Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Jeudi 15 mars 2018

AOF - 15 mars 2018


(AOF) - ADP
En février 2018, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de 0,9 % par rapport au mois de février 2017, avec 6,9 millions de passagers accueillis, dont 4,7 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 2,7 %) et 2,2 millions à Paris-Orly (- 2,8 %). Le trafic a été marqué par les conditions climatiques et la grève de certains transporteurs aériens. Depuis le début de l'année, le trafic de Paris Aéroport est en progression de 2,8 %, avec un total de 14,5 millions de passagers.

ALBIOMA/ALTAMIR
Altamir a annoncé le succès du placement privé auprès d'investisseurs institutionnels de 2 millions d'actions Albioma, représentant environ 6,5% du capital de la société. Le produit de ce placement s'élève à environ 37,4 millions d'euros. A l'issue du placement, la société cotée de private equity ne détient plus d'actions Albioma et sa filiale Financière Hélios détient 5,5% du capital du producteur d'énergie responsable. Financière Hélios a souscrit vis-à-vis du Teneur de Livre un engagement de conservation de 90 jours, sous réserve de certaines exceptions.

AUBAY
Aubay a enregistré en 2017 un résultat net part du groupe de 23,9 millions d'euros, en croissance de 12,5%, et marque un nouveau plus haut niveau historique de résultat. La SSII a par ailleurs vu son résultat opérationnel d'activité augmenter de 7,7% à 33,92 millions d'euros, soit une marge de 9,6%, en repli de 0,1 point. Elle se situe dans l'objectif initial de 9% à 10% et légèrement au-dessus de l'indication donnée lors de la publication du chiffre d'affaires annuel le 25 janvier 2018 à 9,5%. Le chiffre d'affaires d'Aubay a progressé de 8,3% à 353,57 millions d'euros.

BOIRON
Boiron a réalisé en 2017 un résultat net de 78,243 millions d'euros, en hausse de 0,7%. Le résultat opérationnel s'élève à 124,981 millions, en baisse de 3,6% en raison notamment de l'augmentation des coûts de promotion et des charges relatives aux affaires réglementaires. Le chiffre d'affaires, déjà publié, a atteint 617,54 millions, en hausse de 0,5% (+0,1% à taux de change constant). Le dividende a été fixé à 1,60 euro par titre. En 2018, comme en 2017, le groupe renforçe ses investissements en particulier sur le site de Messimy et dans la nouvelle plateforme logistique des Olmes.

BOURBON
Bourbon a plus que doublé sa perte nette en 2017, à -576,3 millions d'euros, tandis que son Ebitdar ajusté a chuté de 34,1% à 252,4 millions d'euros. En conséquence, le taux de marge d'Ebitdar ajusté baisse à 29,3% contre 34,7% l'année précédente. Le chiffre d'affaires annuel de Bourbon a reculé pour sa part de 21,9% pour atteindre 860,6 millions d'euros. Par ailleurs, Bourbon indique qu'il n'a pas été en mesure de respecter différents covenants définis dans sa documentation de crédit à fin décembre.

Bourbon a décidé de dissocier les fonctions de Président du Conseil et de Directeur Général. Gaël Bodénès est donc nommé Directeur Général tandis que Jacques de Chateauvieux demeure à la tête du Conseil d'Administration en qualité de Président. Le Conseil a par ailleurs confirmé Astrid de Bréon dans ses fonctions de Directrice Générale déléguée en charge des Finances et de l'Administration.

CAPGEMINI
Capgemini a annoncé que le Conseil d'administration a décidé de proposer le renouvellement du mandat d'administrateur de Paul Hermelin pour une durée de quatre ans et a exprimé l'intention de confirmer Paul Hermelin dans ses fonctions de Président du Conseil d'Administration et de Directeur général en cas de renouvellement de son mandat par l'Assemblée générale. Ce renouvellement s'inscrit dans le cadre d'une succession managériale dont la préparation est engagée avec le soutien du Conseil d'Administration depuis fin 2016.

DIRECT ENERGIE
Direct Energie a fait état d'un bénéfice net 2017 de 51,9 millions d'euros contre 123,6 millions d'euros en 2016. Pour expliquer cette baisse, le producteur indépendant d'électricité précise avoir constaté un produit d'impôts différés de 40,9 millions en 2016 et une charge d'impôts différés de 25,9 millions d'euros en 2017. Le résultat opérationnel courant a en revanche affiché une progression de 17,6% à 102,1 millions d'euros.

EGIDE
Egide a annoncé, pour le compte de sa filiale Santier, la nomination de Chris Kvitek en tant que Directeur du site de San Diego. Il succède à Monsieur Mansoor Mosallaie, qui a quitté le groupe pour poursuivre de nouvelles opportunités professionnelles. Chris Kvitek sera responsable des activités de fabrication des matériaux à haute conductivité thermique et des ensembles hermétiques mais également de l'usinage, de l'électro-érosion (EDM) et du traitement de surface.

KORIAN
Korian vient de publier des résultats annuels en progression au titre de son exercice 2017. Ainsi, le gestionnaire de maisons de retraite médicalisées a enregistré un bénéfice net part du groupe de 163 millions d'euros (+ 24,4%) et un Ebitda de 440 millions d'euros (+4,3%). Pour sa part, le chiffre d'affaires ressort à 3,135 milliards d'euros (+5%). Dans son communiqué, le groupe évoque " des résultats 2017 solides en ligne avec les objectifs ".

MERSEN
Mersen, expert mondial des spécialités électriques et des matériaux avancés, annonce que deux de ses actionnaires, Ardian et Sofina, ont réalisé avec succès et conjointement la cession de 2,3 millions d'actions Mersen, soit environ 11,1% du capital, à un prix de 35 euros par action, dans le cadre d'un placement par construction accélérée d'un livre d'ordres auprès de plusieurs investisseurs institutionnels.

NRJ GROUP
Le groupe de médias présentera ses résultats annuels après la clôture de la Bourse.

PARTOUCHE
Partouche juge "très satisfaisante" la croissance de 3,1% de son produit brut des jeux (PBJ), son principal indicateur d'activité, enregistrée au premier trimestre clos fin janvier. Il a atteint 157,4 millions d'euros. Toutes les composantes de l'activité sont en croissance, notamment les jeux traditionnels avec un PBJ en progression de 8,6% à 27,3 millions d'euros, celui des machines à sous à atteint 126,1 millions (+0,6%) et celui des paris sportifs a enregistré une très forte hausse, +81,2% à 4 millions d'euros.

PUBLICIS
Publicis a été choisi par Campbell Soup pour assurer la promotion de ses activités aux Etats-Unis, au Canada et en Asie-Pacifique. Le groupe français est aussi chargé des achats d'espaces médias de l'américain au niveau mondial. L'agence Mars, qui était jusque-là le partenaire de Campbell, garde une partie du budget du groupe pour les Etats-Unis.

RUBIS
Le spécialiste de l'aval pétrolier publiera ses résultats annuels après Bourse.

SANOFI
Sanofi a placé avec succès des émissions obligataires en 6 tranches pour un montant de 8 milliards d'euros. Les émissions ont été effectuées dans le cadre du programme Euro Medium Term Note. La transaction permet à l'entreprise de réduire le coût moyen et d'allonger la maturité moyenne de sa dette. Sanofi affectera le produit net de l'émission de ces obligations aux besoins généraux de l'entreprise, y compris le financement des acquisitions de Bioverativ et Ablynx.

SOCIETE GENERALE
Société Générale a annoncé que Didier Valet, Directeur général délégué de Société Générale, quitte le groupe. "A la suite d'une différence d'appréciation dans la gestion d'un dossier juridique spécifique du groupe, antérieur à son mandat de Directeur général délégué, Didier Valet, soucieux de préserver l'intérêt général de la banque, a présenté sa démission de ses fonctions de Directeur général délégué, dont le conseil d'administration prend acte ce jour", a indiqué Société Générale.

STENTYS
Stentys a annoncé le large succès de son augmentation de capital par émission d'actions nouvelles avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS) dont la souscription s'est déroulée du 27 février au 8 mars 2018. Le montant brut de l'opération, prime d'émission incluse, s'élève à 11 803 823,84 euros et se traduit par la création de 8 312 552 actions nouvelles. Le produit de cette émission est principalement destiné au financement de l'acquisition de la société Minvasys et à son intégration.

TFF
TFF a vu son chiffre d'affaires reculer de 4,2% au troisième trimestre 2017/2018 clos fin janvier, à 48 millions d'euros. En organique, il a progressé de 1,5%. Sur les neuf premiers mois de son exercice 2017/2018, TFF affiche une hausse de 10,9 % de son chiffres d'affaires, malgré un effet de change négatif (- 5,9 millions d'euros) plus important que prévu. En organique, la croissance a atteint 8,7%.

TOTAL
Total a annoncé la mise en distribution d'un troisième acompte au titre de l'exercice 2017, d'un montant de 0,62 euro par action, conformément à la décision du Conseil du 26 octobre 2017, identique aux premier et au deuxième acomptes au titre de l'exercice 2017 et en hausse de 1,6% par rapport à celui du troisième acompte au titre de l'exercice 2016. Il a décidé de proposer, dans les conditions fixées par la quatrième résolution de l'Assemblée Générale Mixte du 26 mai 2017, l'option du paiement de cet acompte en actions nouvelles.

VEOLIA
Veolia va notifier à ses porteurs son intention de procéder au remboursement de ses titres super subordonnés à durée indéterminée en euros et en sterling émis en janvier 2013, pour des valeurs nominales respectives de 1 milliard d'euros et 400 millions de livres sterling. Ces instruments, émis pour accompagner la transformation du groupe de services à l'environnement, visaient à renforcer sa structure financière, étant considérés comme des fonds propres, intégralement dans les comptes consolidés IFRS et à hauteur de 50% par les agences de notation. Le remboursement interviendra le 16 avril.

VETOQUINOL
Le fabricant de vaccins détaillera ses résultats annuels avant la séance boursière.

VIRBAC
Virbac a dévoilé une perte nette part du groupe de 2,6 millions d'euros sur 2017, à comparer avec un bénéfice net part du groupe de 34,6 millions sur 2016. Cette dégradation est notamment liée à la dépréciation de l'actif d'impôt différé sur les pertes fiscales reportables américaines des exercices 2015 à 2017 (21,4 millions euros). Dans une moindre mesure, Virbac a aussi enregistré la dépréciation des actifs associés au vaccin leishmaniose pour un montant de 5 millions d'euros, suite à l'arrivée d'un nouvel acteur.