Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Vendredi 31 août 2018

AOF - 31 août 2018


(AOF) - GENFIT
Genfit va participer à plusieurs événements financiers et dédiés à la Nash (stéatohépatite non-alcoolique) au cours des deux mois à venir. La biotech française rappelle que le secteur de la Nash évolue très rapidement, avec de nombreux programmes de recherche actuellement menés par des sociétés pharmaceutiques et biopharmaceutiques de pointe, ayant toutes pour ambition de répondre aux besoins médicaux non satisfaits et anticiper au mieux l’impact grandissant de la Nash sur les systèmes de soins de santé.

GEMALTO
Gemalto, en passe d'être racheté par Thales, a publié des résultats semestriels en ligne avec ses attentes. Sur les six premier de l’exercice, le spécialiste de la sécurité numérique, a réalisé un résultat des activités opérationnelles en repli de 1% à 92 millions d'euros. La marge opérationnelle a recule de 0,1 point à 6,6%. Le chiffre d'affaires, lui, est resté stable à 1,387 milliard. A taux de change constants, en revanche, il grimpe de 6%. En organique, soit hors le rachat des activités de gestions d'identité rachetées à l'américain 3M, la croissance organique est ressortie à 2%.

CEGEDIM
Cegedim Logiciels Médicaux (CLM), éditeur de logiciels médicaux et société de services destinés aux professionnels de santé, annonce que le déploiement de sa solution dédiée aux centres de santé se poursuit avec succès en France. L'éditeur a été choisi pour équiper trois centres mutualistes bourguignons, un centre municipal de Dordogne et le centre intégré à l'hôpital de Mont-de-Marsan, soit cinq nouvelles structures.

TOTAL
Total a accepté une offre d'INEOS Styrolution, leader mondial des produits styréniques, pour l'acquisition de son activité de polystyrène en Chine. Celle-ci comprend notamment deux usines d'une capacité unitaire de 200 000 tonnes basées à Ningbo (Province de Zhejiang) et à Foshan (Province de Guangdong). Dans un marché du polystyrène très concurrentiel, le groupe français a considéré ne pas avoir la taille critique en Chine, à l'inverse de ses positions en Europe et aux États-Unis.

BUREAU VERITAS
Bureau Veritas a nommé François Chabas, à compter du 3 septembre 2018, au poste de vice-président exécutif et directeur financier du groupe. Précédemment directeur financier de la zone Europe de Bureau Veritas, il devient membre du comité exécutif du groupe. Nicolas Tissot a souhaité donner une nouvelle orientation à sa carrière et quitte son rôle de vice-président exécutif, Finance et Affaires Juridiques. Il occupera les fonctions de conseiller auprès du directeur général avant de quitter le groupe en janvier 2019.

MILIBOO
Miliboo a enregistré au titre de l'exercice 2017/2018, clos fin avril, une perte nette de 2,8 millions d'euros contre -1,3 million d'euros sur le précédent. La perte d'exploitation a suivi la même tendance en étant multiplié par 2 à 2,2 millions d'euros. Les comptes du spécialiste de la conception et de la vente de mobilier « tendance », modulable et personnalisable sur Internet ont été pénalisés par les investissements réalisés par le groupe pour lui permettre d'accélérer sa croissance. Le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 6% à 18,5 millions d'euros.

BASTIDE
Le groupe Bastide a réalisé au 4ème trimestre 2017-2018 (avril-juin) un chiffre d'affaires de 78,6 millions d’euros, en croissance de 41,2%. La croissance organique ressort à 6%, « soit la meilleure performance trimestrielle de l'exercice », se félicite le groupe. La contribution des acquisitions récentes sur la période s'élève à 20,3 millions d’euros, dont 7,3 millions en Angleterre (Baywater et Intus), conformément aux attentes.

ADOCIA
Adocia annoncé deux développements dans le cadre de la deuxième phase de l’arbitrage contre Eli Lilly & Company au titre de l’appropriation et de l'utilisation abusives d'informations confidentielles et de découvertes lui appartenant. La société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement du diabète et d’autres maladies métabolique a porté le montant de ses demandes d’indemnisation à environ 1,8 milliard de dollars avant prise en compte des intérêts pré- et post-jugement.

CLASQUIN
Clasquin a publié ses indicateurs économiques du 1er semestre 2018. Ainsi, le spécialiste de l’ingénierie en transport aérien et maritime a dévoilé une marge commerciale brute de 34,2 millions d’euros (+13,5%) et un nombre d’opérations en hausse de 10,5%. De son côté, le chiffre d’affaires est ressorti à 149,2 millions d’euros (+9,2%). Dans son communiqué, le groupe s'est félicité de « la forte croissance de l’activité et de la marge commerciale brute au premier semestre 2018 » et souligne avoir surperformé une nouvelle fois son marché.

STEF
Stef a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 33,1 millions d'euros, en hausse de 7,7%, et un résultat opérationnel (Ebit) de 48 millions d'euros, en progression de 6,9%. Dans le même temps, le chiffre d'affaires a augmenté de 8,7% à 1,56 milliard d'euros.

AKKA
Daimler et Akka, partenaires historiques, ont conclu le transfert du contrôle intégral du groupe MBtech, qui sera renommé Akka GmbH & Co.KGaA à Akka pour un montant non divulgué. Le groupe d'ingénierie français est devenu actionnaire en 2012 avec une participation de contrôle de 65%, aux côtés de Daimler qui a conservé les 35% restants. Akka continuera à livrer tous les projets Daimler confiés à MBtech et les deux sociétés ont réaffirmé leur engagement à poursuivre leur coopération pour le développement de systèmes de mobilité futurs tels que les véhicules autonomes et électriques.

ELIOR
Areas, la marque mondiale de restauration de concession d'Elior Group, a remporté un contrat de huit ans portant sur la gestion de sept restaurants au sein de l'aéroport de Malaga, le quatrième aéroport espagnol avec un trafic annuel de 18,6 millions de passagers. Ces points de vente viennent s'ajouter aux deux restaurants gérés par Areas au sein de l'aéroport depuis 2009.

VALBIOTIS
Valbiotis annonce la nomination de Pascal Sirvent au Directoire. « Pascal Sirvent est fortement impliqué dans l’entreprise depuis sa création en 2014 », a commenté Sébastien Peltier, le directeur général de Valbiotis. Avant d’ajouter : « sa présence au sein du Directoire représente un atout pour notre développement stratégique global, Pascal possédant une vision holistique de l’environnement des maladies métaboliques et une connaissance académique à l’international précieuse. »