Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris - Vendredi 24 novembre 2017

AOF - 24 novembre 2017


(AOF) - AUPLATA
Par arrêté du ministre de l'économie et des finances en date du 13 novembre 2017, Auplata, 1er producteur d'or français coté en Bourse, s'est vu octroyer, par l'intermédiaire de sa filiale Armina Ressources Minières, le prolongement de la validité du permis exclusif de recherches (PER) dit d'Iracoubo Sud en Guyane française.

AURES
Dans le cadre du renouvellement de ses lignes de caisse, le groupe Rocher vient de signer un contrat de fourniture de terminaux points de vente avec le groupe Aures. Cet accord porte, dans un premier temps, sur le remplacement en France de l'ensemble du parc informatique de sa marque emblématique : Yves Rocher, leader français de la cosmétique végétale. A terme, c'est l'ensemble des enseignes du groupe Rocher dans l'espace européen qui sera concerné.

ELIS
Elis, un leader multiservice de la location-entretien de linge plat, de vêtements de travail et d'équipements d'hygiène et de bien-être en Europe et en Amérique latine, annonce aujourd'hui avoir levé 75 millions d'euros via un placement privé multi-tranches régi par le droit allemand, nommé Schuldschein, et dans des conditions de marché attractives. Cette opération réalisée avec succès permet de poursuivre le remboursement du crédit-relais mis en place pour l'acquisition de Berendsen.

ENGIE
Engie Ineo, en groupement avec NHV, a remporté un contrat de services d'entretien et de réparation portant sur le maintien en condition opérationnelle (MCO) d'une flotte d'hélicoptères Dauphin N (SA 365N) et la réalisation de visites programmées des cellules et moteurs des Dauphin Pedro et Panther. Ce contrat de 4 ans, signé avec la Structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la défense (SIMMAD) au profit de la Marine Nationale a débuté fin octobre dernier.

FIGEAC AERO
Figeac Aéro a enregistré un chiffre d'affaires de 169,5 millions d'euros au premier semestre, clos fin septembre, de son exercice 2017/2018. Sa croissance est ressortie à 15,9% avec une évolution défavorable des couvertures de change euro/dollar qui s'est accentuée au cours du deuxième trimestre et a représenté sur le semestre un impact négatif de 2,6 millions d'euros.

JCDECAUX
JCDecaux, a annoncé que sa filiale australienne JCDecaux Australie a renouvelé, à la suite d'un appel d'offres, son accord de partenariat sur la communication extérieure avec Telstra, leader du marché des télécoms en Australie, pour une durée de 15 ans. Ce nouveau contrat porte sur 1 800 cabines téléphoniques dans les 5 villes capitales (Sydney, Melbourne, Brisbane, Adélaïde et Perth) représentant 64 % de la population australienne et 77 % des investissements publicitaires.

LAURENT-PERRIER
Laurent-Perrier a vu son bénéfice net part du groupe chuter de 23,9% au premier semestre, clos fin septembre, pour atteindre 7,9 millions d'euros. Il est fortement impacté par une charge financière non récurrente, liée à une décision de dénouement de swaps, précise le groupe. Le résultat opérationnel de la maison de champagne, impacté sur le premier semestre par les frais liés au lancement de " La Cuvée " sur l'ensemble des marchés mondiaux, s'établit à 16,9 millions d'euros à taux de change courants, en baisse de 11,9%. En organique, il a baissé de 4,3%.

LEXIBOOK
La famille Le Cottier, principal actionnaire de Lexibook avec 33% du capital - Aymeric Le Cottier est le président du Directoire du groupe - a annoncé qu'elle exercera aujourd'hui ses BSAR (bons de souscription en actions remboursables ) à hauteur de 100 003,20 euros correspondant à la souscription de 56 820 actions nouvelles à un prix de 1,76 euro.

PARAGON ID
Paragon ID (ASK), spécialiste de identification dédié aux marchés de l'e.ID, du Transport & Smart Cities, a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 27,4 millions d'euros au premier trimestre, clôturé fin septembre, de l'exercice 2017/2018, soit une progression de 145%. Le chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre de l'exercice précédent n'incluait pas encore la totalité des filiales de la division Identification de groupe Paragon, dont le regroupement a été effectif à compter du 1er mars 2017, ni la contribution d'ASK consolidé depuis le 1er mai 2017.

PAREF
Paref vient d'annoncer la nomination de Julien Renaud-Perret en qualité de Directeur du développement et d'Antoine Onfray en qualité de Directeur financier. Après la nomination début novembre d'Adrien Blanc au poste de Directeur général délégué, Paref continue ainsi à renforcer l'équipe de direction et à accélérer la mise en œuvre de la stratégie de croissance et de montée en gamme des actifs de la société.

QUANTEL
Keopsys, un spécialiste de la technologie laser, a annoncé la signature d'un contrat de 6 millions d'euros sur une durée de 12 ans avec un acteur majeur de la Défense Française, pour un système OEM destiné à l'illumination et au pointage. Le système sera intégré à une boule Gyroscopique à des fins civiles et de défense. Le développement de cette solution optique sur mesure a débuté en 2016 avec une conception originale mettant en œuvre le savoir-faire des équipes techniques de Keopsys.

SAINT-GOBAIN
Saint-Gobain a annoncé que la reconduction du mandat d'administrateur de Pierre-André de Chalendar, PDG du groupe, sera proposée à la prochaine Assemblée générale des actionnaires du 7 juin 2018. "Si l'Assemblée renouvelle son mandat, le Conseil d'administration a l'intention de nommer à nouveau M. Pierre-André de Chalendar, Président du Conseil d'administration et Directeur Général de la Compagnie de Saint-Gobain", précise le communiqué.

SCBSM
SCBSM, foncière cotée sur Euronext Paris, a vu ses revenus locatifs se stabiliser au premier trimestre 2017-2018, clos fin septembre, à 3,9 millions d'euros. Dans le détail, Le patrimoine stabilisé, principalement composé d'actifs de bureaux au cœur de Paris et de retail parks restructurés en province, a généré 3,9 millions d'euros de revenus sur le 1er trimestre, en progression de 5,1% sur un an. Cette hausse provient principalement de la montée en puissance des revenus issus des retail parks de Perpignan-Rivesaltes et Angoulême-Soyaux.