Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street - Mercredi 17 janvier 2018

AOF - 17 janvier 2018


(AOF) - BANK OF AMERICA
Bank of America a présenté des résultats trimestriels divisés par deux en raison de l’impact de la réforme fiscale. Au quatrième trimestre, le bénéfice net a atteint 2,08 milliards de dollars, soit 20 cents par action, contre respectivement 4,17 milliards et 39 cents, un an auparavant. Elle a enregistré une charge de 2,9 milliards de dollars, la baisse du taux d’imposition entraînant une réduction de la valeur de ses crédits d’impôts. Corrigé de cet élément exceptionnel, le bénéfice par action de BoA est ressorti à 47 cents, soit 3 cents de mieux que le consensus Reuters.

FORD
Ford a annoncé un bénéfice par action préliminaire de 1,95 dollar pour 2017, en hausse de 80 cents par rapport à l'année précédente. En données ajustées, le bénéfice par action ressort à 1,78 dollar, en légère croissance de 2 cents sur un an. De ce fait, le constructeur automobile américain déçoit les attentes du consensus Thomson Reuters qui s'établissaient à 1,83 dollar. Par ailleurs, le groupe vise un bénéfice par action ajusté situé entre 1,45 et 1,70 dollar pour l'année 2018, un objectif qui reflète le renchérissement des coûts des matières premières et aux variations de change.

GOLDMAN SACHS
Goldman Sachs a enregistré une perte au quatrième trimestre en raison de l'impact à court terme de la réforme fiscale. Il s'agit de sa première perte depuis six ans. La célèbre banque d'affaires américaine a essuyé une perte nette de 2,14 milliards de dollars, soit 5,51 dollars par action, contre un bénéfice net de 2,15 milliards représentant 5,08 dollar par action, un an plus tôt. Elle a enregistré une charge de 4,4 milliards de dollars, la baisse du taux d'imposition entraînant une réduction de la valeur de ses crédits d'impôts.

TIFFANY
Tiffany a annoncé que la réforme fiscale aux Etats-Unis le conduirait à enregistrer une charge de 115 à 165 millions de dollars dans ses comptes du quatrième trimestre clos le 31 janvier. Le joailler new new-yorkais a par ailleurs relevé ses prévisions annuelles. Il table sur une hausse de ses ventes mondiales de 4% à 4,16 milliards de dollars, contre un consensus de 4,11 milliards de dollars, selon Thomson Reuters. Le BPA est attendu en croissance dans une fourchette de 5% à 9% contre une précédente prévision de l'ordre de 5%.