Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Vendredi 03 août 2018

AOF - 03 août 2018


(AOF) - CELLECTIS
Cellectis, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d'immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), annonce la nomination de Stefan Scherer, M.D., Ph.D., en qualité de Vice-Président senior du développement clinique et Directeur médical adjoint. Le Docteur Scherer rejoint Cellectis après avoir travaillé chez Novartis Pharmaceuticals Corporation, où il était Directeur du développement précoce, de la stratégie et de l'innovation oncologique aux États-Unis.

CREDIT AGRICOLE

Crédit Agricole S.A a enregistré une progression de 6,4% de son résultat net part du groupe au deuxième trimestre, à 1,436 milliard d'euros. Son résultat brut d'exploitation a augmenté de son côté de 15,3% pour atteindre 2,19 milliards et son produit net bancaire est ressorti à 5,17 milliards, en croissance de 9,8%. Le consensus Reuters était de 1,038 milliard pour le bénéfice net et de 4,92 milliards pour le produit net bancaire. Le coût du risque de la banque verte a baissé de 36,5% à 223 millions d'euros.

DANONE
Jefferies a maintenu sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 69,50 euros sur Danone. L'analyste s'interroge sur la capacité du groupe français à atteindre son objectif annuel de marge en dépit de sa performance encourageante du premier semestre. Cette dernière a en effet bénéficié d'éléments non récurrents favorables, comme un effet de base sur WhiteWave, qui ne vont pas se répéter. Sur cette base, Jefferies estime que faire progresser la marge au second semestre d'1 point, ce qui serait nécessaire pour atteindre l'objectif annuel, est un "défi".

DRONE VOLT
Drone Volt a décroché un contrat auprès du Département thaïlandais de contrôle de la pollution grâce à sa filiale Aerialtronics reprise et remise en état de marche en moins d'un an. Le département a choisi l'Altura Zenith équipé de sa caméra Pensar dotée d'intelligence artificielle, en combinaison avec le capteur chimique RAE Systems du géant américain Honeywell. Cette association technologique va aider le pays à améliorer les mesures et les analyses de qualité de l'air.

EURAZEO
Eurazeo a annoncé la signature d'un accord avec Thomas Meyer, fondateur et actionnaire de contrôle de Desigual, la marque espagnole de vêtements, concernant la cession de sa participation de 10% dans la société. Les deux parties ont décidé, compte tenu de l'environnement de marché et de leurs échéances et objectifs respectifs, qu'il était dans leur intérêt et dans celui de Desigual que Thomas Meyer devienne l'actionnaire unique de la société.

EUROFINS SCIENTIFIC
Eurofins Scientific va acquérir la société Nanolab Technologies pour se renforcer sur le segment des hautes technologies. Il complète ainsi le dispositif du groupe français sur ce marché, après l'acquisition d'EAG Laboratories en décembre dernier. Une fois finalisée, dans le courant du troisième trimestre, la transaction sera immédiatement relutive au niveau de la marge d'Eurofins.

EURONEXT
Euronext a enregistré une croissance de 5,5% de son résultat net part du groupe au deuxième trimestre, à 56,6 millions d'euros. Son Ebitda a progressé de 11,9% à 88,6 millions, soit 56,3% (-1,4 point) d'un chiffre d'affaires de 157,3 millions. Ce dernier a augmenté de 14,6%. Sur l'ensemble du semestre, Euronext affiche un bénéfice net part du groupe de 114 millions d'euros, en hausse de 16,5%. Son Ebitda ressort à 176,7 millions, en progression de 18,1%. Il a représenté 58,1% (+1,4 point) d'un chiffre d'affaires de 304 millions. Il a augmenté de 15,2%.

GECINA
Moody's a relevé sa perspective sur la notation A3 de Gecina, de Négative à Stable, a annoncé le groupe immobilier. Ce relèvement reflète la réduction de l'endettement du groupe avec l'avancée du programme de cessions annoncé lors de l'acquisition d'Eurosic, permettant au LTV proforma des cessions sous promesses à fin juin de revenir d'ores et déjà en deçà de 40% (à 38,4%).

HIOLLE INDUSTRIES
Hiolle Industries a enregistré sur le premier semestre 2018 un chiffre d'affaires de plus de 41 millions d'euros, en augmentation de 16,9 %. Le secteur Services et Environnement (32 % du CA) affiche un chiffre d'affaires de 13,038 millions, en retrait 2,1%. Le secteur Ferroviaire et Aéronautique (68 % du CA) a affiché une bonne performance avec un chiffre d'affaires consolidé de 28,011 millions, en augmentation de plus de 28 %.

LAFARGEHOLCIM
LafargeHolcim a acquis Metro Mix, l'un des principaux fournisseurs de béton prêt-à-l'emploi dans la région métropolitaine de Denver, au Colorado. Avec Metro Mix, LafargeHolcim renforce sa position aux États-Unis, où il est déjà présent dans le ciment, le béton prêt-à-l'emploi, les granulats et l'asphalte. Metro Mix exploite deux centrales à béton prêt-à-l'emploi et a réalisé un chiffre d'affaires net d'environ 30 millions de dollars en 2017.

NATIXIS
Natixis a présenté des résultats en nette progression et supérieurs aux attentes au deuxième trimestre. La banque française a enregistré un bénéfice net part du groupe en augmentation de 19% à 580 millions d’euros. Hors éléments exceptionnels, il a progressé de 5% à 556 millions d'euros. Le consensus Inquiry Financial réalisé pour Reuters s’élevait à 497 millions d’euros. Le coût du risque a, lui, reculé de 40% à 40 millions d’euros. Dans le même temps, le produit net bancaire a augmenté de 7% à 2,577 milliards d’euros. Celui des métiers a, lui, progressé de 3% à 2,35 milliards d'euros.

PHARMAGEST
Pharmagest affiche un chiffre d'affaires de 37,56 millions d'euros au titre du deuxième trimestre, en croissance de 15,81%. Au premier trimestre, sa croissance avait été de 12,19%. Sur l'ensemble du semestre, le spécialiste de l'informatique officinale a vu son chiffre d'affaires progresser de 14,05%, à 72,15 millions d'euros de chiffre d'affaires. A périmètre constant (hors acquisition Caremeds-Multimeds, Axigate et Macrosoft Holding), Pharmagest affiche un chiffre d'affaires de 67,03 millions d'euros soit une progression de 6% par rapport au premier semestre 2017.

SPIE
Jefferies maintient son opinion Sousperformance et son objectif de cours de 14,30 euros sur Spie. L'analyste estime que la publication des résultats semestriels a relancé le débat majeur entre la croissance et la rentabilité du groupe sur le marché français : Spie semble privilégier sa marge, par une plus grande sélectivité des contrats, au détriment de sa croissance qui a fortement ralenti au deuxième trimestre. Les investisseurs doivent donc se faire leur avis sur cette question.

VINCI
Vinci, via sa filiale Eurovia, a acquis le groupe Pavages Chenail, entreprise québécoise de travaux publics. Le groupe Pavages Chenail, qui emploie 200 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 70 millions de dollars canadiens (45 millions d'euros) en 2017, exploite deux carrières de tailles significatives ainsi que trois usines d'enrobés dans la grande région de Montréal et en Montérégie. Cette acquisition vient renforcer les équipes et le réseau d'Eurovia Québec présent dans dix régions de la province.

WORLDLINE
Worldline annonce la mise en oeuvre à compter du 3 août 2018 d'un mandat irrévocable avec un prestataire de services financiers indépendant (PSI) portant sur le rachat de ses propres actions dans la limite de 930 000 actions jusqu'au 31 mars 2019, pour un prix ne pouvant dépasser le plafond de 65,50 euros par action tel que fixé dans la 10ème résolution votée par l'Assemblée Générale Mixte du 24 mai 2018. Ces actions sont destinées à être remises à des bénéficiaires d'actions de performance, de plans d'achat d'actions ou de plans de stock-options.