Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Jeudi 12 octobre 2017

AOF - 12 octobre 2017


(AOF) - ABIVAX
Abivax, une société de biotechnologie ciblant le système immunitaire pour éliminer des maladies virales et inflammatoires ainsi que le cancer en se basant sur ses plateformes technologiques uniques, annonce aujourd'hui que des résultats prometteurs sur l'effet anti-cancéreux de son candidat stimulant immunitaire, ABX196, feront l'objet d'une présentation orale donnée par Sandrine Crabe, Ph.D., Directrice de la R&D d'Abivax à l'occasion de la 18ème conférence mondiale sur les vaccins qui se tiendra du 10 au 12 octobre.

ACCORHOTELS
AccorHotels a signé un accord avec Mantra Group Limited en vue de l'acquisition de 100 % de son capital, dans le cadre d'un accord soumis à l'approbation des actionnaires de cette société. Aux termes de cet accord, AccorHotels proposera 3,96 dollars australiens en numéraire par action Mantra, y compris tout dividende exceptionnel éventuel. En début de semaine, Mantra avait indiqué avoir reçu une offre d'Accor tout en précisant qu'il n'était pas certain d'y donner suite.

ADEUNIS
Adeunis, spécialiste des capteurs connectés et solutions sans fil au service de la performance opérationnelle des professionnels, annonce la réalisation de son introduction en Bourse. Suite à son augmentation de capital de 7,4 millions d'euros, la société est valorisée 22,1 millions d'euros sur la base d'un prix d'introduction de 10,11 euros. Le flottant représente 29% du capital. Dans le cadre de cette IPO, la demande globale de titres Adeunis s'est élevée à 736 757 titres, dont 55 % pour le placement global et 45 % pour l'offre à prix ouvert.

ADOCIA
Adocia a dégagé au troisième trimestre 2017 un revenu de 43 000 euros. Sur neuf mois, le chiffre d'affaires atteint 19,6 millions, contre 18,6 millions un an plus tôt. La biotech a rappelé le chiffre d’affaires de 19,6 millions d’euros à fin septembre 2017 provient principalement de l’accord de collaboration et de recherche signé avec Eli Lilly. La fin de la collaboration annoncée en janvier 2017 a conduit la société à reconnaître en chiffre d’affaires, sur le premier trimestre 2017, un montant de 18,8 millions d’euros correspondant au solde non encore amorti du paiement initial.

Dans le sillage de la publication de ses résultats du troisième trimestre, Adocia a révélé avoir entamé à l'encontre d'Eli Lilly & Co une procédure d'arbitrage en lien avec l'accord de recherche et de licence signé en 2014. Cette procédure d'arbitrage porte sur un montant d'environ 11 millions de dollars et d'autres réparations spécifiques relatifs aux changements apportés au plan de développement au cours de la collaboration. Le contenu de cette procédure est confidentiel et Adocia communiquera à l'issue de la procédure, prévue au premier semestre 2018.

AEROPORTS DE PARIS
En septembre 2017, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de 4,7% par rapport au mois de septembre 2016 avec 9,0 millions de passagers accueillis, dont 6,2 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 6,7 %) et 2,8 millions à Paris-Orly (+ 0,4 %). Le nombre de passagers en correspondance a augmenté de 0,8 % tandis que le taux de correspondance de Paris Aéroport s'est établi à 24,9 %, en retrait de 0,5 point par rapport à septembre 2016.

BASTIDE
Bastide a vu son résultat net part du groupe chuter de 24,5% à 5,42 millions d'euros sur l'exercice 2016/2017. Le numéro 2 français de la prestation de santé à domicile a enregistré des charges non courantes à hauteur de 4,8 millions d'euros, liées principalement à des frais engagés sur les acquisitions récentes et sur le transfert de magasins en franchises ainsi que diverses charges pour litiges. Dans le même temps, le résultat opérationnel courant a augmenté de 15,2% à 16,13 millions d'euros, soit une marge de 7,4%, en amélioration de 0,1 point.

CAPGEMINI
Capgemini a décidé de nommer Thierry Delaporte et Aiman Ezzat directeurs généraux délégués. En tant que mandataires sociaux, ils auront plus particulièrement en charge au sein de la direction générale la transformation du groupe pour Thierry Delaporte et la gestion de la performance pour Aiman Ezzat. Ces nominations qui prendront effet à compter du 1er janvier 2018 s'inscrivent dans le cadre de la préparation de la transition managériale annoncée par Paul Hermelin, PDG de Capgemini, lors de l'Assemblée Générale de 2017.

CASINO
Cnova (groupe Casino), qui opère sous la marque CDiscount, a annoncé une croissance organique de son chiffre d'affaires de 18% (+30,1% en publié) au troisième trimestre à 538,5 millions d'euros. Le volume d'affaires enregistré sur ses plateformes de e-commerce pendant cette période a progressé de son côté de 14,9% en organique à 841,6 millions d'euros. Enfin, 222,3 millions de visites ont été enregistrées, en hausse de 15,6%, avec une part de marché du mobile de 59,8% (+5,6 points).

DASSAULT SYSTEMES
Dassault Systèmes annonce aujourd'hui le lancement d'une offre publique d'achat en numéraire pour la totalité des actions ordinaires émises et en circulation d'Exa Corporation au prix de 24,25 dollars par action. L'offre publique d'achat sera réalisée dans le cadre d'une offre d'achat en date du 12 octobre 2017 et de la convention de fusion annoncée précédemment, datée du 27 septembre 2017, entre certaines filiales de Dassault Systèmes et Exa.

DBV TECHNOLOGIES
DBV Technologies a annoncé aujourd'hui la fin de la première phase de l'étude REALISE (REAL Life Use and Safety of EPIT). REALISE est une étude de phase III qui vise à évaluer la sécurité d'emploi et l'utilisation clinique en routine du Viaskin Peanut 250 µg pour le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l'arachide, notamment ceux qui présentent des antécédents d'anaphylaxie sévère. DBV Technologies prévoit d'obtenir les premiers résultats de la partie de l'étude en double aveugle contre placebo en novembre 2017.

EKINOPS
Au troisième trimestre, Ekinops a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 4,22 millions d'euros, en progression de 4% (+7% à taux de change constants). A l'issue des neuf premiers mois de l'exercice 2017, le fournisseur de solutions de télécommunications dédiées aux opérateurs de télécommunications et aux entreprises a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 14,85 millions d'euros, en croissance de 18% (+18% à taux de change constants).

ESSILOR
Essilor a confirmé que la filialisation de ses activités interviendrait d'ici la fin de l'année 2017. L'opticien français réalisera l'apport de ses activités et participations à une de ses filiales (anciennement dénommée Delamare Sovra) qui a été renommée "Essilor International" et qui poursuivra les activités opérationnelles actuellement exercées par Essilor. Cette opération de filialisation est l'une des conditions suspensives à la réalisation de l'apport à Essilor des actions Luxottica détenues par la société Delfin.

EUROFINS SCIENTIFIC
Eurofins Scientific a annoncé l'acquisition du britannique LGC Forensics, spécialiste des tests liés à la médecine légale (ADN, toxicologie, balistique mais aussi écoute, traçage digital...). Cette société, qui intervient au Royaume-Uni mais aussi en Allemagne, a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 45 millions d'euros. Comme il l'a déjà fait il y a quelques semaines avec l'acquisition d'EAG, Eurofins Scientific étend ainsi sa palette de services dans des domaines dont il était pour l'instant absent. L'acquisition devrait être finalisée dans les prochaines semaines.

FAURECIA
L'équipementier automobile dévoilera son chiffre d'affaires du troisième trimestre après la séance de Bourse.

FIGEAC AERO
Figeac Aéro a réalisé avec succès aujourd'hui une émission par placement privé d'ORNANE venant à échéance le 18 octobre 2022 d'un montant nominal d'environ 100 millions d'euros, exclusivement auprès d'investisseurs qualifiés institutionnels. Le produit net de l'émission des obligations permettra à la Société de poursuivre sa stratégie de croissance tant interne qu'externe et de diversifier ses sources de financement.

GENOMIC VISION
Genomic Vision a présenté les résultats intermédiaires de son étude clinique dans le HPV (papillomavirus humain) à la conférence annuelle Eurogin 2017 (EUropean Research Organisation on Genital Infection and Neoplasia) à Amsterdam, Pays-Bas. Initiée en juillet 2016, l'étude EXPL-HPV-002 a pour objectif primaire d'évaluer l'intégration du virus HPV comme un biomarqueur diagnostique des lésions précancéreuses à haut risque et nécessitant une prise en charge adaptée.

ID LOGISTICS
ID Logistics poursuit son rapide développement en Russie, où il est implanté depuis 2013, et a inauguré dans le pays une nouvelle plateforme logistique pour Yves Rocher dédiée aux flux magasins et ventes à distance (principalement e-commerce). Située à Obukhovo, à 40 km à l'Est de Moscou, cette plateforme de 12 500 m2 emploie près de 200 personnes pour livrer tous les jours 370 magasins et assurer l'ensemble des prestations e-commerce d'Yves Rocher, soit environ 6 000 commandes par jour.

MAUNA KEA TECHNOLOGIES
Mauna Kea Technologies, inventeur de Cellvizio, plateforme multidisciplinaire d'endomicroscopie confocale laser, a annoncé la publication d'une nouvelle étude démontrant le potentiel de réduction substantielle des coûts cliniques en France grâce à l'utilisation de Cellvizio dans le diagnostic des kystes pancréatiques.

PIERRE ET VACANCES
Le spécialiste des hébergements de loisir publiera son chiffre d'affaires annuel en fin de journée.

SANOFI
Sanofi investit 170 millions d'euros pour l'agrandissement de son site de production de vaccins de Val de Reuil, en France. Cet agrandissement renforce la position de Sanofi en tant qu'un des leaders mondiaux dans l'approvisionnement des vaccins contre la grippe saisonnière. Cette nouvelle unité permettra à Sanofi Pasteur, l'entité mondiale Vaccins de Sanofi, d'augmenter l'approvisionnement de VaxigripTetra jusqu'à 70 pays sur six continents. Ce vaccin grippe quadrivalent innovant contient deux souches A et deux souches B du virus de la grippe, conformément aux recommandations de l'OMS.

SOLOCAL
Nommé le 5 septembre 2017, Eric Boustouller a pris ses fonctions de directeur général le 11 octobre 2017 pour mettre en œuvre les actions nécessaires à la croissance profitable et durable des activités de SoLocal et à la création de valeur pour l'ensemble de ses parties-prenantes. En parallèle, le conseil d'administration annonce les départs de Christophe Pingard, directeur général délégué, et de Cécile Moulard, administrateur.

TOTAL
Total, à travers sa filiale Total Solar, en partenariat avec le Groupe Carré, a remporté 70 projets pour une capacité totale de plus de 32 MW, soit 22% des capacités allouées. Pour sa part, SunPower, filiale de la compagnie pétrolière spécialisée dans la fabrication de panneaux solaires, fournira plus de 500 MW en panneaux solaires E-Series et X-Series SunPower à haut rendement pour les projets lauréats 2017 des divers appels d'offres.

VEOLIA
Veolia a été sélectionnée, à travers sa filiale Veolia Water North America Operating Services L.L.C, par Antero Resources pour prendre en charge les opérations de collecte, conditionnement, transport et traitement des boues issues du traitement et du recyclage de l'eau de son site de Clearwater, situé près de Pennsboro en Virginie-Occidentale (Etats-Unis). Dans le cadre de ce contrat pouvant durer 10 ans, d'une valeur cumulée de 70 millions de dollars, Veolia mettra en oeuvre son savoir-faire pour traiter les boues générées par l'activité de traitement et recyclage de l'eau sur le site.

VINCI
Vinci Airports, qui opère 35 aéroports en France et à l'international (ANA au Portugal, Kansai au Japon, Lyon-Saint Exupéry, Nantes Atlantique et Rennes Bretagne en France...), a fait état d'une hausse de 12,2% du trafic sur ces plateformes au troisième trimestre avec un total de 42,3 millions de passagers accueillis. Au Portugal, la première exposition du groupe, les aéroports ont réalisé leur meilleure saison estivale, avec 16,6 millions de passagers accueillis entre juillet et septembre, soit une hausse de 14,7% par rapport à 2016.

VIRBAC
Le laboratoire vétérinaire présentera son chiffre d'affaires du troisième trimestre après la clôture.

VIVENDI/HAVAS
Vivendi soumettra dans le courant du mois de novembre à l'AMF une offre publique de retrait suivie du retrait obligatoire d'Havas. Lors du lancement de son OPA simplifiée sur Havas avant l'été, et une fois encore au moment de sa clôture le 4 octobre, Vivendi avait pourtant indiqué qu'il ne comptait pas retirer sa cible de la cote. Pour justifier ce revirement, la maison-mère de Canal+ et Universal Music a indiqué avoir reçu une demande de rachat supplémentaire pour environ 1,6% du capital de Havas et avoir décidé de donner suite à cette demande.