Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Mardi 10 avril 2018

AOF - 10 avril 2018


(AOF) - ADVINI
AdVini vient de publier des résultats 2017 en baisse. Ainsi, le spécialiste des vins de terroir a enregistré un résultat net part du groupe de 4,2 millions d’euros sur la période (contre 10,4 millions en 2016), ainsi qu’un Ebitda de 14,7 millions d’euros (contre 20 millions en 2016). Toutefois, la marge brute ressort à 96,2 millions d’euros, en progression de 12,7% sur un an. Par ailleurs, le chiffre d’affaires s’établit à 250 millions d’euros sur l’exercice 2017, en croissance de 4% par rapport à 2016.

AIR FRANCE-KLM
Air France-KLM a indiqué, à l'occasion de la publication de ses chiffres de trafic de mars, que l'impact sur le résultat d'exploitation d'Air France des sept jours de grèves entre le 22 février et le 11 avril 2018 est estimé à -170 millions d'euros environ. En termes de trafic, l'activité passage réseaux d'Air France-KLM, qui coiffe Air France, KLM et Hop!, est ressortie en progression de 5,2%. Le nombre de passagers transportés a augmenté de 4,2% à 6,9 millions en mars.

AXA
AXA Suisse annonce aujourd'hui avoir conclu un accord avec ses principales fondations de prévoyance collective, afin de transformer leur modèle opératoire d'assurance complète en un modèle semi-autonome d'ici à fin 2018. A compter de 2019, selon le modèle semi-autonome, les risques de décès et d'invalidité resteront assurés par Axa, tandis que les responsabilités liées à l'allocation d'actifs et aux rendements des investissements des assurés seront transférées aux fondations.

BNP PARIBAS
BNP Paribas va racheter l'essentiel des activités bancaires de Raiffeisen Bank Polska, qui seront fusionnées avec la filiale de BNP Paribas en Pologne, BGZ BNP Paribas. Ces actifs correspondent à l'activité de Raiffeisen Bank Polska, hors prêts immobiliers en devises et hors un nombre limité d'autres actifs. Les crédits aux entreprises et aux particuliers s'élèvent à 19 milliards de zlotys polonais (environ 4,5 milliards d'euros) et les dépôts à la clientèle sont de 34 milliards de zlotys (environ 8,1 milliards d'euros) à fin 2017.

EKINOPS
Ekinops a annoncé que la suite logicielle NFV de sa filiale OneAccess a permis à Kapsch CarrierCom (KCC) de créer une solution de virtualisation ouverte et multi-fournisseurs pour les opérateurs de télécommunications et les entreprises. Kapsch CarrierCom, une société du groupe Kapsch, est un intégrateur et un fournisseur global de solutions de télécommunications destinées aux opérateurs téléphoniques, aux opérateurs ferroviaires, aux compagnies de transport public, ainsi qu'aux entreprises nécessitant des solutions en temps réel pour la gestion de parcs d'actifs.

GECINA
Gecina, première foncière de bureau d'Europe, a signé avec ING France un contrat de crédit responsable de 150 millions d'euros dont la marge dépendra notamment de sa performance RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), mesurée par son rating GRESB (Global Real Estate Sustainability Benchmark). Il s'agit du premier financement GRESB de l'industrie immobilière.

LVMH
LVMH a réalisé au premier trimestre 2018 des ventes de 10,9 milliards d'euros, en progression de 10% par rapport au premier trimestre 2017. La croissance organique s'établit à 13%, une progression à laquelle contribuent tous les groupes d'activités. Dans son communiqué, le groupe de luxe précise qu'elle ressort à 15% en excluant l'impact de l'arrêt fin 2017 de la concession de l'aéroport de Hong Kong. LVMH ajoute que " l'Asie, les Etats-Unis et l'Europe connaissent une bonne croissance ".

MILIBOO
Miliboo a annoncé la création d'une filiale dédiée au mobilier connecté : Miliboo Connected Furniture. Spécialisée dans les solutions pour la smart home et la maison connectée d'aujourd'hui et de demain, cette filiale regroupera tous les produits de la gamme de mobilier connecté conçus par Miliboo.

SEQUANA
Sequana a creusé sa perte nette part du groupe en 2017, à -114,9 millions d'euros contre -52 millions un an plus tôt. Le groupe papetier a notamment enregistré des charges non récurrentes nettes pour les activités poursuivies de 131 millions d'euros, incluant principalement 99 millions d'euros de dépréciation du goodwill historique de Sequana sur Antalis (sans impact sur la trésorerie du groupe), 14 millions d'euros de coûts de restructuration nets et 8 millions d'euros liés aux frais d'introduction en bourse et au refinancement d'Antalis.

TECHNOFIRST
Le Conseil d'Administration de TechnoFirst a procédé à la nomination de Véronique Klein au poste de Présidente du Conseil d'Administration et de Jean-Philippe Varnet en qualité de Directeur Général. Cette séparation des fonctions et la nomination de Christian Carme (précédemment Président Directeur Général de la société) à la Direction de la Recherche et Innovation, s'inscrivent comme une évolution souhaitée par Christian Carme dans le cadre de son plan stratégique.

WITBE
Witbe a vu ses comptes passer dans le rouge en 2017, à hauteur de -4,1 millions d'euros, à comparer avec un bénéfice de 71 000 euros en 2016. Son Ebitda est, lui, en perte de 1,23 million d'euros contre +2,27 millions un an plus tôt. Le groupe n'a donc pas totalement rattrapé le retard pris en première moitié d'année malgré ses bons résultats au second semestre. Sur cette période, l'Ebitda de Witbe a atteint 1,7 millions d'euros, soit une marge de 15,2%. Enfin, le chiffre d'affaires annuel de Witbe est ressorti à 16,2 millions d'euros, en croissance organique de 3%.