Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Lundi 09 juillet 2018

AOF - 09 juillet 2018


(AOF) - AIRBUS
Airbus (+0,78% à 98,50 euros) a été bien orienté vendredi sur la place de Paris, après avoir multiplié les annonces favorables, qu'il s'agisse de l'A400M, de l'A320neo ou de ses prévisions de marché à 20 ans. Après plusieurs années de dérapages en tout genre, le programme de l'avion de transport militaire A400M pourrait finalement décrocher sa première commande à l'export cette année.

AIR FRANCE-KLM
Air France-KLM a enregistré une croissance de 4,5% de son trafic (Air France, KLM, Hop!, Transavia) en juin. La compagnie a transporté 9,3 millions de passagers, en progression de 3,7%. Concernant la seule activité passagers chez Air France, KLM et Hop!, le trafic a augmenté de 3,5% et 7,7 millions de passagers ont été transportés. Cet indicateur a augmenté de 2,9%. Enfin, Transavia a transporté 1,6 million de passagers en juin, un chiffre en hausse de 8,1%. Son trafic a bondi de 12,4%.

ATARI
Atari a enregistré un résultat net de 2,3 millions d'euros sur l'exercice 2017/2018 clos fin mars. Il se compare à un bénéfice net de 7,7 millions d'euros sur l'exercice précédent, sachant que ce dernier intégrait un profit exceptionnel non-récurrent de 7,1 millions d'euros sur le rachat de dette Alden. Hors Alden, le résultat net d'Atari était ressorti à 500 000 euros. Le résultat opérationnel courant 2017/2018 de l'éditeur de jeux vidéo est passé de son côté de 1,9 à 2,3 millions d'euros, soit 12,8% du chiffre d'affaires.

AUPLATA
Auplata a noué une alliance avec Brexia Gold Plata Peru (BGPP), l'une des principales "juniors mining company" du marché minier péruvien, qui s'est concrétisée par la souscription par BGPP à une augmentation du capital d'Auplata en numéraire d'un montant de 500 000 euros par émission au pair. Cela correspond à un prix par action de 14 cents.

AWOX
AwoX a annoncé le tirage de deux nouvelles tranches d'OCABSA et le calendrier du tirage d'une autre tranche d'ici la fin de l'exercice 2018 dans le cadre du contrat mis en place le 21 avril 2017 avec Bracknor Fund Ltd.

DIRECT ENERGIE
Total a finalisé le rachat de 73,04% du capital de Direct Energie sur la base d'un prix de 42 euros par action, soit pour environ 1,4 milliard d'euros. Cette acquisition a été suivie par le dépôt par Total d’un projet d’offre publique obligatoire portant sur les actions Direct Energie non encore détenues par Total, au même prix par action de 42 euros.

DONTNOD
Dontnod Entertainment, studio français indépendant de création et de développement de jeux vidéo, annonce que Vampyr, son jeu Action-RPG narratif, réalise "un très bon démarrage commercial." Après seulement une semaine de commercialisation, le jeu s'est en effet classé à la première place des ventes en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et dans de nombreux autres pays devançant les grosses productions. Moins d'un mois après sa sortie, Focus Home Interactive a annoncé que ce titre "AA" s'est déjà écoulé à plus de 450 000 exemplaires sell-out.

ELIOR
Elior Group, un des leaders mondiaux de la restauration et des services, a lancé une offre pour l'acquisition des intérêts minoritaires d'Elior North America. Mike Bailey, président non exécutif et fondateur d'Elior North America, et Brian Poplin, président et directeur général de la filiale, restent actionnaires minoritaires. La transaction permettra à Elior de simplifier sa structure capitalistique en achetant les actions des actionnaires minoritaires non opérationnels, et de renforcer son partenariat avec Mike Bailey et Brian Poplin.

ENGIE
Après avoir réussi avec succès le vaste de plan de transformation initié par sa directrice générale, Isabelle Kocher, Engie met le cap sur le croissance. Interrogé par Reuters lors des rencontres économiques d'Aix-en-Provence, le président du fabricant et fournisseur d'énergie, Jean-Pierre Clamadieu, a indiqué que la prochaine étape stratégique pour Engie consistera à rechercher les opportunités de croissance, interne et externe, dans les métiers dans lesquels le groupe a choisi de se développer.

HORIZONTAL SOFTWARE
Horizontal Software, éditeurs de logiciels du capital humain en mode SaaS et SaaS-Apps, annonce la signature au deuxième trimestre 2018 de quatre nouveaux contrats pack KeenTalents. Cette solution fait partie de la Business Unit Acquisition et Gestion des talents et a été lancée en octobre 2017. Entièrement pré-paramétrée, simple à utiliser, rapide à déployer et économique, elle est destinée à répondre spécifiquement aux attentes des PME-ETI.

INTEGRAGEN
IntegraGen a dévoilé un chiffre d'affaires semestriel de 3,6 millions d'euros, en croissance de 17% par rapport à au premier semestre de 2017. Les activités de génomique, pour le segment "recherche clinique" sur le site de Gustave Roussy à Villejuif, et celles de microbiologie à l'Institut Pasteur, se sont maintenues à un niveau élevé à 900 000 euros quoique légèrement inférieur à 2017, alors que l'activité de services génomiques pour les clients "recherche" s'élève à 2,7 millions d'euros, soit une hausse de 42% sur la période.

MAINSTAY
Mainstay, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, annonce la fin du cycle des implantations dans ReActiv8-B, son étude clinique menée aux États-Unis sous IDE (Investigational Device Exemption). Au total, 204 patients ont reçu un générateur d'impulsions implantable dans le cadre de l'étude, traduisant l'intérêt suscité par celle-ci.

SECHE ENVIRONNEMENT
Séché Environnement a refinancé sa dette financière à travers l'émission d'un emprunt obligataire de 150 millions d'euros sous forme de placement privé, et la souscription d'un crédit bancaire amortissable de 120 millions, assorti d'une ligne de liquidité bancaire de 150 millions d'euros et intégrant des critères de performance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) innovants.

VEOLIA
Interrogé par Reuters en marge des rencontres économiques d'Aix-en-Provence, le PDG de Veolia, Antoine Frérot, a confirmé son objectif de réduction de 300 millions d'euros de coûts en 2018. L'efficacité et la rigueur continueront au-delà de 2018 et pendant le futur plan stratégique prévu pour 2020-2023, a ajouté le dirigeant du numéro un mondial des services à l'environnement. Ce dernier a précisé ne pas avoir "d'acquisition transformante" à l'étude. Veolia mise en effet sur de la croissance organique et sur, éventuellement, de petites acquisitions.

Veolia Environnement a confirmé le gain du contrat de gestion de l'assainissement de l'eau à Bordeaux. Le conseil métropolitain de la ville a voté vendredi 6 juillet en faveur de l'offre de Veolia pour la délégation du contrat de concession des services publics de l'assainissement collectif des eaux usées et de gestion des eaux pluviales. D'une durée de 7 ans à compter du 1er janvier 2019, ce futur contrat, d'une valeur de 352 millions d'euros, porte sur la gestion de 6 stations d'épuration et 4 200 km de réseaux, pour une capacité totale de traitement de 1,15 million d'équivalents-habitants.