Bourse

Marchés

Les bourses progressent malgré la démission de Gary Cohn, Renault en vedette

AOF - 07 mars 2018


(AOF) - Les marchés européens ont fini en hausse après avoir passé la majorité de la séance dans le rouge. L’indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,34% à 5 187,83 points et l’EuroStoxx50, 0,58% à 3377,36 points. A contrario, Wall Street se repliait à la mi-séance, même si son recul avait tendance à se limiter. Le Dow Jones perdait ainsi 0,67% vers 17h30.

Une épée de Damoclès a été suspendue tout au long de la séance : le risque d'une guerre commerciale. Le conseiller économique de Donald Trump, Gary Cohn, qui s'opposait au projet de hausse des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium, a en effet démissionné. Le camp protectionniste semble avoir gagné la bataille à la Maison Blanche, augmentant la probabilité d'une guerre commerciale.

Une statistique économique favorable est toutefois venue soulager la pression baissière, qui s'exerçait encore en début d'après-midi sur les marchés. Deux jours avant les statistiques officielles sur l'emploi aux Etats-Unis en février, l'enquête d'ADP a recensé 235 000 emplois dans le secteur privé en février. Ce nombre est bien supérieur au consensus Reuters s'élevant à 195 000.

A Paris, le CAC 40 a en plus sorti un atout de sa manche. L'action Renault s'est en effet retournée à la hausse en fin de journée, gagnant jusqu'à plus de 8%, en raison d'informations de Reuters selon lesquelles Nissan discuterait le rachat de la part de l'Etat français. Le titre du constructeur automobile a finalement gagné 5,64%. ADP a pour sa part progressé de plus de 6% alors que l'Etat pourrait céder ses 50,6% dans l'opérateur aéroportuaire.

En revanche, l'action Maisons du monde a chuté de plus de 6% en raison de perspectives décevantes.