Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Mercredi 11 juillet 2018

AOF - 11 juillet 2018


(AOF) - ADEUNIS
Compte-tenu des efforts engagés en termes de renforcement des effectifs destinés à soutenir le plan de développement, Adeunis a enregistré une perte nette de 2,8 millions d'euros sur l'exercice 2017/2018, clos fin mars, contre -1,1 million sur l'exercice précédent. Sa perte opérationnelle est ressortie à -3 millions d'euros contre -1,0 million un an plus tôt. Le groupe a ainsi fait croitre ses effectifs pour atteindre 62 collaborateurs à fin mars 2018 contre 46 collaborateurs un an plus tôt.

ALSTOM
Alstom a remporté un contrat d'une durée de 15 ans, auprès de Metro Trains Sydney (MTS) pour la maintenance du projet Sydney Metro Northwest, d'une longueur de 36 km de long. Ce contrat prévoit la maintenance de 22 rames de six voitures Metropolis (premiers trains de passagers entièrement automatiques en Australie), des systèmes de signalisation CBTC Urbalis 400 d'Alstom, le système d'aiguillage, ainsi que l'exploitation et la maintenance du dépôt et le nettoyage des trains.

BENETEAU
Bénéteau a dévoilé un chiffre d'affaires de 420,9 millions d'euros, en croissance de 1,7% à taux de change constant (-0,47% en données publiées), au titre du troisième trimestre de son exercice décalé 2017/2018. Au titre des 9 premiers mois de l'exercice 2017-2018, le chiffre d'affaires consolidé de Bénéteau s'élève à 885,8 millions d'euros, en hausse de 3,8% par rapport à la même période de l'année précédente et de 6,2% à taux de change constant. La progression du chiffre d'affaires résulte d'un niveau d'activité favorable au sein des deux divisions Bateaux et Habitat.

BLUELINEA
Bluelinea a réalisé au premier semestre 2018 un chiffre d'affaires en hausse de 5% à 2,948 millions d'euros. Les ventes du pôle Senior connecté ont progressé de 11% à 1,663 million. Le pôle Habitat connecté a vu son chiffre d'affaires reculer de 15% à 0,424 million. Les ventes du pôle Etablissement connecté ont grimpé de 5% à 0,861 million.

BOURBON 

Bourbon a signé un « waiver » général avec ses crédit-bailleurs et créanciers représentant l'essentiel de la dette du groupe, l'autorisant ainsi à différer le remboursement de ses loyers et le service de sa dette. « Ayant vocation à protéger le groupe, ce 'waiver' lui permet de rester focalisé sur ses priorités opérationnelles et sur la mise en oeuvre de son plan stratégique », explique le spécialiste des services maritimes à l’offshore pétrolier et gazier.

ESI
Diota, éditeur de solutions 4.0 intégrant des technologies avancées de réalité augmentée et de contrôle automatisé, et ESI Group, éditeur de logiciels et services de Prototypage Virtuel, ont annoncé leur partenariat visant à développer des solutions embarquées dans un système intégral rassemblant les processus d’ingénierie produit et de maintenance jusqu’alors disparates.

GETLINK
Getlink (ex-Eurotunnel) a fait état d'une croissance de 4% de son trafic Navettes passagers en juin, avec 239 935 voitures transportées. Depuis le 1er janvier près de 1,2 million de véhicules de tourisme ont traversé à bord des navettes. Pour sa part, le trafic Navettes camions a progressé de 0,5% en juin avec 142 016 véhicules. Il s'agit d'un nouveau record pour cette activité, a précisé Getlink. "Eurotunnel Le Shuttle Fret réalise un semestre historique et établit ainsi un nouveau record semestriel avec plus de 845 000 camions transportés depuis le 1er janvier", se félicite le groupe.

IMPLANET
Implanet a dévoilé un chiffre d'affaires de 1,76 million d'euros au titre du deuxième trimestre, en baisse de 15%. A changes constants, il a reculé de 12%. Sur l'ensemble du semestre, le fabricant d'implants vertébraux, a enregistré un chiffre d'affaires en baisse de 12% à 3,6 millions d'euros (-9% à taux de change constant). Les ventes de l'activité Jazz ont baissé de 9% à 2,2 millions d'euros (3% à taux de change constant). Cette baisse est principalement due à une contre-performance des ventes du reste du monde. Les ventes de Jazz représentent désormais 61% chiffre d'affaires (58% en 2017).

INVENTIVA
Inventiva, qui développe des traitements contre la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), annonce aujourd'hui que ses études sur le lanifibranor continuent comme prévu. Les principaux résultats sont attendus début 2019 pour l'étude FAAST dans la SSc et au second semestre de 2019 pour l'étude NATIVE dans la NASH.

LA FRANCAISE DE L'ENERGIE
La Française de l'Energie (LFDE) a poursuivi sa croissance sur le quatrième trimestre 2018 avec un chiffre d'affaires de 1,55 million d'euros en amélioration de 98,7% sur un an. Le groupe affiche sur l'exercice 2017/2018 une progression de 81% de ses revenus par rapport à l'an dernier, à 6,65 millions d'euros.

PSB INDUSTRIES
PSB a réalisé un chiffre d'affaires de 167,7 millions d'euros au titre de son 1er semestre 2018. Cela représente une baisse de 1,8% par rapport au 1er semestre 2017, mais une progression de 3,5 % à périmètre et change constants. Outre l'effet de change négatif (dévalorisation du dollar américain et du peso mexicain qui représente 4,6 millions d'euros), l'activité intègre la cession fin 2017 du site de Dole (qui représentait 4,6 millions d'euros au 1er semestre 2017), et la cession du pôle Agroalimentaire & Distribution (qui représentait 23,8 millions d'euros au 1er semestre 2017).

REMY COINTREAU
Remy Cointreau a annoncé avoir perçu un paiement d'un montant de 86,8 millions d'euros par Holding Champagne P&CH au titre du remboursement anticipé total et définitif, en principal et en intérêts capitalisés, du prêt vendeur d'un montant principal de 75 millions d'euros conclu lors de la cession de la branche Champagne de Remy Cointreau au groupe EPI en juillet 2011. Ce prêt vendeur avait initialement été accordé pour une durée de neuf ans avec faculté de remboursement anticipé.

SAFE ORTHOPAEDICS
Safe Orthopaedics, société spécialisée dans la conception et la commercialisation d'implants et d'instruments à usage unique améliorant le traitement mini-invasif des pathologies de la fracture du rachis, a enregistré une baisse de 18% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre. Il ressort à 726 000 euros. Le 15 janvier 2018, Safe Orthopaedics avait annoncé un contexte difficile au Moyen-Orient et la mise en place d'actions pour redynamiser la zone. La société a été auditée par les inspecteurs du GCC tender et est prête à redémarrer au second semestre grâce à de nouveaux distributeurs.

VALBIOTIS
Valbiotis annonce les résultats positifs de l’étude pilote de Phase I/II de VAL-070 dans l’hypercholestérolémie. Ainsi, ces résultats valident sa sécurité et sa tolérance chez des sujets présentant une dyslipidémie mixte légère à modérée non traitée. De plus, ces résultats permettent de retenir le taux sanguin de LDL-cholestérol comme critère principal des études cliniques à venir et d’accélérer le développement de VAL-070.