Bourse

Sociétés

Le secteur des opérateurs de satellites victime de deux avertissements

AOF - 27 octobre 2017


(AOF) - Les signaux envoyés par le secteur des opérateurs de satellites aux investisseurs depuis hier soir sont mauvais. Eutelsat a lancé un avertissement sur ses ventes et perd 12,44% à 20,315 euros, devancé seulement en queue de l’indice SBF 120 par son concurrent SES : -13,16% à 14,455 euros.

Eutelsat a averti hier soir que son chiffre d'affaires pour l'exercice 2017-18, clos fin juin, est désormais attendu entre -2% et -1% alors qu'il était auparavant anticipé " quasiment stable ". Le groupe a mis en cause le report du lancement d'Al Yah 3 qui affectera l'activité Haut Débit Fixe. Le chiffre d'affaires devrait revenir à une légère croissance à partir de l'exercice 2018-19 à taux de change et périmètre constants.

" Ceci n'affecte pas notre capacité à atteindre nos autres objectifs, en particulier en termes de marge d'Ebitda et de cash-flow libre discrétionnaire, qui sont tous confirmés pour cet exercice et les suivants, " a ajouté Rodolphe Belmer, Directeur général d'Eutelsat Communications.

La marge d'Ebitda (à taux de change constant) est attendue au-dessus de 76% pour l'exercice 2017-18, clos fin juin 2018. Elle est ensuite anticipée au-dessus de 77% à compter de l'exercice 2018-19.

Dévoilés à cette occasion, les revenus du premier trimestre, clos fin septembre, ont atteint 349 millions d'euros, en recul de 9,3% en données publiées et de 6,7% sur une base comparable.

SES a pour sa part indiqué que sa marge d'Ebitda à périmètre comparable était désormais attendue au niveau observé depuis le début de l'année 2017 alors qu'il visait encore en juillet une stabilisation de cette marge. Elle s'est élevée à 65,1% sur les 9 premiers mois de l'année après avoir atteint 66,7% en 2016.

Le résultat net part du groupe sur 9 mois a atteint 394,5 millions d'euros, contre 824,0 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent ou 328,8 millions d'euros, après déduction de 495,2 millions d'euros au titre de la plus-value de cession présumée d'une participation.

Le chiffre d'affaires 9 mois a progressé de 2,5% à 1,53 milliard d'euros. Il a cependant reculé de 4% à taux de change constants et dans l'hypothèse d'une consolidation de RR Media et d'O3b à compter du 1er janvier 2016.