Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Vendredi 20 juillet 2018

AOF - 19 juillet 2018


(AOF) - AUBAY

Aubay a réalisé au deuxième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 97,9 millions d'euros, en progression de 18,2%. Cette croissance se décompose en une hausse de 10,7% en France, et 27% à l'international. La croissance interne est en nette accélération sur ce trimestre et ressort à 10,2% contre 7,7% au premier trimestre 2018. La France atteint le taux record de croissance organique de 10,7%. Elle s'est élevée à 9,6% à l'international.


BOIRON

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 devrait être inférieur à celui de 2017, a averti Boiron à l'occasion de la publication de ses revenus sur cette période. " En conséquence et dans l'éventualité d'une faible pathologie en fin d'année, le résultat opérationnel 2018 pourrait être en recul par rapport à celui de 2017 ", a précisé le spécialiste de l'homéopathie. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre est en diminution de 2,6% (1% à taux constant) à 121,14 millions d'euros.


COMPAGNIE DES ALPES
Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité du troisième trimestre 2017/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a réalisé un chiffre d’affaires de 157,69 millions d’euros sur la période. Ce chiffre est en croissance de 3,3% à données publiées sur un an et de 2,5% à périmètre comparable. L'activité des Destinations de loisirs connaît une progression de son chiffre d'affaires de 5,1% à périmètre comparable (à 104,83 millions d'euros), portée à la fois par une hausse de la fréquentation (+2,1%) et par une dépense par visiteur toujours dynamique (+3%), explique le groupe, dans son communiqué. 


DAMARTEX
Le groupe Damartex a clôturé l’exercice 2017-2018 avec un chiffre d’affaires de 756 millions d'euros, en baisse de 2,4% à taux réels. L'activité du distributeur pour seniors a reculé de 1,7% à taux de change constants et de 4,3% à périmètre et taux de change constants. Le second semestre s’est inscrit en repli de -6,5% à 347,2 millions d'euros (-5,9% à taux de change constants) mais affiche un retrait moins marqué au quatrième trimestre (-3,6% à taux réels et -3,1% à taux constants).

DASSAULT AVIATION

Dassault Aviation vient de dévoiler ses résultats du 1er semestre 2018. Ainsi, le constructeur aéronautique a engrangé un résultat net ajusté de 186 millions d'euros sur la période, soit 22,4 euros par action. Un an plus tôt, le groupe avait réalisé un résultat net ajusté de 166 millions d'euros, soit 20,2 euros par action. La marge nette ajustée ressort à 10,9% du chiffre d'affaires lors du 1er semestre 2018, contre 8% un an plus tôt. Par ailleurs, le chiffre d'affaires ajusté s'établit à 1,709 milliard d'euros, contre 2,068 milliards d'euros lors du 1er semestre 2017.

FLEURY MICHON

Au premier semestre 2018, Fleury Michon a enregistré un chiffre d'affaires de 358,4 millions, en retrait de 0,4% sur son périmètre consolidé, n'intégrant pas les joints-ventures en Italie et en Espagne. Le deuxième trimestre est marqué par un retour à la croissance : +2,1% à 185,9 millions d'euros. Il traduit notamment la pleine intégration des nouvelles entités Paso et Good Morning.

LNA

Au premier semestre 2018, le chiffre d'affaires Exploitation du groupe LNA Santé s'établit à 214,1 millions d'euros, en progression de 5,1%, dont 4,1% de croissance organique et 1% de croissance externe. Sur le deuxième trimestre 2018, le chiffre d'affaires progresse de 5,6% par rapport à la même période de l'an passé, marquant une accélération sensible par rapport au 1er trimestre 2018. En organique, la croissance ressort à 4,5%.


STEF
Le chiffre d’affaires de STEF au deuxième trimestre a progressé de 8,4% (+6,8% à périmètre comparable) à 797 millions d'euros. Hors ventes réalisées pour compte de tiers (clients de la Restauration Hors Domicile présents en France, en Espagne et en Belgique), le chiffre d’affaires s’est inscrit en croissance de 7,8% (6% à périmètre constant) à 701,30 millions d'euros. Le chiffre d’affaires cumulé du spécialiste de la logistique du froid au 30 juin 2018 s’est élevé à 1,557 milliard d’euros, en progression de 8,7%, dont 7,7% à périmètre constant.