Bourse

Sociétés

La valeur du jour en Europe - UNICREDITO déçoit sur la rémunération des actionnaires

AOF - 12 décembre 2017


(AOF) - Unicredit (-1,78% à 17,65 euros) affiche l’une des plus fortes baisses de l’indice italien, Footsie MIB, alors qu’elle tenait aujourd’hui sa journée investisseurs. Certains analystes ont été déçus par les annonces de la banque italienne concernant son dividende. Elle a indiqué que son taux de distribution passerait de 20% cette année à 30% en 2019 alors qu’elle avait annoncé l’année dernière lors de la présentation de son plan stratégique qu’elle comptait distribuer entre 20% et 50% de ses bénéfices à ses actionnaires via le dividende à cette échéance.

UBS s'attendait ainsi à ce que taux de distribution atteigne 50% dans deux ans. Une mauvaise surprise que l'analyste explique par la décision d'Unicredit d'appliquer tout de suite les récentes directives de l'Autorité bancaire européenne à propos notamment de l'estimation des probabilités de défaut des crédits. Elles auront un impact négatif de 90 points de base sur son ratio de fonds propres durs entre 2018 et 2019.

La banque italienne a toutefois confirmé viser un ratio de fonds propres durs d'au moins 12,5% dans deux ans.

Unicredit a par ailleurs annoncé la cession de 4 milliards d'euros de créances douteuses supplémentaires d'ici 2019.

Les autres objectifs de son plan stratégique ont aussi été réaffirmés. Elle anticipe un bénéfice net de 4,7 milliards d'euros, une rentabilité des capitaux propres tangibles de 9% au minimum et une baisse de sa base de coûts à 10,6 milliards.