Bourse

Marchés

Les investisseurs en actions sont plus nombreux qu'en 2016, révèle l'AMF

AOF - 04 juillet 2018


(AOF) - Le nombre d’investisseurs en actions (en direct ou via un fonds d’actions) est reparti à la hausse en France cette année, révèle la Lettre de l'Observatoire de l'épargne de l'AMF. Il s’est établi en mars 2018 à 8,8% des investisseurs interrogés dans le cadre d'une enquête Kantar après avoir atteint en 2016 son plus bas niveau (7,6%) depuis 2008, année du début de l'étude. Le taux déclaré de détention d'actions en direct est égal à 7,5% en 2018, confirmant ainsi le chiffre de 2017 (7,6%) qui marquait un net rebond par rapport à 2016 (6,2%), poursuit l'AMF.

Parallèlement, le taux de détention de parts de placements collectifs investis en actions ne diminue plus. Il est égal à 2,7% en 2018 (2,5% en 2016).

Autre enseignement de cette étude, les actionnaires en direct sont plus âgés que les autres investisseurs, eux-mêmes plus âgés que l'ensemble des épargnants. Ils sont aussi en moyenne financièrement plus aisés. Ces différences s'accentuent d'année en année, commente l'AMF. La proportion des plus de 55 ans (57% des actionnaires individuels) a doublé en 10 ans et celle des moins de 45 ans a baissé de 32% à 22%.

Par ailleurs, la part de ceux qui bénéficient de revenus mensuels supérieurs à 3 000 euros est passée de 55% à 65%. Le patrimoine financier moyen des actionnaires individuels augmente : la part de ceux qui possèdent un patrimoine financier de plus de 150 000 euros a monté de 18 à 29%.