Bourse

Marchés

L'Autorité de la concurrence ouvre une enquête de phase 2 sur le rachat de William Saurin

AOF - 04 décembre 2017


(AOF) - L'Autorité de la concurrence a décidé d'ouvrir une phase d'examen approfondi sur le rachat des marques William Saurin, Panzani et Garbit par la société Financière Cofigeo. Cette opération entrait dans le cadre du démantèlement du groupe Financière Turenne Lafayette. Financière Cofigeo a certes pu mener à bien le rachat de ces actifs à la barre du Tribunal de commerce sans attendre le feu vert de l'Autorité de la concurrence, en vertu d'une dérogation prévue par le code de commerce pour les sociétés en liquidation ou en redressement judiciaire.

Mais cela n'empêche pas l'Autorité de se pencher sur le dossier et de creuser la question de l'impact de ce rapprochement sur la concurrence dans le secteur des plats cuisinés.

"Au cours de l'examen approfondi auquel elle va se livrer, l'Autorité effectuera une consultation élargie des acteurs du marché (concurrents, opérateurs de la grande distribution). Elle approfondira, en particulier, la question de la définition des marchés pertinents, en s'interrogeant sur la pertinence d'une segmentation des plats cuisinés appertisés par famille de recettes (plats français, plats italiens, plats exotiques), ainsi que sur la nécessité de retenir des marchés plus restreints (par exemple, entre marques de fabricants et marques de distributeurs, entre produits haut de gamme et cœur de marché, ou entre boîtes et barquettes micro-ondables). Afin d'apprécier les effets de l'opération, l'Autorité examinera notamment la capacité des concurrents actuels ou potentiels, français ou étrangers, à animer la concurrence", indique l'Autorité de la Concurrence.

Les textes prévoient l'examen d'une concentration s'effectue en principe dans un délai de 65 jours ouvrés à compter de l'ouverture de la phase 2, ce délai pouvant être allongé si nécessaire.