Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Mardi 15 mai 2018

AOF - 15 mai 2018


(AOF) - AIR FRANCE-KLM
Selon les informations du Figaro, le conseil d'administration d'Air France-KLM nommerait mardi l'une de ses membres, Anne-Marie Couderc, à la présidence non exécutive de la compagnie. Elle assurerait ainsi l'intérim suite à la démission de Jean-Marc Janaillac. La gestion opérationnelle des affaires courantes sera assurée par les patrons des deux compagnies Air France (Franck Terner) et KLM (Pieter Elbers), ainsi que par le directeur financier Frédéric Gagey, ajoute le Figaro.

ALTAMIR
La société d'investissement présentera son ANR trimestriel après la clôture de la Bourse.

ALTAREA COGEDIM
Altarea Cogedim a fait état d'une hausse de 7,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 434,6 millions d'euros. A périmètre comparable, le chiffre d'affaires du premier trimestre 2018 calculé selon les anciennes normes de consolidation s'élève à 471,8 millions d'euros, en croissance de 16,5%. En prenant en compte IFRS 15, le backlog de la promotion (Logement et Bureau) s'élève à 3,535 milliards d'euros à fin mars 2018, en baisse de 15,5% par rapport à fin 2017 (à périmètre non comparable).

CREDIT AGRICOLE
Crédit Agricole S.A. a dévoilé un bénéfice net part du groupe sous-jacent de 788 millions d'euros au titre du premier trimestre. Il a reculé de 12,1%. Cette baisse est liée à la cession en 2017 d'entités non stratégiques mais fortement contributrices au résultat net (Eurazeo notamment), mais aussi aux effets de changes et à la hausse de la contribution au Fonds de résolution unique (FRU). A périmètre et change constants, le résultat net part du groupe de CASA a augmenté de 4,8% par rapport au premier trimestre 2017. Hors contribution au FRU, cette hausse passe à +8,7%.

DIRECT ENERGIE
Direct Energie a publié un chiffre d'affaires de 489,8 millions d'euros au titre de son premier trimestre 2018, en progression de 25,7% par rapport au 1er trimestre 2017. Cette performance s'explique par la poursuite de la dynamique commerciale en France, qui se traduit par une contribution du segment commerce en hausse de 26,4% à 451,5 millions d'euros. Par ailleurs, le producteur d'électricité et de gaz précise que les chiffres du premier trimestre 2018 incluent la première contribution, suite à l'intégration de Quadran, du segment énergies renouvelables à hauteur de 32,1 millions d'euros.

DRONE VOLT
Drone Volt a signé un acte d'engagement avec l'Armée française pour l'acquisition de drones et la formation des télépilotes. Cet acte d'engagement, qui formalise l'accord-cadre conclu, est pluriannuel et reconductible. L'ensemble de la production ainsi que les formations seront réalisés en France, plus précisément à Villepinte, par Drone Volt Factory et Drone Volt Academy.

EIFFAGE
Eiffage a enregistré une croissance de 5,6% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 3,379 milliards d'euros. En organique, ce dernier a augmenté de 4,3%. Dans le détail des deux divisions du groupe, Travaux et Concessions, le chiffre d'affaires des premiers a progressé de 4,8% (+3,1% en organique) et celui des secondes de 8,8% (+9,2% en organique). Fort d'une prise de commandes soutenue en Travaux et d'un trafic autoroutier toujours bien orienté, Eiffage confirme ses perspectives pour 2018.

ENGIE
Engie a enregistré une croissance de 3% de son Ebitda au premier trimestre, à 3,2 milliards d'euros. En données organiques, il a progressé de 6%. Outre la hausse du chiffre d'affaires (+1,2% à 17,5 milliards, dont +3% en organique), il a bénéficié d'une augmentation des marges de 30 points de base dans les activités de services et des très bonnes performances des activités de gaz midstream dans un contexte de marché favorable en Europe.

EURONEXT
Euronext a enregistré une croissance de 30,6% de son bénéfice net part du groupe au premier trimestre, à 57,3 millions d'euros. Son Ebitda a augmenté de 25,1% à 88,2 millions, soit 60,1% (+4,4 points) du chiffre d'affaires. Ce dernier a progressé de 15,9% pour atteindre 146,7 millions d'euros. "Le premier trimestre a été marqué par un environnement de marché porteur, avec le retour de la volatilité sur les marchés d'Euronext et un contexte macro favorable. Cela s'est reflété dans nos volumes élevés de transactions tant sur les marchés cash, que des dérivés ou des changes", a commenté Euronext.

FAURECIA
Faurecia a déclaré à l'occasion d'une journée investisseurs avoir "assuré" une croissance annuelle supérieure à 7% (avec une hypothèse de hausse annuelle du marché de 2%) entre 2017 et 2020 pour dépasser les 20 milliards d'euros. Il se base sur les prises de commandes record engrangées sur les trois dernières années. Faurecia prévoit de doubler ses ventes en Chine pour atteindre 4,5 milliards d'euros. En termes de marge, l'équipementier automobile se fixe un objectif 2020 de 8% des ventes, soit une hausse de 110 points de base par rapport à 2017.

ILIAD
Iliad a dévoilé un chiffre d'affaires du premier trimestre inférieur à ses attentes : il a progressé de seulement 0,8% à 1,2 milliard d'euros. Ses revenus fixes ont baissé de 1,6% tandis que ceux du mobile ont augmenté de 3,9%. Iliad a confirmé qu'il vise une hausse de sa marge en France cette année et a relevé sa cible d'investissements dans l'Hexagone : il prévoyait jusqu'à présent une enveloppe de 1,4 à 1,5 milliard d'euros, elle atteindra finalement 1,55 milliard.

Iliad a annoncé un remaniement de ses organes de direction. Thomas Reynaud, jusque-là directeur financier de la maison-mère de Free, est nommé directeur général. Il remplace Maxime Lombardini qui devient Président du conseil d'administration d'Iliad. Enfin, Cyril Poidatz, qui occupait ce poste, est nommé secrétaire général du groupe.

INNATE PHARMA
La biotech communiquera son chiffre d'affaires du premier trimestre.

JCDECAUX
JCDecaux a dévoilé un chiffre d'affaires de 742,5 millions d'euros au titre du premier trimestre, en baisse de 2,6%. En excluant l'impact négatif lié à la variation des taux de change et l'effet positif des variations de périmètre, le chiffre d'affaires ajusté a augmenté de 2,8%. En données publiées, les trois divisions de JCDecaux ont reculé de plus de 2% au premier trimestre. En organique, le chiffre d'affaires du Mobilier urbain a augmenté de 2,1%, celui du Transport de 5% tirée par l'Asie-Pacifique, alors que l'activité de l'Affichage a reculé de 0,6%.

LACROIX
Lacroix a enregistré un deuxième trimestre en croissance de 5,8% et affiche une croissance de 7,8% sur son premier semestre 2017/2018. Son chiffre d'affaires sur six mois ressort ainsi à 237,8 millions d'euros. Cette évolution permet au groupe de confirmer ses objectifs annuels de croissance tant en terme de chiffre d'affaires que de résultats.

MGI COUTIER
MGI Coutier vient de publier un chiffre d’affaires de 280,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018, en hausse de 3,6 % en données publiées et de 9,5 % à périmètre et taux de change constants par rapport à la même période de 2017. L’impact négatif de change sur le trimestre est de -16,1 millions d’euros, lié principalement à la variation du dollar (impact de -9,3 millions d’euros) et de la livre turque (impact de -5 millions d’euros).

PAROT
Groupe Parot a dévoilé un chiffre d'affaires de 126,8 millions d'euros au titre du premier trimestre 2018. Il a augmenté de 25,9% en données publiées. A périmètre constant, la croissance organique du chiffre d'affaires ressort à 13,1%. "Cette dynamique commerciale a été largement portée par les véhicules particuliers et les véhicules d'occasion, confirmant le succès de la stratégie engagée visant à se concentrer prioritairement sur ces deux leviers à fort potentiel", commente le concessionnaire automobile.

PRISMAFLEX
Prismaflex International a fait état d'une baisse de 2,3% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2017/2018 clos fin mars, à 15,04 millions d'euros. A changes constants, il a baissé de 0,7%. Sur 12 mois, le chiffre d'affaires total atteint 54,83 millions d'euros, en progression de 9,4%. La croissance ressort à 10,2% à devises constantes. Prismaflex anticipe pour l'ensemble de l'exercice un résultat opérationnel courant en "nette progression" par rapport à l'an dernier.

SOPRA STERIA
Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique, envisage d'acquérir 100 % du capital de it-economics, société allemande de conseil spécialisée dans la transformation digitale, le développement agile, les services cloud et la gestion de grands projets complexes pour de grands clients des secteurs de la banque, de l'assurance et des utilities.

UFF
L'Union Financière de France, banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine, a annoncé un produit net bancaire stable pour le premier trimestre 2018, à 53,4 millions d'euros. " Après 2 années de forte dynamique immobilière, les clients de l'UFF, forts des nouvelles dispositions fiscales, ont confirmé et renforcé leur attachement à l'assurance vie et aux unités de compte dans un marché marqué par des sursauts de volatilité ", a détaillé la société. Au premier trimestre, la collecte de l'UFF a reculé de 9% à 311 millions d'euros.

VALBIOTIS
Valbiotis, entreprise française de recherche & développement engagée dans l'innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce une évolution de la composition de son directoire en raison de la prochaine cessation du mandat de Philippe Charier. Ce dernier est actuellement responsable du Business Development de Valbiotis. Il quittera l'entreprise le 30 juin 2018.

VISIATIV
Visiativ a réalisé avec succès un placement privé obligataire de type Euro PP d'un montant de 20 millions d'euros. Ce placement a été réalisé par l'émission d'une seule tranche obligataire, remboursable in fine, de maturité 7 ans venant à échéance en mai 2025. En parallèle, Visiativ annonce l'obtention d'une enveloppe de crédit capex auprès de son pool bancaire d'un montant de 5 millions d'euros, pour financer des opérations de croissance externe et le développement du groupe.