Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Vendredi 10 novembre 2017

AOF - 10 novembre 2017


(AOF) - ABEO
Abeo, concepteur d'équipements de sports et de loisirs, a publié pour le deuxième trimestre clos fin septembre un chiffre d'affaires de 44,3 millions d'euros, en croissance de 6,3%. Il se décompose en une croissance organique de 0,3%, un effet de change défavorable de 1,3% et une contribution de la variation de périmètre de 7,3%.

ADUX (ex-HIMEDIA)
AdUx, nouveau nom du groupe HiMedia, a fait état d'une stabilité de son Ebitda au troisième trimestre, en perte de 0,7 million d'euros, et d'une baisse de 20%, à 9,8 millions d'euros, de son chiffre d'affaires. A périmètre constant, c'est à dire hors l'activité de Latam Digital Ventures (LDV) déconsolidée après le 31 juillet 2017, la perte d'Ebitda d'AdUx est passée de -0,6 à -0,7 million d'euros et son chiffre d'affaires a reculé de 7% à 9,4 millions.

AIR FRANCE-KLM
Air France-KLM a annoncé hier soir que la quasi-totalité des porteurs de ses Oceanes 2023 a demandé la conversion de leurs titres en actions, quelques jours après que le groupe a annoncé qu'il procéderait à leur remboursement anticipé. Les demandes de conversion portent sur 53 359 937 Oceanes, soit 99,96% du nombre d'Oceane en circulation à la date du 16 octobre 2017, ouvrant droit à l'attribution de 53 359 937 actions ordinaires de 1 euro de valeur nominale chacune.

ARCELORMITTAL
ArcelorMittal a vu son bénéfice net bondir de 77% au troisième trimestre pour atteindre 1,205 milliard de dollars. Son Ebitda a progressé de 1,5% à 1,9 milliard pour un chiffre d'affaires de 17,64 milliards de dollars. Ce dernier a cru de 21,4%. En termes de volumes, ArcelorMittal a fait état d'une hausse de 6,8% de ses expéditions d'acier au troisième trimestre et de 8,1% de celles de minerai de fer.

ARGAN
Argan annonce l'acquisition auprès de Groupe Idec Invest d'un ensemble d'entrepôts comprenant deux messageries louées à Geodis, dont une de 17 000 mètres carrés située à Limeil Brevannes, et l'autre de 5 500 mètres carrés situé à Guipavas, près de Brest, quatre entrepôts d'environ 7 000 mètres carrés chacun, à température froid négatif (-25°) et froid positif (+2°/+4°), loués à Davigel, un entrepôt-atelier de 8 700 mètres carrés situé à Sucy en Brie loué à MCL qui lui sert aussi de centre de recherche, un entrepôt de 5 800 mètres carrés situé à La Farlède, près de Toulon et loué à Pomona.

ASSYSTEM
Assystem S.A. a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 293,4 millions d'euros, en croissance de 5,3%, dont 4,9% en organique. Le groupe international d'ingénierie, a cédé le 28 septembre 2017 sa division de R&D externalisée Global Product Solutions (GPS), à une société d'acquisition dénommée Assystem Technologies et contrôlée à 60,8% par Ardian, société d'investissement privé, et à 39,2% par Assystem. En application de la norme comptable IFRS 5, le chiffre d'affaires de GPS n'est pas inclus dans le chiffre d'affaires consolidé.

ATEME
Ateme, spécialiste de l'infrastructure de diffusion vidéo a publié un chiffre d'affaires en hausse de 4,5% à 11,108 millions d'euros au troisième trimestre. La hausse s'élève à 8,5% à taux de change constant. Le ralentissement de la croissance observé par rapport aux deux premiers trimestres est lié au décalage de quelques commandes importantes. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires s'établit à 32 millions, en hausse de 25,1% en données publiées et de 25,2% à taux de change constants, une progression portée par la solide performance enregistrée en Amérique latine.

BIOM'UP
Biom'Up, société spécialiste de l'hémostase chirurgicale, a annoncé l'exercice partiel de l'option de surallocation dans le cadre de son introduction en bourse sur le marché réglementé d'Euronext Paris. Le 9 novembre 2017, Bryan Garnier & Co, agissant au nom et pour le compte des chefs de file et teneurs de livre associés, a exercé partiellement l'option de surallocation à hauteur de 416 736 actions nouvelles supplémentaires pour un montant total de 4 375 728,00 euros, au prix de l'offre, soit 10,50 euros par action.

CGG
CGG vient d'annoncer qu'il demandera la suspension de sa cotation lundi prochain, 13 novembre, date de l'AG qui doit entériner son plan de restructuration financière. Une première AG avait eu lieu le 31 octobre mais n'avait pu délibérer sur les résolutions nécessaires à la mise en oeuvre du plan de restructuration financière faute de quorum. Bpifrance Participations (environ 9,35 % du capital et 10,9 % des droits de vote) et DNCA (environ 7,9 % du capital et 7,8% des droits de vote) se sont engagés à voter en faveur de ces résolutions.

DASSAULT SYSTEMES
Dassault Systèmes a annoncé que ses filiales Dassault Systèmes Simulia et 3DS Acquisition 3 ont prorogé la date d'expiration de l'offre publique d'achat antérieurement annoncée concernant l'offre d'acheter tous les titres ordinaires de la société Exa jusqu'à minuit, heure de New York, le 16 novembre 2017, sauf prorogation de nouveau. Il a été prévu antérieurement que l'offre publique d'achat expirera à 17h00 (heure de New York), le 9 novembre 2017.

DNXCORP
DNXCorp, spécialiste dans la valorisation de l'audience sur internet, a publié un chiffre d'affaires du troisième trimestre en baisse de 24,7% à 8,063 millions d'euros. Les activités Paiements et Services Web restent dynamiques et atteignent 2 millions d'euros sur le troisième trimestre soit une hausse de 54,2% sur un an et de 2,7% par rapport au deuxième trimestre. Les ventes de Services Web sont stables en séquentiel tandis que les activités Paiements progressent encore de près de 20% d'un trimestre à l'autre, grâce au raccordement de nouveaux commerçants.

EIFFAGE
Eiffage, via sa filiale Eiffage Génie Civil, est mandataire du groupement, composé également de Spie fondations, filiale de Spie batignolles, qui vient de remporter le contrat pour la réhabilitation du pont Félix-Houphouët-Boigny à Abidjan, en Côte d'Ivoire, pour un montant de 52,5 millions d'euros (32,7 millions pour Eiffage Génie Civil et 19,8 millions pour Spie fondations).

ERYTECH
Erytech Pharma annonce que le cours de bourse de ses actions ordinaires sur Euronext Paris a été suspendu à la demande de la société à compter de 9h00 dans le cadre de son offre globale précédemment annoncée afin de permettre la confirmation des allocations aux investisseurs et le début des négociations des American Depositary Shares (ADSs) sur le Nasdaq Global Select Market. La suspension sera effective jusqu'à nouvelle communication publiée par la société.

EURAZEO
Eurazeo a réalisé au troisième trimestre 2017 un chiffre d'affaires économique de 1,529 milliard d'euros, en hausse de 17,3% à périmètre constant et en hausse de 7,5% à périmètre et taux de change constants. La société d'investissement comptait 800 millions d'euros de trésorerie au 3 novembre 2017 avant prise en compte de l'investissement dans WorIdStrides estimé à environ 500 millions de dollars. Fin septembre, l'ANR d'Eurazeo a atteint 79,3 euros, en hausse de 15 % sur un an.

PAREF
Paref a fait état d'un bond de 64% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, à 8,2 millions d'euros. Sur l'ensemble des neuf premiers mois de son exercice, la foncière cotée a enregistré un chiffre d'affaires de 24,9 millions, en croissance de 27,5%. Les seuls loyers ont augmenté de 1,4% à 7,2 millions d'euros suite à l'acquisition de l'immeuble Léon Frot en décembre 2016 et à la vente des immeubles de Pantin sur le 3ème trimestre 2017 et de Vaux le Pénil sur le 2ème trimestre 2017. A périmètre constant les loyers hors charges entre les deux périodes diminuent de -3,95%.

RUBIS
Rubis a publié au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 1,008 milliard de dollars soit une hausse de 36% sur un an. Rubis Énergie affiche un volume d'activité en hausse de 32 %, intégrant les activités de distribution de fiouls acquises en Haïti (mai 2017) et à Madagascar (juillet 2017). À structure constante, la croissance atteint 3 %. Rubis Support et Services, comprenant la Sara (raffinerie des Antilles) et l'ensemble des activités de shipping et négoce, a généré un chiffre d'affaires de 253 millions d'euros avec une activité soutenue (+ 60 %).

SOLOCAL
Solocal a abaissé ses perspectives annuelles, tablant désormais sur une baisse d'environ 1% de son chiffre d'affaires Internet et un Ebitda d'au moins 190 millions d'euros. La précédente guidance, déjà abaissée une première fois fin juillet, prévoyait une croissance du chiffre d'affaires Internet de 1 à 3% et un Ebitda d'au moins 200 millions d'euros.

De plus, Solocal a annoncé la nomination de trois nouveaux membres de son Comité exécutif, quelques semaines après l'arrivée de son nouveau directeur général Eric Boustouller. Christophe Parcot est le nouveau directeur commercial de Solocal, Richard Cuif devient DRH en charge de la communication interne tandis que Philippe de Boissieu est nommé directeur administratif et financier de transition.

SPIE
Spie a fait état d'une baisse de 0,8 point, à 6,5%, de sa marge d'Ebita au troisième trimestre principalement du fait du segment France et de l'activité Pétrole-Gaz. Sur la même période, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 33,9% à change constant (+7,7% hors SAG). Sur l'ensemble des neuf premiers mois de l'exercice, l'Ebita de Spie s'est élevé à 247,6 millions d'euros, en hausse de 7,9%. La marge d'EBITA s'est établie à 5,7%, à comparer à 6,4% pour les neuf premiers mois de 2016.

SPINEGUARD
SpineGuard, entreprise qui conçoit, développe et commercialise des instruments médicaux à usage unique destinés à sécuriser la chirurgie du dos, a annoncé avoir conclu avec succès une étude expérimentale de faisabilité en collaboration avec l'Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique (UPMC /CNRS). L'étude démontre comment la technologie DSG peut arrêter automatiquement un robot chirurgical lorsque la proximité d'une brèche osseuse est détectée et éviter ainsi de graves complications chirurgicales.

UNIBAIL-RODAMCO
Unibail-Rodamco a décidé en date du 23 octobre 2017 de procéder à l'annulation des 34 870 actions auto-détenues. Ces actions ont été acquises dans le cadre du programme de rachat annoncé le 14 août 2017, et représentent 0,03% du capital social et des droits de vote de la société. Après prise en compte de la réduction de capital, le nombre total d'actions en circulation s'élève à 99 843 097 actions au 31 octobre 2017.

VALLOUREC
Au troisième trimestre 2017, Vallourec a enregistré un chiffre d'affaires de 964 millions d'euros, en hausse de 39,1 % par rapport au troisième trimestre 2016 (+43,1 % à taux de change constants). A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 29,4 %, avec un effet volume positif, notamment sur le marché Pétrole et Gaz aux États-Unis et en Europe, Asie et Moyen Orient. La baisse du chiffre d'affaires Énergie électrique a été plus que compensée par l'augmentation du chiffre d'affaires Industrie et Autres.

VINCI
Vinci a levé avec succès 150 millions de dollars en plaçant des obligations convertibles non dilutives remboursables en numéraire. Elles sont assimilables aux obligations convertibles non dilutives remboursables en numéraire d'un montant nominal actuel de 575 millions de dollars remboursables en 2022. La taille initiale de l'émission était de 125 millions de dollars et a été portée à 150 millions de dollars compte tenu de la demande des investisseurs.