Bourse

Le secteur des opérateurs de satellites victime de deux avertissements

27 octobre 2017

Les signaux envoyés par le secteur des opérateurs de satellites aux investisseurs depuis hier soir sont mauvais. Eutelsat a lancé un avertissement sur ses ventes et a perdu 9,44% à 21,01 euros, n'a été devancé en queue de l’indice SBF 120 que par son concurrent SES : -14,90% à 14,195 euros.

 

Eutelsat a averti hier soir que son chiffre d'affaires pour l'exercice 2017-18, clos fin juin, est désormais attendu entre -2% et -1% alors qu'il était auparavant anticipé " quasiment stable ". Le groupe a mis en cause le report du lancement d'Al Yah 3 qui affectera l'activité Haut Débit Fixe. Le chiffre d'affaires devrait revenir à une légère croissance à partir de l'exercice 2018-19 à taux de change et périmètre constants.

" Ceci n'affecte pas notre capacité à atteindre nos autres objectifs, en particulier en termes de marge d'Ebitda et de cash-flow libre discrétionnaire, qui sont tous confirmés pour cet exercice et les suivants, " a ajouté Rodolphe Belmer, Directeur général d'Eutelsat Communications.

La marge d'Ebitda (à taux de change constant) est attendue au-dessus de 76% pour l'exercice 2017-18, clos fin juin 2018. Elle est ensuite anticipée au-dessus de 77% à compter de l'exercice 2018-19.

Dévoilés à cette occasion, les revenus du premier trimestre, clos fin septembre, ont atteint 349 millions d'euros, en recul de 9,3% en données publiées et de 6,7% sur une base comparable.

SES a pour sa part indiqué que sa marge d'Ebitda à périmètre comparable était désormais attendue au niveau observé depuis le début de l'année 2017 alors qu'il visait encore en juillet une stabilisation de cette marge. Elle s'est élevée à 65,1% sur les 9 premiers mois de l'année après avoir atteint 66,7% en 2016.

Le résultat net part du groupe sur 9 mois a atteint 394,5 millions d'euros, contre 824,0 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent ou 328,8 millions d'euros, après déduction de 495,2 millions d'euros au titre de la plus-value de cession présumée d'une participation.

Le chiffre d'affaires 9 mois a progressé de 2,5% à 1,53 milliard d'euros. Il a cependant reculé de 4% à taux de change constants et dans l'hypothèse d'une consolidation de RR Media et d'O3b à compter du 1er janvier 2016.