Bourse

Sociétés

LAGARDERE a signé un premier trimestre bien plus dynamique que prévu

AOF - 17 mai 2018

(AOF) - Lagardère s'est apprécié de 1,68% à 27,28 euros après avoir dévoilé un chiffre de croissance organique supérieur aux attentes au titre du premier trimestre. Sur cette période, le groupe de médias et d'édition a vu son chiffre d'affaires progresser de 5% à changes et périmètre constants, à 1,555 milliard d'euros. Le consensus était à +2,5%. En données publiées, la croissance est ressortie à 1,5%, intégrant un impact de changes négatif de -63 millions d'euros principalement attribuable à la dépréciation du dollar.

Sur les trois premiers mois de l'exercice, l'activité de travel retail s'est une fois encore imposée comme le principal moteur de l'expansion de Lagardère. Sa croissance organique a été de 11%, à 802 millions d'euros de chiffre d'affaires. Sur ce marché, les zones Asie-Pacifique et EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) ont enregistré des taux de croissance de 34,4% et 15,6% respectivement grâce à l'ouverture de nouveaux points de vente, au gain de la concession de Hong Kong et à la croissance du duty free en Nouvelle-Zélande.

L'autre pilier du groupe est l'édition, dont le chiffre d'affaires a progressé en organique de 2,9% au premier trimestre, à 442 millions d'euros.

En creux, ces performances valident le plan de transformation initié par Lagardère depuis plusieurs mois qui consiste à se focaliser précisément sur les activités en croissance et fortement génératrices de cash-flow : le travel retail et l'édition. L'analyse en profondeur de ce programme, qui passe par les cessions récemment annoncées d'une grande partie des actifs de la branche Médias du groupe (Lagardère Active), a incité Barclays à relever sa recommandation sur la valeur il y a quelques semaines.

Au premier trimestre, Lagardère Active a vu son chiffre d'affaires reculer de 0,9% en données comparables. Celui de la division Sports, l'autre pôle qui devrait faire l'objet d'une cure d'amaigrissement dans les prochains mois, a baissé de 14,3%.

Sur cette base solide, Lagardère a maintenu sa prévision 2018 d'un Résop (résultat opérationnel) stable. Invest Securities estime aujourd'hui que "ces bonnes tendances nous laissent penser qu'elle pourrait être dépassée."