Bourse

Sociétés

LAFARGEHOLCIM en forme au deuxième trimestre

AOF - 27 juillet 2018


(AOF) - LafargeHolcim (+3,13% à 43,22 euros) est bien installé dans le Top 10 des hausses du jour à la Bourse de Paris. Le cimentier a rassuré en dévoilant des résultats du deuxième trimestre supérieurs aux attentes qui lui ont permis de confirmer ses perspectives annuelles. Il a ainsi pu rattraper une partie du retard accumulé sur les trois premiers mois de l'exercice, période au cours de laquelle il avait souffert notamment de la mauvaise météo en Europe.

Au deuxième trimestre, l'Ebitda sous-jacent de LafargeHolcim a renoué avec la croissance (+1,5% en données comparables) pour atteindre 1,78 milliard de francs suisses. Il dépasse de 1% le consensus qui le donnait à 1,767 milliard. L'Europe et surtout l'Asie ont tiré l'activité et les résultats du groupe. Son chiffre d'affaires a progressé de 9,3% et son Ebitda de 7,2% en Europe, une performance qualifiée de "décente" par UBS. En Asie-Pacifique, le premier a augmenté de 9,3% et le second de 21%. LafargeHolcim y a dépassé le consensus grâce notamment au dynamisme de sa coentreprise en Chine.

Grâce à ce solide deuxième trimestre, le cimentier franco-suisse est sorti à fin juin avec un Ebitda sous-jacent en repli limité de 1,4% en données comparables. Il avait plongé de 7,7% au premier trimestre. Son chiffre d'affaires, pour sa part, a progressé de 4,8% sur la période, à 13,27 milliards de francs suisses.

Sur cette base, et au vu de l'amélioration des tendances au deuxième trimestre, le groupe comme les analystes croient à la poursuite de l'accélération en deuxième partie d'année. Des doutes commençaient pourtant à surgir après le mauvais début d'année qui faisait craindre une révision à la baisse des objectifs : le consensus tablait sur une expansion de 4% de l'Ebitda de LafargeHolcim plutôt que de 5% comme le groupe continue de le prévoir.

Pour atteindre cet objectif, le cimentier va devoir enregistrer une expansion de 9 à 10% de son Ebitda au second semestre, calcule UBS. Il sera aidé par son programme de réduction des coûts qu'il continue à déployer.

"Nous croyons que LafargeHolcim est sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs annuels étant donné l'accélération de ses tendances de marché, des bases de comparaison plus favorables et les réductions de coûts à venir", abonde Bernstein.