Bourse

Marchés

Les Bourses ont mal à la tech

AOF - 28 mars 2018


(AOF) - Les marchés actions européens ont fini légère hausse en dépit du nouveau repli des valeurs technologiques américaines. L’indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,44% à 5 093,22 points tandis que l’EuroStoxx 50 a progressé de 0,43% à 3 331,25 points. Les indices européens se sont retournés à la hausse en fin de séance grâce une réduction des pertes du Nasdaq Composite. Alors qu’il a perdu un temps plus de 1% - après avoir déjà cédé près de 3% mardi – le Nasdaq Composite limitait son repli à 0,60% lors de la clôture en Europe.

Après Facebook ces derniers jours, un deuxième GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), Amazon, est sous pression à Wall Street. Selon le site d'information Axios, citant une source anonyme, Donald Trump serait "obsédé" par Amazon. Le président américain souhaiterait modifier le régime fiscal du groupe Internet car il craint que les distributeurs traditionnels ne mettent la clé sous la porte. En revanche, Facebook regagne 0,45% après avoir perdu près de 5% mardi, les investisseurs s'inquiétant d'une réglementation accrue dans le domaine des données personnelles.

Ce nouvel accès de faiblesse du Nasdaq s'est transmis au marché parisien via ses valeurs technologiques Capgemini (-2,47%), STMicroelectonics (-5,42%), Altran (-1,99%)…

La plus importante statistique économique du jour, pourtant ressortie meilleure que prévu, n'a pas pu empêcher le repli des marchés. Selon une troisième estimation, la croissance américaine a atteint 2,9% au quatrième trimestre en rythme annualisé, contre +2,5% pour l'estimation précédente et un consensus Reuters de +2,7%.

Cette bonne nouvelle n'a pas permis au rendement des emprunts d'Etat à 10 ans, qui servent de valeur refuge aux investisseurs, de progresser. Celui des Etats-Unis évoluait sur ses plus bas depuis février, à 2,75%, tandis que son équivalent allemand est retombé sur ses niveaux de fin janvier à 0,50%.