Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Mercredi 02 mai 2018

AOF - 02 mai 2018


(AOF) - AB SCIENCE
AB Science a dévoilé une perte nette de 27,12 millions d'euros au titre de son exercice 2017, en légère baisse par rapport à celle enregistrée sur 2016, soit 27,69 millions. De leur côté, les produits d'exploitation d'AB Science, exclusivement constitués du chiffre d'affaires lié à l'exploitation d'un médicament en médecine vétérinaire, se sont élevés au 31 décembre 2017 à 1,739 million d'euros, en hausse de 15,3%. De plus, à fin décembre, la trésorerie d'AB Science s'établissait à 38,789 millions d'euros contre 19,780 millions au 31 décembre 2016.

AUTOMOBILES
Le marché automobile français a bondi de 9,03% en avril sur un an, a indiqué le Comité français des constructeurs d'automobiles. Sur le segment de référence des voitures particulières, 187 399 nouvelles immatriculations ont été enregistrées. Sur la période, Renault (Renault + Dacia + Alpine) a vu ses ventes françaises augmenter de 11,09% et PSA (Peugeot + Citroën + DS + Opel) a vu les siennes bondir de 20,25%. Depuis janvier, le marché automobile français a progressé de 4,39%.

BONDUELLE
Le spécialiste des légumes cuisinés communiquera son chiffre d'affaires du troisième trimestre post-Bourse.

DELTA DRONE
Delta Drone va devenir le premier actionnaire de Pixiel, aux côtés des deux fondateurs de l'entreprise. Basée à Nantes, la société Pixiel est un pionnier dans la conception et la fabrication de drones automatiques. L'opération annoncée ce jour s'inscrit parfaitement dans la logique du plan de marche 2018 - 2019 en œuvre au sein du groupe Delta Drone. L'impact des synergies attendues devrait être rapidement positif en matière de mutualisation des ressources. Dans le même temps, elle contribuera à la progression soutenue du niveau d'activité.

DMS GROUP
DMS Group a essuyé en 2017 une perte nette, part du groupe, de 2,5 millions d'euros contre une perte de 1 million d'euros en 2016. L'Ebitda du groupe d'imagerie médicale est ressorti en perte à 2,24 millions d'euros contre -714 000 euros en 2016. Le groupe justifie cette dégradation des comptes par le repli des activités historiques de la division DMS Imaging, la politique d'investissements intenses menée pour les divisions DMS Biotech et DMS Wellness, et l'augmentation de la masse salariale et des charges externes liées entre autres à l'accroissement des contraintes réglementaires.

EDF
EDF a mis en service sa première installation d'énergies renouvelables aux Émirats arabes unis. L'installation constitue la première tranche d'un ensemble de 800 MW, appelé Dewa III pour lequel EDF s'est associée avec Masdar et avec Dubai Electricity and Water Authority (DEWA). Dewa III constitue la Phase 3 de l'un des plus puissants projets de parc solaire au monde - le Parc Mohammed bin Rashid Al Maktoum. Représentant un investissement total de 14 milliards de dollars, ce parc aura une capacité installée totale de 5000 MW.

ELIS
Le groupe d'hygiène industrielle publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre en fin de journée.

FREELANCE.COM
Freelance.com a publié des résultats 2017 en forte hausse. Ainsi, le spécialiste de l'intermédiation entre entreprises et prestataires intellectuels a enregistré un bénéfice net part du groupe de 2,19 millions d'euros sur la période (contre 296 000 euros en 2016) et un bénéfice d'exploitation de 4,39 millions d'euros (contre 881 000 euros en 2016). Pour sa part, le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 154,5 millions d'euros, à comparer avec 44,12 millions d'euros en 2016. La croissance organique ressort à 14%.

GROUPE PAROT
Groupe Parot a finalisé l'acquisition, la deuxième pour cette année, de deux concessions auprès de la société Alfred Boos Développement (ABD). Le périmètre repris comprend deux concessions Ford en Haute Vienne (87), l'une à Limoges et la seconde à Saint-Junien. Ensemble, ces deux sites ont commercialisé 1 392 véhicules en 2017, dont 45% de véhicules neufs et 55% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 21 millions d'euros.

MADVERTISE
Madvertise a ramené sa perte nette 2017 à -1,46 million d'euros, contre -2,29 millions sur 2016. Le groupe a principalement réduit ses charges exceptionnelles (le nombre et la valeur des contrats concernés par des accords de minimum garantis a été significativement réduit par rapport aux exercices précédents), et bénéficié du Crédit Impôt Recherche à hauteur de 369 000 euros. En revanche, l'Ebitda annuel de Madvertise a chuté de 37,6% pour atteindre 305 000 d'euros. Il a représenté 1,7% (-1,1 point) d'un chiffre d'affaires de 17,97 millions d'euros. Ce dernier a progressé de 3,4%.

OENEO
Le groupe viticole rendra public son chiffre d'affaires annuel.

OREGE
Orège a enregistré une perte nette de 13,52 millions d'euros en 2017 contre -17,75 millions d'euros en 2016. Le résultat opérationnel du spécialiste des solutions de traitement des boues municipales et industrielles ainsi que des effluents complexes est, lui, passé de -17,2 à -12,08 millions d'euros. Le chiffre d'affaires de l'exercice 2017 est resté pratiquement stable par rapport à 2016, passant de 703 000 à 706 000 euros.

ORPEA
L'exploitant d'Ehpads présentera son chiffre d'affaires du premier trimestre après la clôture du marché.

PIZZORNO
Valteo, filiale du groupe Pizzorno Environnement, a récemment été informée que la procédure initiée par la commune du Cannet-des-Maures, devant le Tribunal Administratif de Toulon, contre l'arrêté préfectoral du 6 août 2014 autorisant l'exploitation de l'ISDND (Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux), située sur le territoire de cette commune, pourrait aboutir à son annulation pour des raisons d'urbanisme. Il s'agit donc d'un " motif totalement indépendant de faits opérationnels et extérieur au groupe ", précise le communiqué.

SCHNEIDER ELECTRIC
Schneider Electric a annoncé hier l'acquisition de la division Electrical & Automation de l'indien Larsen & Toubro. Le groupe combinera ces actifs avec ses activités Basse tension et Automatismes industriels en Inde. Temasek, un fond d'investissement dont le siège social est à Singapour, investira dans la nouvelle entité et en détiendra 35%. Le groupe fusionné génèrera plus d'un milliard d'euros de ventes et des synergies de ventes et de coûts d'environ 40 millions d'euros par an en Ebitda avec un effet progressif sur une période de cinq ans.

VALEO
Valeo annonce le lancement d'une offre de souscription d'actions réservée aux salariés. Elle porte sur un montant maximum de 600 000 actions Valeo, d'une valeur nominale de 1 euro par action. Le prix de souscription est fixé à 43,58 euros. Il correspond à la moyenne des cours d'ouverture de l'action Valeo sur les 20 séances de bourse entre le 3 avril 2018 et le 30 avril 2018, inclus, après application d'une décote de 20 %.

VICAT
Le cimentier dévoilera son chiffre d'affaires du premier trimestre après la séance de Bourse.

VISIOMED
Visiomed Group, société spécialisée dans l'électronique médicale nouvelle génération, annonce avoir demandé à Euronext la suspension de cotation de ses titres dans l'attente de la publication d'un communiqué de presse. La suspension de cotation concerne les actions ainsi que les bons de souscriptions d'actions BSA2018-1 et VISIOMEDBSA26OCT23.

VIVENDI
"Le Directoire de Vivendi présentera, lors du Conseil de Surveillance du 17 mai, les premiers travaux concernant les hypothèses d'évolution du capital d'Universal Music Group." Cette phrase unique a été communiquée hier soir par Vivendi. Le groupe de médias et de divertissement lance ainsi le compte à rebours vers une introduction en Bourse, vraisemblablement partielle, de sa filiale UMG. Il y a en effet toutes les chances qu'une IPO fasse partie des "hypothèses d'évolution du capital" de cette société.