Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Mercredi 12 septembre 2018

AOF - 11 septembre 2018


(AOF) - AKKA TECHNOLOGIES
Le groupe d'ingénierie et de conseil en technologies publiera après Bourse ses résultats du premier semestre.

ARTEFACT
L'agence digitale Artefact confirme son ambition internationale avec quatre nominations importantes sur ses activités opérationnelles stratégiques. Ces nominations sont en ligne avec la volonté de Vincent Luciani, Guillaume de Roquemaurel et Philippe Rolet, co-fondateurs et respectivement Global COO, Global CEO, et Global CTO, de révolutionner le monde des agences. Frédéric Joseph aura la responsabilité de superviser le pilier Activation d'Artefact, de renforcer les relations avec les clients globaux et d'accélérer la croissance internationale du groupe.

GROUPE ADP
Le groupe aéroportuaire publiera après Bourse son trafic pour le mois d'août.

GROUPE CRIT
Le groupe Crit affiche un chiffre d'affaires de 1 216,7 millions d'euros en progression de 3,6% par rapport à la même période un an plus tôt (+4,9% à périmètre et taux de change constants). Le résultat opérationnel courant est en hausse de 8,2% à 53,2 millions d'euros. L'Ebitda s'établit à 64,6 millions contre 60,3 millions d'euros un an plus tôt. Il représente 5,3% du chiffres d'affaires de la période contre 5,1% au premier semestre 2017. Le résultat net part du groupe ressort à 40,2 millions d'euros, en hausse de 24,8%.

HAULOTE GROUP
Haulotte Group a vu son résultat net bondir de 198% à 19,1 millions d'euros au premier semestre, impacté par la croissance du résultat opérationnel et un environnement des changes plus favorable; en particulier sur le dollar américain. Le résultat opérationnel du spécialiste des nacelles élévatrices est ressorti en croissance de 53% à 26,7 millions, tiré par la cession de l'activité de location en Italie et par un niveau moindre de provisions pour risques.

HERIGE
Au premier semestre 2018, Herige a réalisé un résultat net part du groupe de 0,9 million contre deux millions un an auparavant, principalement impacté par des charges exceptionnelles. Dans un contexte de reprise progressive de l'activité, le groupe enregistre une hausse de ses charges externes essentiellement liée à l'augmentation des coûts de transport. Le résultat opérationnel courant ressort ainsi à 3,3 millions au 30 juin 2018 contre 3,7 millions un an plus tôt.

HERMES
Le groupe de luxe publiera avant Bourse ses résultats du premier semestre.

KORIAN
Le gestionnaire de maisons de retraite médicalisées publiera ses résultats du premier semestre.

NATIXIS
Benito Berber est nommé Chef économiste de Natixis pour l'Amérique latine. Il rapporte à Joseph LaVorgna, Chef économiste pour les Amériques. Basé à New York, il aura en charge les analyses et les prévisions pour les pays de l'Amérique Centrale et Latine. "Cette nomination confirme l'implication de Natixis dans la zone, ainsi que son expertise sectorielle au service de ses clients internationaux qui souhaitent développer leurs activités en Amérique Latine", a expliqué la banque.

OSE IMMUNOTHERAPEUTICS
OSE Immunotherapeutics renforce la propriété industrielle de FR104, immunothérapie en développement clinique, avec l'obtention d'un brevet délivré par l'Office Européen des Brevets (OEB). Ce brevet européen délivré complète la famille de brevets qui protège le FR104 et ses applications thérapeutiques dans les maladies auto-immunes médiées par les lymphocytes T, dans les maladies inflammatoires chroniques et dans la transplantation.

RUBIS
Le spécialiste de l'aval pétrolier publiera après Bourse ses résultats du premier semestre.

SERGE FERRARI
Serge Ferrari Group, créateur, fabricant et distributeur de matériaux composites souples innovants a réalisé au premier semestre 2018 un chiffre d'affaires en hausse de 10,7% à change constant à 96,648 millions d'euros et un résultat opérationnel en croissance de 21,6% à 4,817 millions. L'Ebitda ajusté s'élève à 9,7 millions contre 9,1 millions d'euros au 30 juin 2017, et représente 10,1% du chiffre d'affaires. Le résultat net atteint 903 000 euros, contre 2,548 millions un an plus tôt. Un repli qui s'explique par 2 millions de coûts exceptionnels liés à l'arrêt des activités Vinyloop.

SUPERSONIC IMAGINE
SuperSonic Imagine a enregistré au premier semestre une perte nette de 7,179 millions d'euros contre une perte de 7,391 millions d'euros, un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant de la société spécialisée dans l'imagerie médicale par ultrasons (échographie) s'est, lui amélioré, passant de -5,8 à -5,4 millions d'euros. SuperSonic Imagine a bénéficié de charges opérationnelles en baisse de 6% à 9,9 millions d'euros. L’Ebitda s’est amélioré de 15%, pour une perte s’élevant à 3,7 millions d'euros.

VALBIOTICS
Valbiotics a annoncé le succès de l’étude clinique de Phase I/II menée sur LpD64 chez des personnes en surpoids ou obèses. LpD64 est un extrait unitaire d’un mélange de plantes qui avait démontré une efficacité très importante sur la sensibilité à l’insuline et la réduction de la masse grasse en préclinique dans des modèles d’obésité.