Bourse

Sociétés

LAFARGEHOLCIM : JPMorgan juge la valorisation tendue et la visibilité faible dans les émergents

AOF - 23 mai 2018


(AOF) - LafargeHolcim (-1,72% à 45,06 euros) signe une des plus fortes baisses du CAC 40. Certes, le titre n'est pas beaucoup plus malmené que Saint-Gobain (-1,48%) ou Vicat (-1,13%). Leur point commun est bien sûr d'appartenir au secteur très cyclique de la construction, traditionnellement en difficulté en Bourse lorsque des indicateurs macroéconomiques déçoivent. C'est précisément ce qu'il se passe aujourd'hui puisque la baisse des marchés est largement due aux indices PMI dévoilés ce matin qui confirment le ralentissement de la croissance européenne.

Seulement, LafargeHolcim subit sans doute en plus les commentaires de JPMorgan. A l'occasion d'une note sur le secteur des cimentiers européens, le broker a maintenu sa recommandation Neutre et son objectif de cours de 50 euros sur le titre. JPMorgan estime que la valorisation de LafargeHolcim est tendue alors que celle de l'ensemble du secteur est largement décotée (18% contre une décote historique de 7%). De plus, il prévoit une croissance organique de l'Ebitda 2018 du groupe sous la guidance : à 4% contre au moins 5%.

Enfin, l'analyste suggère que le groupe franco-suisse ne tient pas la comparaison avec ses concurrents CRH ou Buzzi. Ces derniers, largement exposés aux marchés développés, bénéficient d'une meilleure visibilité sur leurs perspectives que LafargeHolcim. Lui est plus exposé aux marchés émergents.