Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Lundi 23 juillet 2018

AOF - 23 juillet 2018


(AOF) - ACCORHOTELS
AccorHotels et Katara Hospitality annoncent la création d'un fonds d'investissement doté d'une capacité d'investissement supérieure à 1 milliard de dollars et qui ciblera le secteur de l'hôtellerie de différents pays d'Afrique subsaharienne. Ce fonds disposera de 500 millions de dollars de capitaux propres, apportés respectivement à hauteur de 350 millions par Katara et 150 millions par AccorHotels au cours des 5 à 7 prochaines années, le solde de la capacité de financement provenant d'un recours à l'endettement et d'investissements réalisés en commun avec d'autres partenaires.

APRR
La filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.

ATOS
Atos a dévoilé hier soir son projet d'acquisition de Syntel pour 3,4 milliards de dollars, soit 41 dollars par action, entièrement payables en numéraire. Ce prix représente une prime d'environ 14% sur l'action Syntel par rapport au cours moyen pondéré par les volumes sur les 30 derniers jours de Bourse. Syntel apporte des solutions dans le digital reconnues par les principaux analystes industriels comme étant parmi les plus avancées dans les domaines du Cloud, des réseaux sociaux, du mobile, de l'analyse de données, de l'internet des objets, et de l'automatisation.

Atos a dévoilé un chiffre d'affaires du deuxième trimestre de 3,06 milliards d'euros, en croissance organique de 1,5%. Sur l'ensemble du semestre, la SSII a enregistré une croissance organique de 1,7% à 6,005 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Sa marge opérationnelle a progressé de 0,2 point à 9,1%. Son résultat d'exploitation pour le premier semestre 2018 a atteint 342 millions d'euros, en hausse de +4,4%, pour un bénéfice net de 262 millions d'euros.

EURAZEO
Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l'édition et de la distribution de jeux de société, sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,2 milliard d'euros. Les produits de cession relatifs à cette opération pourraient représenter environ 580 millions d'euros pour la société d'investissement et ses partenaires investisseurs, dont 435 millions d'euros pour Eurazeo, soit un multiple de 4 fois son investissement initial et un TRI (taux de rendement interne) de 35%.

FAURECIA
Faurecia sera à surveiller ce lundi. En effet, le groupe a signé le plus lourd repli du SBF 120 vendredi (-7,24% à 58,70 euros), dans le sillage de sa publication du premier semestre 2018. Si les performances de l'équipementier automobile s'avèrent solides, les investisseurs sanctionnent un relèvement d'objectifs annuels jugé trop timoré. Ce qui n'arrange rien : les craintes de guerre commerciales entre les Etats-Unis et ses partenaires se sont ravivées aujourd'hui. Une mauvaise nouvelle pour le secteur automobile dans son ensemble. 

GFI INFORMATIQUE
A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En conséquence, la SSII mettra en oeuvre une offre de reprise dès le 23 juillet 2018 et jusqu'au 10 août. Pour rappel, le prix offert par Gfi Informatique, soit 37 EUR par action, représente une prime de 11% par rapport au cours de clôture de l’action le 22 février 2018, veille de l’annonce du projet d’offre.

ICADE
Icade a relevé sa prévision de croissance pour son cash-flow net courant-groupe 2018 de "de l'ordre de 5%" à "supérieure à 6%". Au premier semestre, Icade a affiché un cash-flow net courant-groupe de 167,4 millions d'euros, en croissance de 6,6%. Son résultat net récurrent-Foncière a augmenté pour sa part de 6,9% à 155,9 millions. Enfin, l'actif net réévalué de la foncière, qui mesure la valeur de son portefeuille, est ressorti à 6 435,7 millions d'euros, soit 86,6 euros/action, en hausse de 2,1% (+7,2% hors impact de la distribution de dividendes).

LYSOGENE
Lysogene affichait à fin juin une trésorerie disponible de 8,16 millions d'euros, contre 9,9 millions au 31 mars 2018. La situation de trésorerie de la société permet de couvrir les besoins anticipés jusqu'en novembre 2018, sur la base de son plan de développement opérationnel actuel. Lysogene n'a pas généré de chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2018.

MICHELIN
Le fabricant de pneus dévoilera ses résultats du premier semestre.

NEXITY
Nexity et Codic ont vendu en VEFA à LBO France, via ses fonds White Stone, l'immeuble Network I. Il s'agit d'un immeuble de bureaux d'environ 21 000 mètres carrés, situé dans le nouveau quartier tertiaire de Bagneux (92), au pied des futures gares des lignes M4 et L15 du Grand Paris. La construction de Network I a d'ores et déjà démarré et la livraison est prévue au premier trimestre 2020. 50% des surfaces sont déjà pré-louées par la société Mondadori Magazine France, au travers d'un bail ferme de 10 ans.

SOCIETE DE LA TOUR EIFFEL
Société de la Tour Eiffel a dévoilé un résultat net récurrent de 4,2 millions d'euros à l'issue du premier semestre, à comparer avec 8 millions un an plus tôt. Son excédent brut d'exploitation est passé de son côté de 25,5 à 23,6 millions. Les loyers perçus par la foncière se sont globalement stabilisés au-dessus de 34 millions d'euros, à 34,2 à fin juin 2018 contre 34,4 millions à fin juin 2017. Enfin, l'ANR (actif net réévalué) de la Société de la Tour Eiffel, qui mesure la valeur de son portefeuille, est passé de 58,3 euros par action à fin décembre à 54,9 euros par action à fin juin.

TXCELL
La biotech française TxCell a annoncé son rachat par l'américain Sangamo pour 72 millions d'euros sur une base sans trésorerie et sans dette. L'offre valorise TxCell à 2,58 euros par titre, contre un cours de clôture de 0,93 euro vendredi dernier. L'américain propose donc une prime de 177%. L'acquisition envisagée associerait les compétences de Sangamo dans l'édition ex vivo du génome au savoir-faire de TxCell dans les cellules Tregs pour faire de Sangamo un acteur majeur du développement des cellules CAR-Treg.

VENTE-UNIQUE.COM
Vente-unique.com, filiale cotée de Cafom, a affiché une croissance de 11% de ses ventes au troisième trimestre clos fin juin. Sur l'ensemble des neuf premiers mois de son exercice 2017/2018, le site a vu son chiffre d'affaires croitre de 15% à 64,9 millions d'euros. Vente-unique.com confirme son objectif de réaliser un nouvel exercice de croissance à deux chiffres, conforme à la tendance enregistrée au cours des 6 derniers exercices (+12% / an en moyenne).