Bourse

Marchés

Les marchés en stand-by

AOF - 19 décembre 2017


(AOF) - Les marchés actions européens ont marqué le pas aujourd'hui après la nette progression enregistrée hier. En léger repli en matinée, le CAC 40 a creusé ses pertes dans le sillage de l'orientation négative de Wall Street. La Bourse de Paris a cédé 0,69% à 5 382,91 points. L'EuroStoxx 50 a abandonné 0,68% à 3 584,84 points. A New York, le Dow Jones abandonne 0,14% à l'approche de la mi-séance.

La seule statistique européenne du jour, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, n'a pas eu d'impact sur les marchés. L'indice s'est replié en décembre à 117,2 en décembre après 117,6 en novembre. Les économistes interrogés par Reuters l'anticipaient à 117,5.

De même, la hausse de 3,3% à 1,297 million de mises en chantier aux Etats-Unis en novembre, au plus haut depuis dix ans, n'a pas fait réagir les actions.

Les investisseurs continuent d'avoir le regard tourné vers le Congrès américain qui devrait voter avant la fin de la semaine le projet de réforme fiscale de Donald Trump. La mesure la plus spectaculaire vise à faire passer l'impôt sur les sociétés de 35% à 21% afin de soutenir les bénéfices des entreprises. Pour autant, certains économistes estiment que cette loi n'aura qu'un effet limité sur la croissance alors que les Etats-Unis sont en fin de cycle économique et les bénéfices des multinationales américaines au zénith.

A la Bourse de Paris, il a été difficile de dégager une logique sectorielle. En hausse de 1,74%, Sodexo a signé la plus forte progression du CAC 40 dans le sillage de son concurrent britannique Compass (+1,43%). UBS a relevé son opinion sur le titre à Acheter en raison notamment des perspectives favorables du secteur de la restauration collective.

A l'opposé, Atos (-1,58%) a poursuivi son repli. Depuis l'annonce de l'abandon de son projet de rachat de Gemalto lundi matin, la SSII accuse une baisse de 3,2%.