Bourse

Marchés

Le "plan Juncker" a apporté 50 milliards d'euros d'investissements en France

AOF - 19 juillet 2018


(AOF) - Le "plan Juncker" d'investissements européens a soutenu 144 opérations en France, indique le ministère de l'Economie et des finances dans un communiqué. Cela se traduit par plus de 10 milliards d'euros de prêts de la BEI (Banque européenne d'investissement), soit 50 milliards d'euros d’investissement additionnels, obtenus grâce à cette garantie européenne. En France, trois secteurs ont été tout particulièrement soutenus par le "Plan Juncker" : la transition énergétique (32%), l'innovation (32%) et le numérique (15%).

A titre d'exemple, la BEI a ainsi financé directement la politique de recherche et de développement de nombreuses ETI dans le secteur aéronautique (Mecachrome, Latécoère ou encore Daher) et dans le secteur de la rénovation thermique des maisons et des appartements où la BEI a apporté un financement à des entreprises comme Sunpartner qui conçoit des vitres photovoltaïques transparentes.

Hier, la Commission européenne a annoncé que le "plan Juncker" a dépassé son objectif initial de 315 milliards d'euros d'investissements. Soutenues par une garantie du budget de l'Union européenne et les ressources propres du groupe BEI, 898 opérations ont été approuvées, ce qui devrait générer 335 milliards d'euros d'investissements dans l'ensemble des 28 États membres de l'Union européenne. 700 000 petites et moyennes entreprises devraient bénéficier d'un meilleur accès aux financements.

Compte tenu de ce succès, le Conseil européen et le Parlement européen ont convenu l'année dernière de prolonger sa durée et d'accroître sa capacité pour atteindre 500 milliards d'euros d'ici à la fin de 2020