Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Vendredi 21 avril 2017

AOF - 21 avril 2017


(AOF) - ACCORHOTELS
AccorHotels a fait savoir que son chiffre d'affaires a atteint 425 millions d'euros au premier trimestre, en progression de 35,4% en données publiées et de 7,4% en données comparables. Les effets de périmètre (acquisitions et cessions) ont contribué favorablement pour 82 millions d'euros (+26%), grâce notamment aux apports de Raffles, Fairmont, Swissotel, onefinestay et JohnPaul. Les effets de change ont un impact positif de 6 millions d'euros, principalement dû au réal brésilien et au dollar australien.

ARKEMA
Arkema vient de démarrer avec succès de nouvelles capacités de PVDF Kynar sur sa plateforme de Changshu près de Shanghai. Avec cette augmentation de 25% de ses capacités de production en Chine, Arkema, qui dispose d'usines de production sur les 3 continents (Europe, Amérique du Nord et Asie), consolide sa position de leader mondial de PVDF.

ATEME
Ateme, spécialiste mondial de la compression vidéo, vient d'obtenir le label "Tech 40" et de faire ainsi son entrée dans l'indice EnterNext "Tech 40". Lancé en avril 2015, cet indice regroupe 40 entreprises européennes parmi les plus performantes des 330 PME-ETI technologiques cotées sur les marchés d'Euronext à Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et Paris. Ce label inscrit Ateme parmi les acteurs de référence de la French Tech cotés sur Euronext, et va offrir à la société une exposition accrue auprès des investisseurs européens.

BOIRON
Boiron a fait état, pour le premier trimestre, d'une hausse de 4% de son chiffre d'affaires à 160,2 millions d'euros. A change constant, il a progressé de 2,2%. Cette progression concerne la plupart des pays à l'exception de la Russie, de la Roumanie et de l'Espagne. "Pour l'année en cours, nous restons prudents sur les évolutions du chiffre d'affaires et du résultat. Notre entreprise continue avec la même détermination le développement de l'homéopathie dans le monde", a précisé Boiron.

DANONE
Danone a décidé de relever son objectif 2017 à une croissance à deux chiffres de son bénéfice net par action courant à taux de change constant, par rapport au BNPA courant publié en 2016 de 3,10 euros. Cette nouvelle guidance s’appuie sur une croissance modérée du chiffre d’affaires en “données comparables New Danone” et une amélioration durable de la marge opérationnelle courante en “données comparables New Danone”.

ECONOCOM
Econocom a réalisé un chiffre d'affaires de 608 millions d'euros au premier trimestre, en croissance de 9,7%, dont 7,5% en organique. Le spécialiste de la transformation digitale des entreprises a confirmé ses objectifs annuels, à savoir une croissance organique supérieure à 5% et une croissance à deux chiffres de son résultat opérationnel courant. Fort du succès de son plan Mutation 2013-2017, Econocom présentera en septembre 2017 son nouveau plan stratégique " e comme excellence ".

EOS IMAGING
EOS imaging, pionnier de l'imagerie médicale 2D/3D pour l'orthopédie, annonce le succès d'un placement privé auprès d'investisseurs qualifiés domestiques et internationaux effectué par construction accélérée d'un livre d'ordres. La Société a placé 1 868 000 actions nouvelles d'une valeur nominale unitaire de 0,01 euro, au prix unitaire de 4,20 euros, prime d'émission incluse, pour un montant total d'environ 7,8 millions d'euros représentant environ 9,2% du capital social de la société.

EXEL
Exel Industries a fait état d'une hausse de 4% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, clos fin mars, à 218,3 millions d'euros. Sur l'ensemble du premier semestre, la croissance de l'activité du spécialiste de la pulvérisation ressort à 2%. Sur cette période, "l'activité du Groupe Exel Industries, qui subit les effets de la crise agricole, est par ailleurs tirée par " l'arrosage du jardin " et " les arracheuses de betteraves ", ce qui devrait encore s'accentuer au deuxième semestre pour ces 2 dernières activités", précise le groupe.

FNAC-DARTY
Le distributeur spécialisé dévoilera ses chiffres de ventes du premier trimestre après la clôture de la séance.

GECINA
Gecina a signé une promesse d'achat portant sur un immeuble de bureaux situé au 145 rue de Courcelles, dans le QCA (quartier central des affaires) parisien, pour 63 millions d'euros hors droits. Cette opération reste soumise aux conditions suspensives usuelles. Cet actif offre une forte complémentarité avec l'immeuble adjacent " Le Banville " déjà détenu par Gecina, permettant ainsi d'envisager d'importantes synergies immobilières à terme.

GROUPE LDLC
LDLC a vu ses ventes croitre de 49,6% à 479,9 millions d'euros au cours de l'exercice 2016-2017 clos fin mars. Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires du distributeur de matériel électronique s'est élevé à 115 millions d'euros, en croissance de 42,8% dans un marché qui a donné des signes de croissance au cours du mois de janvier 2017, puis qui s'est retourné à compter de la fin du mois de février (baisse du marché du PC en lien avec la hausse forte et durable du prix des composants mémoire).

GROUPE PAROT
Groupe Parot a fait état d'une hausse de 73,3% de son activité au premier trimestre à 100,7 millions d'euros. En données proforma, c'est-à-dire intégrant VO 3000 et Behra depuis le 1er janvier 2016, la croissance est ressortie à 7,9%. Le distributeur automobile enregistre ainsi une dynamique, sur ce premier trimestre, supérieure à la croissance du marché et à ses objectifs annuels. La performance réalisée au premier trimestre de l'exercice 2017 résulte à la fois d'un effet volume (+4,1% sur un an) et d'un effet prix favorables, souligne Parot.

INGENICO
Ingenico Group, leader mondial des solutions de paiement intégrées, annonce aujourd'hui la nomination de Laurent Marie en tant que VP Relations Investisseurs & Communication Financière d'Ingenico Group, en charge des relations avec les analystes, les investisseurs institutionnels et les actionnaires individuels. Laurent Marie reportera à Nathalie Lomon, EVP Finance, Juridique et Gouvernance.

INSIDE SECURE
Inside Secure, au cœur des solutions de sécurité pour appareils mobiles et connectés, a enregistré un repli de 7% de son chiffre d'affaires au premier trimestre à 6,94 millions d'euros. Cette baisse s'explique par l'absence durant le premier trimestre 2017 de revenu de licences de brevets NFC (la licence de brevets NFC signée par France Brevets avec Sony ayant généré 1,3 million de dollars au premier trimestre 2016), malgré la forte progression des nouvelles licences de l'activité stratégique de logiciels.

INTEGRAGEN
IntegraGen, société spécialisée dans la transformation de données issues d'échantillons biologiques en information génomique et en outils de diagnostic pour l'oncologie, a légèrement creusé sa perte nette en 2016. Cette dernière a atteint -1,65 million d'euros contre -1,53 million en 2015. Les produits d'exploitation de la société ont augmenté de leur côté de 8% à 6,34 millions.

MANITOU
Manitou a fait état d'une croissance de 22% au premier trimestre avec un chiffre d'affaires atteignant 380 millions d'euros. A fin mars, le carnet de commandes du fabricant d'engins de manutention s'élevait à 461 millions d'euros contre 347 millions un an plus tôt.

MANUTAN
Manutan a enregistré une croissance de 8,9% (+11,2% à change constant) au deuxième trimestre à 166,2 millions d'euros. Hors acquisition de Essex Electrical Wholesalers, la performance du groupe est de +8,3% (+10,5% à change et périmètre constants). L'impact de change provient principalement de l'évolution de la livre sterling.

MEMSCAP
Memscap a vu ses comptes passer dans le rouge au premier trimestre avec une perte nette de 0,3 million d'euros à comparer avec un résultat nul un an plus tôt. Le fournisseur de solutions innovantes basées sur la technologie des MEMS (systèmes micro-électro-mécaniques) a également vu sa marge brute passer de 1 million à 800 000 euros, soit 26% de son chiffre d'affaires. Ce dernier n'a que très légèrement progressé au premier trimestre à 2,9 millions d'euros contre 2,8 millions un an plus tôt.

MICHELIN
Michelin a enregistré 5,56 milliards d'euros de ventes nettes au premier trimestre, en croissance de 9,9%. Les trois pôles du groupe ont termine en hausse, notamment les Spécialités de 14,9%. Les ventes de pneus tourisme ont enregistré une croissance de 10,5% à 3,2 milliards. Les volumes de Michelin ont augmenté de 7,3% en raison des achats de pneus du groupe en anticipation des hausses de prix annoncées pour le 1er avril, ainsi qu’à la poursuite du rebond de l’activité Mining.

MILIBOO
Miliboo a annoncé hier soir son lancement commercial en Allemagne. Après la refonte complète de son site www.miliboo.de, la marque propose désormais 1 700 références de son catalogue à la vente outre-Rhin. Miliboo offre les mêmes conditions commerciales qu'en France et dans le reste de l'Europe. La société s'appuie pour ce faire sur son plan de transport européen qui lui permet aujourd'hui de livrer dans toute l'Europe depuis son entrepôt français.

SOMFY
Somfy a enregistré une croissance de 11% de ses ventes au premier trimestre à 294,6 millions d'euros, dont +9,9% en comparable. Le groupe fait état d'une croissance soutenue sur les principaux métiers et marchés, bien que l'effet de base ait joué défavorablement du fait des fortes progressions enregistrées en début d'année dernière, et vient confirmer par là même la dynamique constatée sur l'exercice écoulé.

TRONICS
Tronics, une société du groupe TDK qui conçoit et fabrique des nano et microsystèmes innovants, annonce l'ouverture d'une unité de production MEMS située à Addison, Texas, près de Dallas. L'usine élargit les capacités de développement et de fabrication de MEMS de Tronics en Amérique du Nord.

VOLTALIA/ALBIOMA
La Commission de régulation de l'énergie a statué hier sur le prix d'achat de l'énergie que produiront Albioma et Voltalia avec leurs installations guyanaises de production d'électricité à partir de biomasse. " Elle a ainsi défini le niveau de la compensation des charges de service public afférentes aux projets de contrats d'achat avec EDF SEI. Dans le contexte du protocole d'accord signé le 2 avril 2017 entre le gouvernement et le président de l'interprobois Guyane, la CRE a retenu, pour définir cette compensation, les coûts de la biomasse présentés par les producteurs ", dit le communiqué.

WENDEL
Wendel, actionnaire à 33% du capital d'Allied Universal, salue la renégociation d'une partie de la dette de ce dernier, la société leader sur le marché nord-américain des services de sécurité qui fournit à ses clients des services locaux et nationaux avec des solutions technologiques de pointe et en s'appuyant sur environ 140 000 employés qualifiés. Allied Universal a en effet annoncé aujourd'hui qu'elle a renégocié le coût d'une tranche de sa dette "First Lien Term Loan" et augmenté les engagements sur une facilité first lien à tirage différé.