Bourse

Sociétés

LAFARGEHOLCIM vise une hausse de 5 à 7 % de l'Ebitda opérationnel retraité en 2017

AOF - 27 octobre 2017


(AOF) - A 1,446 milliard de francs suisses, le résultat net part du groupe de LafargeHolcim a progressé de 8,1 % depuis le début de l’année, en raison de la hausse de l’Ebitda opérationnel et d’une diminution du taux d’imposition effectif sur les neuf premiers mois de 2017. L’Ebitda opérationnel retraité a progressé de 5,9 % sur le trimestre, à 1,750 milliard de francs suisses sur base comparable, et de 9,2 % depuis le début de l’année. Le groupe a également annoncé une progression du chiffre d’affaires net de 4,1 % au troisième trimestre, à 6,9 milliards de francs suisses sur base comparable.

Sur base comparable, les volumes de ciment ont progressé de 4,7 % au 3ème trimestre et de 1,8 % depuis le début de l'année.

Des synergies de 97 millions de francs suisses ont été réalisées au 3ème trimestre, ce qui a permis au Groupe de dépasser, dès le mois de juillet, son objectif de 1 milliard de francs suisses de synergies fixé pour la fin de l'année.

S'agissant de ses perspectives, le groupe indique que la demande globale de ciment devrait augmenter entre 1 et 3 % en 2017. "Après un bon premier semestre et un troisième trimestre solide, la croissance de l'Ebitda opérationnel retraité sur base comparable devrait continuer de ralentir pour le reste de l'année 2017", a averti le groupe.

Le groupe prévoit pour 2017 une hausse de 5 à 7 % de l'Ebitda opérationnel retraité sur base comparable, une croissance du bénéfice par action récurrent et un ratio dette nette/Ebitda opérationnel retraité d'environ 2,5.

Pour 2018 et afin de refléter la dynamique actuelle de ses activités, le groupe a ajusté certaines de ses hypothèses de volumes et de prix qui sous-tendaient les objectifs de résultats. Il prévoit que cela se traduira par un taux de croissance de l'Ebitda opérationnel retraité sur base comparable d'au moins 5 %.

Une revue de nos activités est en cours, incluant la stratégie des pays ainsi qu'un accent sur la simplification, la maitrise de coûts et la gestion de la performance. Une mise à jour de la stratégie et des perspectives sera communiquée en mars 2018, lors de la publication des résultats 2017. A cette occasion, le groupe fera également un point sur la gestion de son portefeuille. A ce jour, le programme de désinvestissements du Groupe a atteint 4,4 milliards de francs suisses en valeur d'entreprise.