Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street - Lundi 14 mai 2018

AOF - 14 mai 2018


(AOF) -
CONOCOPHILLIPS
La major pétrolière américaine ConocoPhillips se prépare à vendre des actifs en mer du Nord pour se concentrer sur ses activités dans le pétrole de schiste aux Etats-Unis, a révélé Reuters citant des sources proches du dossier. La cession envisagée pourrait lui rapporter jusqu'à deux milliards de dollars. Interrogé par l'agence de presse, le groupe n'a pas souhaité commenter cette information.

ELI LILLY
Eli Lilly va acquérir AurKa Pharma auprès de TVM Capital Life Science. Le laboratoire pharmaceutique redevient ainsi propriétaire du composé AK-01, qu'il avait développé avant d'en céder la propriété à TVM Capital Life Science. Ce dernier avait alors monté la structure AurKa Pharma pour développer ce traitement actuellement en étude clinique de phase 1. AK-01 intervient dans le traitement de modifications génétiques qui pourraient être à l'origine de nombreux cancers.

GENERAL CABLE

La Commission européenne a approuvé le rachat de l'américain General Cable par le n°1 mondial du secteur des câbles Prysmian. Bruxelles a estimé que ce rapprochement n'empêcherait pas la concurrence dans le secteur car des acteurs de grande taille continuent à opérer. Le 19 février dernier, les actionnaires de General Cable avaient approuvé le projet d'acquisition de la société déposée par Prysmian. Le groupe italien a mis 3 milliards de dollars dans l'opération qui lui permettra d'asseoir sa place de n°1 mondial du marché du câble, avec un chiffre d'affaires proforma de 11 milliards d'euros, devant notamment le Français Nexans.

XEROX
Xerox a dénoncé l'accord de fusion signé fin janvier avec Fuji Xerox, coentreprise entre Xerox et Fujifilm. Xerox justifie ce rebondissement par "des modifications significatives apportées aux comptes audités par rapport aux résultats de Fuji Xerox non audités qui avaient été présentés à Xerox au moment de la signature de l'accord". Le groupe américain s'était surtout retrouvé sous la pression de deux actionnaires activistes, Carl Icahn et Darwin Deason, tous deux très critiques envers le directeur général de la société et le projet de rapprochement avec Fujifilm.