Bourse

Sociétés

LEGRAND : des perspectives frileuses et un marché français au ralenti assombrissent les semestriels

AOF - 31 juillet 2018


(AOF) - Legrand perd 1,75% à 62,96 euros malgré la publication de résultats du deuxième trimestre solides salués par les analystes. La déception que manifestent les investisseurs pourraient être surtout liée à l'absence de révision à la hausse des perspectives du groupe. Legrand vise donc toujours une progression organique de ses ventes comprise entre +1% et +4%, et une marge opérationnelle ajustée avant prise en compte des acquisitions (à périmètre 2017) comprise entre 20% et 20,5% du chiffre d'affaires. La société poursuivra par ailleurs sa stratégie d'acquisitions, créatrice de valeur. 


Le consensus est de 3,9% pour la croissance organique et de 20,5% pour la marge opérationnelle ajustée. "La guidance de croissance organique implique un ralentissement au deuxième semestre, même s'il est déjà intégré dans nos prévisions et dans le consensus", commente UBS. De son côté, Oddo BHF parie sur un relèvement des objectifs annuels lors de la publication des résultats du troisième trimestre.

Un autre élément de préoccupation pourrait venir de la situation de Legrand en France, son principal marché individuel. Alors que la croissance organique totale de la société a accéléré à 6,5% au deuxième trimestre, portée par toutes les régions, seule la France a enregistré un ralentissement. Au deuxième trimestre, les ventes de Legrand ont progressé de 1,4% en organique dans l'Hexagone après +2,7% au premier. Le consensus était de 4,5% pour l'ensemble du groupe et de 5,5% pour la France.

De même, la marge opérationnelle ajustée totale s'est appréciée de 50 points de base à 21,7% au deuxième trimestre. Hors acquisitions, elle a atteint 21,8%. Dans l'Hexagone, elle a reculé de 1,4 point. Sur les autres marchés, elle s'est stabilisée ou s'est améliorée.

Sur l'ensemble du semestre, Legrand a enregistré une croissance totale de son chiffre d'affaires de 11,8%, pour 2,98 milliards d'euros de ventes, dont 5,2% en organique. Sur la période, le résultat opérationnel ajusté de Legrand est ressorti à 625,1 millions d'euros, en progression de 14,4%. Il a représenté 20,9% du chiffre d'affaires. Avant acquisitions, l'indicateur sur lequel le groupe base ses prévisions, la marge opérationnelle ajustée ressort à 21,1%. Enfin, le bénéfice net part du groupe de Legrand a augmenté de 23,3% à 390 millions d'euros.