Bourse

Marchés

Le CAC 40 creuse ses pertes, l'avenir de Donald Trump en question

AOF - 01 décembre 2017


(AOF) - Les marchés européens ont fini en baisse, la chaîne de télévision américaine ABC News affirmant que l’ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, Michael Flynn, était prêt à témoigner contre le président américain. L’indice CAC 40 a fini en repli de 1,04% à 5 316,89 points, et cédé 1,36% cette semaine. L’EuroStoxx 50 a pour sa part perdu aujourd’hui 1,19% à 3 527,55 points, portant ses pertes depuis lundi à 0,1,50%. La semaine a été plus favorable pour l’indice Dow Jones, qui s’apprêtait à finir sur un gain de plus de 2%.

Il cédait cependant 0,65% vers 17h30 en raison des révélations d'ABC News.

Selon la chaîne américaine, Michael Flynn a accepté de coopérer avec le procureur Robert Mueller, qui est chargé d'enquêter sur l'ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle américaine. Il serait plus précisément prêt à témoigner que Donald Trump lui a donné des instructions d'entrer en contact avec les Russes.

Ces affirmations de la chaîne de télévision américaine ont rapidement relégué au second plan toutes les autres actualités du jour.

S'agissant des performances des valeurs françaises cette semaine, STMicroelectronics (-10,7%) a enregistré la plus forte baisse de l'indice CAC 40, pénalisée par les dégagements opérés par les investisseurs sur les valeurs technologiques. Ces dernières ont notamment souffert d'une note pessimiste de Morgan Stanley sur le secteur des semi-conducteurs. Ce dernier est considéré comme un indicateur avancé du secteur technologique en raison du caractère ubiquitaire des puces dans le monde actuelle.

STMicroelectronics est suivi par Peugeot, qui a reculé de 6,73% en raison des craintes concernant les difficultés de sa filiale Opel.

En revanche, Carrefour (+6,47%) a fini en tête de l'indice CAC 40, soutenu notamment par un regain de spéculation autour d'un rapprochement avec Fnac-Darty.