Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Jeudi 24 mai 2018

AOF - 24 mai 2018


(AOF) - ANEVIA
Anevia a annoncé qu'il permet à HiNet d'augmenter les capacités de son réseau de diffusion pour répondre à la demande croissante de ses utilisateurs de plateforme TV OTT. HiNet est l'entité réseaux, diffusion et accès internet de Chunghwa Telecoms, le plus grand opérateur de télécommunications de Taïwan. " Ce nouveau succès commercial marque une nouvelle étape dans l'expansion stratégique d'Anevia en région APAC (Asie-Paficique) ", a.souligné l'éditeur de logiciels pour la distribution de la télévision et de la vidéo en direct, en différé et à la demande.

BIOCORP
Biocorp a précisé les contours financiers de l'accord commercial signé avec la firme américaine Chronicare le 16 février dernier. Ce contrat représente ainsi globalement un revenu potentiel de plus de 20 millions de dollars pour la medtech française sur les 5 prochaines années. L'accord qui lie les deux entreprises porte sur le développement, la fourniture et la commercialisation d'une solution commune pour le traitement des malades américains atteints du diabète.

CAFOM
L'Autorité française de la concurrence a donné son feu vert, sans conditions, à l'acquisition de Dimeco par Cafom. Dimeco exploite actuellement deux magasins sous les enseignes Connexion et Circuit Ménager, situés à Baie Mahault, en Guadeloupe. Elle bénéficie par ailleurs d'une autorisation d'exploitation commerciale pour un magasin à Dothemare (Les Abymes).

CLARANOVA
Sprint, l'opérateur télécoms américain, a lancé sa plateforme e-commerce dédiée à l'Internet des Objets, IoT Factory, en partenariat avec myDevices et The Goldie Group. myDevices est une division de Claranova, spécialiste des solutions IoT qui simplifie le monde connecté et offre leurs solutions « IoT in a Box ». The Goldie Group, l'un des principaux fournisseurs de services dans le domaine des télécommunications, assurera la distribution logistique de ces solutions IoT premettant ainsi un déploiement rapide.

COMPAGNIE DES ALPES
Le groupe de loisirs et spécialiste des remontées mécaniques publiera ses résultats semestriels.

ENGIE
Engie a signé avec Forestalia, General Electric et Mirova un contrat pour développer neuf parcs éoliens non subventionnés avec une capacité totale de 300 MW, attribué lors de la première vente aux enchères espagnole dédiée à la production d'énergie renouvelable en 2016. Sur ce projet, Engie Espagne est à la fois le responsable de la gestion de l'énergie, l'acheteur à long terme, le fabricant et l'actionnaire. Les actionnaires du projet sont Mirova, une filiale de Natixis spécialisée dans les investissements responsables (51 %), General Electric (25 %), ENGIE (15 %) et Forestalia (9 %).

EDF/ASSYSTEM
Framatome (ex-Areva NP), détenu par EDF (75,5 %) et Assystem (5 %), va fournir à EDF des assemblages de combustible à l'uranium de retraitement enrichi (dit " URE ") entre 2023 et 2032. Fabriqués à l'usine Framatome de Romans-sur-Isère, dans la Drôme, ces assemblages seront destinés à un certain nombre de réacteurs nucléaires du parc en exploitation d'EDF autorisés à les utiliser.

EOS IMAGING
EOS Imaging annonce le lancement d'une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles et/ou existantes à échéance 31 mai 2023 (Océanes) par placement privé, sans droit préférentiel de souscription, auprès d'investisseurs institutionnels pour un montant nominal d'environ 28 millions d'euros pouvant être augmenté à 30 millions d'euros. L'opération permet à hauteur de 76% de refinancer de l'intégralité de la dette IPF existante et à 24% de financer la croissance de la société.

ONXEO
Judith Greciet, directeur général d'Onxeo, tiendra une session plénière lors de la 25ème conférence internationale BIO. La conférence se tiendra du 4 au 7 juin 2018 à Boston (Massachusetts, États-Unis). La conférence BIO International est organisée par l'Organisation pour l'innovation en biotechnologie (Biotechnology Innovation Organization - BIO). Elle rassemble plus de 1 100 sociétés biotech et pharmaceutiques, des institutions académiques, des centres de biotechnologie publiques et des organisations connexes aux États-Unis ainsi que dans plus de 30 pays du monde.

OSMOZIS
Osmozis, opérateur de réseaux WiFi multi-services dédiés aux campings, villages de vacances et hôtels en Europe, a dévoilé une perte nette part du groupe de 1,62 million d'euros au premier semestre clos fin février. Elle était de 1,14 million un an plus tôt. L'excédent brut d'exploitation de la société est resté lui aussi en territoire négatif, à -725 000 euros contre -634 000 un an plus tôt.

PIZZORNO ENVIRONNEMENT
Pizzorno Environnement a réalisé au premier trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 55,4 millions d'euros, en hausse de 4,8%. Le chiffre d'affaires de l'activité Propreté est en progression de 5,8%, bénéficiant du démarrage des nouveaux contrats. L'activité Traitement-Valorisation affiche un chiffre d'affaires en croissance de 2,3% à 16 millions, subissant un effet de base important (croissance de +19,7% au premier trimestre 2017).

SES-IMAGOTAG
SES-imagotag se fixe comme objectifs à l'horizon 2022 d'atteindre une marge d'Ebitda de 20% et un chiffre d'affaires de 800 millions d'euros. Un point d'étape est prévu en 2020 à 15% de marge et 400-500 millions d'euros de chiffre d'affaires. De plus, SES-imagotag vise une part du chiffre d'affaires réalisée sur les logiciels, data et services de plus de 20% du total (contre 10% aujourd'hui) améliorant le taux de marge brute.

SPIE
SPIE, leader européen indépendant des services multitechniques dans les domaines de l'énergie et des communications, a finalisé l'acquisition de Fluigetec en France, auprès du groupe américain Lincoln Electric. Cette acquisition permet à SPIE de compléter sa large gamme de services proposés au secteur du nucléaire. Basé à Pierrelatte, Fluigetec est un spécialiste de l'installation, du contrôle et de la maintenance des réseaux de distribution de gaz en milieu industriel. Avec un effectif de 19 salariés, la société a réalisé en 2017 une production de près de 2 millions d'euros.

VOLTALIA
Voltalia, acteur international des énergies renouvelables, a signé un contrat de vente d’électricité pour une centrale solaire de 50 MW au Kenya. Il s'agit de son premier contrat de ce type dans le pays. "Ce nouveau projet confirme nos ambitions en Afrique, un continent disposant d'importantes ressources solaires et où une part significative de la population a peu ou pas accès à l'électricité. Le projet souligne également les bénéfices de l'acquisition de Martifer Solar et son rôle dans l'atteinte de nos objectifs 2020" déclare Sébastien Clerc, DG de Voltalia.