Bourse

Marchés

Les marchés européens sont repartis de l’avant

AOF - 03 juillet 2018


(AOF) - Les marchés européens sont parvenus à rebondir ce mardi, rassurés par l’apaisement des tensions politiques en Allemagne et le soutien des autorités chinoises au yuan. Au son de la cloche, le CAC 40 a ainsi progressé de 0,76% à 5 316,77 points et l’Eurostoxx 50 de 0,97% à 3 405,01 points. Aux Etats-Unis, la tendance à la mi-séance est également favorable - un cran en dessous toutefois - avec un S&P 500 qui avance de 0,17% et un Dow Jones de 0,18%.

 

 

Angela Merkel a finalement trouvé un accord hier soir avec ses partenaires bavarois du CSU sur l'immigration. La coalition gouvernementale ne volera donc pas en éclat. Une nouvelle accueillie avec soulagement par les investisseurs, qui n'apprécient guère l'incertitude.

Autre élément de satisfaction : le yuan s'est retourné à la hausse en cours de journée, soutenu par une nouvelle intervention de la Banque centrale chinoise sur le marché des changes. La devise chinoise a perdu jusqu'à 0,9% ce matin - entraînant dans son sillage la Bourse de Shanghai, qui a cédé jusqu'à 2,6% - avant de se reprendre.

Quant à elles, les statistiques économiques du jour n'ont guère infléchi la tendance dans un sens ou dans un autre.

Ce rebond des marchés ne doit cependant pas occulter les tensions commerciales qui subsistent entre les Etats-Unis et leurs partenaires commerciaux. Ces dernières seront susceptibles de se raviver à tout moment. Ainsi, vendredi devrait voir l'entrée en vigueur de nouveaux droits de douane américains sur 34 milliards de dollars de produits chinois.

Sur le front des valeurs, PSA (+2,67%) s'est offert la première place du CAC 40, soutenu par les propos amènes de Bernstein et le futur lancement de son service d'autopartage à Paris. Nexans (+4,24%) a décroché un contrat majeur en Norvège. A l'inverse, Trigano (-19,52%) a sérieusement dérapé après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel décevant.