Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Mercredi 25 juillet 2018

AOF - 25 juillet 2018


(AOF) - ABEO
ABEO a réalisé au premier trimestre 2018/19 un chiffre d'affaires en hausse de 18,5% à 52,6 millions d'euros grâce aux rachats des sociétés Meta GmbH, Cannice en janvier 2018 et Bosan BV. L'évolution organique du chiffre d'affaires est de 0,1% et l'effet de change est défavorable de 1,1%. En parallèle, l'activité commerciale sur ce début d'année a été particulièrement dynamique au sein des trois divisions (Sport, Escalade et Vestiaires) avec des prises de commandes qui s'élèvent à 64,2 millions, en très forte progression de 36,1%.

ABIVAX
Abivax a signé un financement par emprunt structuré de 20 millions d'euros avec Kreos Capital. Didier Blondel, directeur financier, a déclaré: "Cet accord est une composante clé de notre stratégie financière. Il nous permet à la fois de limiter la dilution et de protéger la valeur pour les actionnaires, tout en prolongeant considérablement notre capacité de financement. Il fournira également les ressources supplémentaires nécessaires pour achever les études de phase 2b avec ABX464 pour le VIH et la colite ulcéreuse, ainsi que l'étude de phase 1/2 d'ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire."

ALTEN
Le groupe de R&D externalisée dévoilera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre.

CARREFOUR
Carrefour a été l'enseigne la plus dynamique en termes de gain de part de marché sur la période allant du 11 juin au 8 juillet, selon l'étude Référenseigne de Kantar Worldpanel. Le distributeur a gagné 0,2 point de part de marché, à 20,9%, mettant fin à un long cycle de repli. Cette bonne dynamique a été portée par les formats proximité et Internet, précise Kantar Worldpanel. L'autre enseigne cotée, Casino, a vu ses hypermarchés Géant croitre de 0,2 point également et ses supermarchés gagner 0,1 point de part de marché.

DASSAULT SYSTEMES
Dassault Systèmes a relevé son objectif annuel de bénéfice net par action (BNPA) dilué, désormais attendu dans une fourchette de 2,95 euros à 3 euros, soit une croissance de 10% à 12% et de 15% à 17% à taux de change constants. La précédente guidance était d'une croissance comprise entre 6% et 8%, soit 11% à 13% environ à taux de change constants. L'objectif de chiffre d'affaires 2018 est, pour sa part, confirmé en croissance de 8% à 9% à taux de change constants.

Dassault Systèmes annonce qu'ExxonMobil a sélectionné la plateforme 3DExpérience comme élément fondateur de sa stratégie de transformation numérique. Ce déploiement va permettre de traiter l'ensemble des données d'ingénierie et d'accroître la valeur extraite des données d'ExxonMobil provenant d'une multitude d'outils.

ELIOR
Elior a dévoilé un chiffre d'affaires de 1,715 milliard d'euros au titre de son troisième trimestre 2017-2018 clos fin juin. Il ressort en croissance de 3,4%, dont +3,2% en organique. L'activité d'Elior en France a reculé de 0,6%, pénalisée par les grèves. Sur l'ensemble des neuf premiers mois de son exercice 2017-2018, le groupe de restauration collective affiche un chiffre d'affaires total de 5,054 milliards d'euros, en hausse de 3,7%. En organique, il a progressé de 3%.

ELIS
Le groupe d'hygiène industrielle détaillera ses résultats semestriels après la fermeture de la Bourse.

EURAZEO
La société d'investissement communiquera ses résultats semestriels.

FNAC DARTY
Le distributeur détaillera ses résultats semestriels en fin de journée.

GETLINK
Getlink a enregistré un chiffre d'affaires de 269 millions d'euros au deuxième trimestre, en croissance de 2%. Sur l'ensemble du premier semestre, l'opérateur du tunnel sous la Manche a enregistré un bénéfice net consolidé de 39 millions d'euros, en hausse de 15%. Son Ebitda a progressé de 5% à 250 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 510 millions (+4%).

GROUPE PAROT
Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Parot a atteint 262,7 millions d'euros au premier semestre 2018, soit une progression de 26,9%, pour 12 757 véhicules vendus (+30,6%). A périmètre constant, la croissance organique du chiffre d'affaires ressort à 11,8%. Cette dynamique commerciale a été largement portée par les véhicules d'occasion, qui affichent une croissance de 36,5% en volumes consolidés et de 24,8% en organique.

HERIGE
Herige a dévoilé un chiffre d'affaires de 154,2 millions d'euros au titre de son deuxième trimestre, en croissance de 2,2%. A périmètre comparable, il a augmenté de 2,4% après +7,9% au premier trimestre. Sur l'ensemble du premier semestre 2018, le chiffre d'affaires d'Herige s'établit à 294,4 millions d'euros, en croissance de 4,9% à périmètre comparable. En données publiées, la croissance semestrielle ressort à 4,5%.

ID LOGISTICS
ID Logistics publie un chiffre d'affaires de 353,3 millions d'euros, au titre de son deuxième trimestre 2018, soit une progression de 5% par rapport à la même période de l'exercice précédent et de 8,3% à changes constants. Le groupe salue la " très bonne performance trimestrielle de l'activité en France portée par le gain de nouveaux contrats ". A l'international, en revanche, le groupe a subi l'impact négatif des changes.

IDI
L'IDI, groupe côté spécialiste du capital-investissement, a cédé avec les dirigeants-fondateurs Jean-Daniel et Frédérique Hertzog le groupe Ambre Délice, plus connu sous sa marque Isla Délice, à Perwyn, une société d'investissement basée à Londres. Isla Délice, créée en 1990, est la marque pionnière du marché Halal et le leader incontesté en France avec la plus grande part de marché. Depuis 2015, accompagné par l'IDI, son chiffre d'affaires a crû de plus de 40% pour s'établir à plus de 70 millions d'euros.

INGENICO
La société présentera ses résultats semestriels.

INTERPARFUMS
Interparfums a réalisé au deuxième trimestre un chiffre d'affaires stable à 97 millions d'euros. Au premier semestre, les ventes du concepteur de parfums sous licence atteignent ainsi 218,7 millions, en hausse de 4,5%. A devises comparables, le chiffre d'affaires ressort à 232 millions, en progression de 11%. Le PDG d'Interparfums, Philippe Benacin, a salué un bon premier semestre et confirmé son objectif d'affaires de 430 millions sur l'ensemble de l'exercice.

IPSOS
Le groupe de sondages détaillera ses résultats semestriels après clôture de la Bourse.

ITESOFT
Au 1er semestre 2018, Itesoft a enregistré un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros, en croissance de 1,4%, dont +4,2% à l'international et +1,4% en France. L'éditeur de solutions d'automatisation du traitement des flux d'information précise que la croissance des ventes de logiciels s'est accéléré sur la période, avec une progression de 21% à 2,2 millions d'euros. Il a par ailleurs connue une nouvelle hausse des revenus récurrents, qui ont augmenté de 6% sur la période à 6,3 millions d'euros.

KORIAN
L'exploitant d'Ehpads dévoilera son chiffre d'affaires du premier semestre.

LVMH
LVMH a réalisé au deuxième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 10,896 milliards d'euros, en croissance organique de 11%, après +13% au premier trimestre. Les ventes de la branche Mode et Maroquinerie, essentiellement constituée de Louis Vuitton, se sont établies à 4,324 milliards, en croissance organique de 13%, après +16% au premier trimestre. Sur l'ensemble du semestre, le chiffre d'affaires global ressort à 21,75 milliards, en progression de 10% (à données publiées). La croissance organique, atteint, elle, 12%.

MERCIALYS
La foncière filiale de Casino détaillera ses résultats semestriels.

M6
M6 a enregistré une forte progression de ses profits au premier semestre, le bénéfice net augmentant de 15,1% à 79,5 millions et le résultat opérationnel courant (Ebita) progressant de 9,1% à 129,4 millions d'euros. " Les accords de distribution signés en début d'année, qui sécurisent la diffusion des chaînes payantes en l'associant avec la rémunération des chaînes gratuites et leurs services associés, ont un impact significatif sur l'Ebita du 1er semestre ", a commenté le groupe de médias.

NEXITY
Le promoteur immobilier publiera ses résultats semestriels après la séance de Bourse.

ORCHESTRA-PREMAMAN
Orchestra-Prémaman annonce que le Tribunal de commerce de Montpellier a rendu le 23 juillet un jugement homologuant le protocole de conciliation signé avec ses créanciers bancaires. La signature de la documentation juridique visant à mettre en œuvre le réaménagement de l'endettement financier conformément au protocole interviendra aujourd'hui selon le calendrier indicatif.

ORPEA
Orpéa a publié un chiffre d'affaires de 846,8 millions d'euros au titre de son deuxième trimestre 2018. Cela laisse apparaître une croissance de 9,4% en publié et de 5,1% en organique sur un an. Sur le 1er semestre 2018, le chiffre d'affaires du spécialiste de la prise en charge de la dépendance atteint 1, 679 milliard d'euros. Cela laisse apparaître une croissance de 10% en publié et de 5,2% en organique.

PRISMAFLEX
Prismaflex a enregistré une croissance de 7,9% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2018/2019 clos fin juin. Il ressort à 13,68 millions d'euros. A devises constantes, la croissance a été de 9,5%. Au 30 juin 2018, le carnet de commandes du groupe, essentiellement constitué de commandes cadres, conserve un niveau élevé à 9,52 millions d'euros dont une commande significative de panneaux LED pour un afficheur allemand. Plusieurs autres commandes, en cours de négociations, devraient aboutir rapidement.

SEB
Seb revoit à la hausse son objectif de croissance organique des ventes pour 2018, qui devrait excéder 7% alors qu'elle était annoncée jusque-là au-dessus de 5%. Le groupe français a en revanche maintenu son objectif de progression de son résultat opérationnel d'activité (ROPA), avant impacts non récurrents de l'allocation du prix d'acquisition de WMF, de plus de 5% "sur la base du niveau actuel des parités monétaires, plus défavorable qu'anticipé".

STMICROELECTRONICS
Au deuxième trimestre 2018, STMicroelectronics a généré un bénéfice net de 261 millions de dollars contre 181 millions de dollars un an plus tôt. Plus important pour les analystes, la marge brute a augmenté de 190 points de base à 40,2%, surpassant de 20 points de base son objectif. Cette croissance s'explique en grande partie par une amélioration des efficiences opérationnelles et une évolution favorable du mix produits vers des produits à plus forte valeur ajoutée.

TECHNICOLOR
Technicolor a essuyé au premier semestre une perte nette de 152 millions d'euros contre une perte de 106 millions d'euros, un an plus tôt. L'Ebitda des activités poursuivies du spécialiste des technologies de l'image et du son a reculé de 31% à 57 millions d'euros. Il a baissé de 20%, corrigé de l'impact des changes. L'Ebitda de la Maison connectée a chuté de 51,7% à 26 millions d'euros. Le chiffre d'affaires des activités poursuivies s'est élevé à 1,77 milliard d'euros, en baisse de 15,7%. Il a reculé de 9,3% à taux de change constants.

TF1
TF1 affiche un bénéfice net part du groupe de 41 millions d'euros à l'issue du deuxième trimestre, contre 46,8 millions un an plus tôt. Son résultat opérationnel courant a également baissé, passant de 71,1 à 62,2 millions. Sa marge opérationnelle courante est ressortie à 10,6%, en repli de 2,6 points. Enfin, le chiffre d'affaires trimestriel de TF1 a augmenté de 8,3% à 584,3 millions. Son seul chiffre d'affaires publicitaire, tiré par les fortes audiences de la Coupe du Monde, a augmenté de 6% à 443,7 millions.

VALEO
L'équipementier automobile publiera ses résultats semestriels.

VALLOUREC
Le fabricant de tubes en acier sans soudure communiquera ses résultats semestriels.

WEACCESS
WeAccess, opérateur français de l'Internet Haut et Très Haut Débit en zones blanches et grises, a réalisé sur le premier semestre un chiffre d'affaires de 783 600, en hausse de 2,7%. Grâce à son modèle de facturation par abonnement, le chiffre d'affaires récurrent s'établit à 85,6% de l'activité globale, soit une légère baisse par rapport au premier semestre 2017 en raison de la hausse des ventes liées à la mise en place de la technologie pour compte de tiers.