Bourse

Marchés

Les matières premières ne semblent pas concernées par la BCE

AOF - 26 octobre 2017


(AOF) - Les cours des principales matières premières ne réagissent guère à une actualité économique et financière pourtant fournie. Sur le marché pétrolier, le cours du baril de WTI américain grappille 0,02% à 52,19 dollars tandis que son homologue européen, le Brent de la mer du Nord, abandonne 0,09% à 58,39 dollars. Du côté des métaux précieux, l'once d'or livrable en décembre recule de 0,4% à 1 273,60 dollars à New York. Un repli limité vu le contexte. La BCE a en effet ravivé l'appétit pour le risque en délivrant cet après-midi le message qu'attendaient les marchés.

Or, le métal jaune, considéré comme la valeur refuge par excellence, est traditionnellement pénalisé par le regain d'intérêt des opérateurs pour les actifs risqués.

L'or aurait pu également être plus fortement affecté par le bond de plus d'1% du dollar face à l'euro déclenché cet après-midi par les annonces de la BCE. Généralement, l'appréciation du billet vert pèse sur les cours des matières premières libellées en dollars dans la mesure où elle renchérit leurs prix pour les investisseurs munis de devises étrangères.