Bourse

Marchés

Le peso mexicain a limité la casse en 2017 mais de nouvelles turbulences s'annoncent en 2018

AOF - 28 décembre 2017


(AOF) - Le peso mexicain s'apprête à terminer l'année 2017 sur un recul de 5% face au dollar après avoir perdu jusqu'à 15% au coeur de l'été. La devise a souffert des turbulences politiques nées de l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis et de ses diatribes anti-Alena. Les Etats-Unis sont le premier débouché des entreprises mexicaines - environ 81% des exportations mexicaines y partent - et la mise en place de barrières douanières risquerait de peser sur l'économie locale.

Cependant, en 2017, la banque centrale mexicaine a également continué le resserrement de sa politique monétaire entamé fin 2015. Ainsi, le taux directeur de l'institution a progressé en tout de 1,5 point cette année, pour atteindre 7,25%, après avoir augmenté de 2,5 points en 2016. Cette politique plutôt "hawkish" de la banque centrale mexicaine a sans doute contribué à soutenir le peso face aux turbulences politiques.

Et, si l'on en croit les minutes du dernier comité de politique monétaire publié aujourd'hui, 2018 pourrait ressembler fortement à 2017 au Mexique. En effet, la Banque centrale indique que l'inflation, de plus de 6% actuellement, redescendra plus lentement que prévu initialement vers la cible de 3%. Dans le même temps, le Mexique va entrer dans une nouvelle période d'incertitude politique puisque les élections présidentielles y auront lieu en 2018 et pourraient voir la victoire du candidat d'extrême-gauche Andrès Manuel Lopez.