dit pas surpris par la révision à la hausse des prévisions du groupe. La hausse de 21% du titre depuis trois mois montre que le marché a repris confiance dans Hugo Boss, commente le broker. De plus, ajoute-t-il, cette publication confirme les solides progrès du plan de transformation stratégique entamé par le groupe fin 2016. Dans ce cadre, l'analyste a confirmé sa recommandation Neutre et son objectif de cours de 74 euros.

A l'image de Burberry ou Marks & Spencer, Hugo Boss réduit nombre de ses boutiques et surtout limite sa présence dans les points de vente multi-marques, plus difficilement gérables. Le groupe simplifie également ses marques et baisse ses prix afin de reconquérir sa clientèle et de séduire un public plus jeune.