Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre jeudi 19 avril 2019 à Paris -

AOF - 19 avril 2018


(AOF) - ACCORHOTELS
Le chiffre d'affaires d'AccorHotels au premier trimestre 2018 a atteint 633 millions d'euros, en progression de 0,6% en données publiées et de 9,5% en données comparables. Le RevPAR (revenu par chambre disponible, indicateur clé du secteur) du groupe est en progression de 5,3% avec de bonnes performances pour la grande majorité des régions, notamment l'Europe (+4,6%) et l'Asie Pacifique (+5,3%). Cette hausse est liée pour 61% à la demande, et 39% aux prix moyens.

ADP

ADP, via sa filiale à 100% ADP International, a finalisé la transaction lui permettant de détenir 51 % du capital et lui donnant le contrôle exclusif d'Airport International Group (AIG), concessionnaire de l'aéroport international Queen Alia (QAIA) à Amman, en Jordanie. Les nouveaux co-actionnaires avec lesquels le groupe ADP investit sont les fonds d'investissement en infrastructures Meridiam et IDB Infrastructure Fund II. Edgo, déjà présent, reste co-actionnaire. L'investissement de Groupe ADP s'élève à 265 millions de dollars.


ATARI
Atari a annoncé le succès de son augmentation de capital réalisée avec suppression du droit préférentiel de souscription dans le cadre d'un placement privé, effectué par construction accélérée d'un livre d'ordres. L'opération d'augmentation de capital a été engagée pour accélérer le plan de développement de l'entreprise. L'éditeur de jeux vidéo a placé 13 636 364 actions nouvelles au prix unitaire de 0,55 euro, prime d'émission incluse, pour un montant total de 7,5 millions d'euros, contre 5 millions d'euros prévus initialement.

AUBAY

Aubay a réalisé au premier trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 99,5 millions d'euros, en progression de 15,3%. Cette croissance se décompose en une hausse de 9,3% en France, et de 22,8% à l'international. La croissance interne de l'entreprise de services du numérique, qui est ressortie à 7,7% (dont 9,3% en France et 5,7% à l'international), a été impactée négativement par 1 jour ouvré en moins sur le trimestre, ce qui représente un impact de -1,5 points sur la croissance.

BIGBEN
Bigben a annoncé détenir désormais 45% du capital du studio Kylotonn SAS, en charge pour le groupe du développement de jeux phares tels WRC, TT Isle of Man et V-Rally 4. Après avoir pris une participation de 24,99% au capital du studio en juillet 2017, Bigben a fait l'acquisition, ce 18 avril 2018, de 20,01% supplémentaires auprès d'associés minoritaires. Roman Vincent, dirigeant fondateur du studio, détient les 55% restants du capital.

BIOMERIEUX

Au 31 mars 2018, le chiffre d'affaires de bioMérieux a atteint 587 millions d'euros, en croissance de 12,5% à taux de changes et périmètre constants. La croissance publiée en euros s'est établie à 3,4%, affectée comme prévu par la comptabilisation de 52 millions d'euros d'effets négatifs de changes du fait du renforcement de l'euro face à plusieurs monnaies, notamment au dollar américain. Dans le domaine clinique, qui a représenté environ 83 % des ventes totales, le chiffre d'affaires s'est établi à 486 millions d'euros, en hausse de 13,5 % à données comparables.

 

COMPAGNIE DES ALPES


Le spécialiste des remontées mécaniques et des parcs d'attraction détaillera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre.


EDENRED

Edenred a dévoilé un chiffre d'affaires (rebaptisé "revenu d'exploitation") de 332 millions d'euros pour son premier trimestre, en croissance de 1,3%. En données organiques, il a augmenté de 12,1%. Ce revenu d'exploitation total est composé du chiffre d'affaires opérationnel, en hausse de 13,8% en données comparables (+2,9% en données publiées), et des autres produits d'exploitation (anciennement chiffre d'affaires financier) qui diminuent de 18,5% en données comparables (-27,1% en données publiées).

ERAMET

Eramet a enregistré une croissance de 2% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 870 millions d'euros. A périmètre (cession d'Eurotungstène intervenue en avril 2017 et cession de l'activité recyclage aux Etats-Unis en mai 2017) et change constants, la variation du chiffre d'affaires du groupe minier du premier trimestre serait d'environ +14%. Dans le détail, la branche Alliages a vu son chiffre d'affaires reculer de 6%. En revanche, les branches Nickel et Manganèse sont ressorties en croissance de 14% et 3% respectivement.

ESI GROUP

En 2017, ESI Group a enregistré une chute de 68,4% de son résultat net part du groupe à 2,4 millions d'euros et de 40,2% de son résultat opérationnel courant à 9,2 millions d'euros. Ce dernier a représenté 6,8% des revenus du spécialiste du prototypage virtuel contre 10,9% en 2016. Le résultat opérationnel (Ebit) s'est inscrit en diminution de 41% à 8,1 millions d'euros. ESI Group avait averti à la mi-mars qu'il anticipait un Ebit compris 7 et 8 millions d'euros, nettement en dessous du consensus d'alors (11 millions d'euros) et de sa performance 2016 : 15,4 millions d'euros.

EUTELSAT

Eutelsat Communications a annoncé que la participation qu'il détient dans l'opérateur Hispasat a été transférée ce jour pour un montant de 302 millions d'euros. La réalisation de cette transaction fait suite à un accord signé en mai 2017 entre l'opérateur de satellites et le groupe Abertis concernant la cession à ce dernier de la participation de 33,69% détenue par Eutelsat dans Hispasat. Ce transfert a par ailleurs récemment recueilli l'accord du Conseil des ministres espagnol, levant la dernière condition suspensive à son exécution.

EXEL INDUSTRIES


Le spécialiste de la pulvérisation communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.



FNAC-DARTY

Le distributeur dévoilera son chiffre d'affaires du premier trimestre en fin de journée. Fnac Darty a finalisé hier la renégociation des conditions financières et l'allongement de la maturité des facilités de crédit signées le 20 avril 2016 avec ses partenaires bancaires. La maturité finale de l'emprunt à terme "Term Loan", d'un notionnel de 200 millions d'euros, a été prolongée de deux ans à avril 2023, avec un calendrier d'amortissement lui aussi décalé de deux ans. La maturité de la ligne de crédit revolving d'un notionnel de 400 millions d'euros a également été étendue à avril 2023.

GECINA

Gecina a fait état d'une croissance de 40,8% de ses loyers bruts au premier trimestre à périmètre courant, à 168,5 millions d'euros. A périmètre constant, ils ont augmenté de 1,8%. La foncière de bureaux a également précisé que 436 millions d'euros de cessions ont été réalisées ou sécurisées depuis le début de l'année, avec une prime de l'ordre de 10% sur les dernières expertises. Avec les cessions réalisées en 2017, 70% du programme de cession minimum de 1,2 milliard d'euros annoncé dans le cadre de l'acquisition d'Eurosic est déjà sécurisé, assure Gecina.


ILIAD
Iliad a placé avec succès l'émission de deux emprunts obligataires d'un montant total de 1,15 milliard d'euros. La tranche 1 est d'un montant de 500 millions d'euros, d'une durée de 3,5 ans (échéance au 25 novembre 2021) et présente un coupon annuel de 0,625%. La tranche 2 est d'un montant de 650 millions d'euros, d'une durée de 7 ans (échéance au 25 avril 2025) et présente un coupon annuel de 1,875%.

M6
M6 affiche un résultat opérationnel courant de 44,6 millions d'euros, en baisse de 5,3%, au titre du premier trimestre. Il est pénalisé par les pertes du F.C.G.B. (Girondins de Bordeaux) qui se dégradent de -12,8 millions d'euros en raison du remplacement du staff technique et de la non-réalisation de cessions de joueurs, prévues au second semestre. En revanche, le chiffre d'affaires de l'ensemble du groupe M6 a augmenté de 11% au premier trimestre, à 359,2 millions d'euros.



PERNOD RICARD

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017/2018 de Pernod Ricard a reculé de 0,5% à 1,977 milliard d'euros. Il affiche cependant une croissance interne de 9,3%, favorisée par le décalage du Nouvel An chinois et de Pâques. Elle est de 6,3% sur les neuf premiers mois de l'exercice. "Nous confirmons notre objectif annuel dans le haut de la fourchette annoncée le 9 février 2018, avec une croissance interne du résultat opérationnel courant pour l'exercice fiscal 2017/18 autour de 6%", a déclaré le PDG, Alexandre Ricard.

PUBLICIS


Publicis a fait état d'une croissance organique de son chiffre d'affaires de 1,6% (-8,2% en données publiées) au premier trimestre à 2,08 milliards d'euros. Elle bénéficie de la contribution des budgets gagnés par Publicis au cours de l'année 2017, notamment McDonald's, Diesel, Lionsgate, Bradesco et Southwest. Publicis fait notamment état d'une croissance de 2,8% en organique en Amérique du Nord, un marché où il a connu de grosses difficultés l'année dernière avec la restructuration de sa marque digitale SapientRazorfish.

SCHNEIDER ELECTRIC


Schneider Electric a dévoilé un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros au premier trimestre 2018, en baisse de 0,7%. En organique, il a progressé de 6,2% " grâce à la croissance élevée des deux coeurs d'activité, Gestion de l'Energie et Automatismes Industriels ". Le premier pôle affiche une croissance organique de 5,2% à 4,32 milliards d'euros et le second pointe à +9,2% à 1,47 milliard.

SOITEC

Au quatrième trimestre de l'exercice 2017-2018 (clos le 31 mars 2018), Soitec a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 91,7 millions d'euros, en hausse de 30%. A taux de change constants, la croissance des revenus du spécialiste de la conception et la production de matériaux semi-conducteurs a atteint 42%. Le chiffre d'affaires annuel est ressorti à 311 millions d'euros, soit une hausse de 31% à taux de change constants, là où Soitec visait environ 25%.

VALLOUREC

Vallourec, leader mondial des solutions tubulaires premium, et Interpipe, producteur ukrainien de tubes sans soudure, annoncent leur intention de démarrer un partenariat qui prévoit la production, en coopération, de tubes sans soudure en carbone non-OCTG, destinés au marché européen. Ces produits, principalement dédiés aux applications mécaniques, "line pipe" et "process pipe", seront laminés par Interpipe avant d'être conditionnés et contrôlés dans une unité de finition commune, gérée par Vallourec, et localisée à Nikopol, en Ukraine, au sein de l'une des usines d'Interpipe.

VINCI
Vinci Construction, via sa filiale Sogea-Satom, Egis, Baudin-Chateauneuf et Alcor ont remporté un important contrat pour la conception-construction du stade de Yamoussoukro, capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire. D’un montant de 72 millions d’euros, ce contrat porte sur la construction du stade principal de Yamoussoukro et la rénovation de quatre stades d’entraînement, à proximité de la ville (réhabilitation des aires de jeux, des vestiaires et des éclairages).

VIVENDI
Elliott, le fonds entré au capital de Telecom Italia (TIM) avec l'espoir de contrer la mainmise de Vivendi sur le groupe italien, a réaffirmé son souhait d'un Conseil "pleinement indépendant qui privilégiera l'intérêt des actionnaires en améliorant la gouvernance et les performances". Il appelle donc logiquement les actionnaires de Telecom Italia à soutenir ses propositions lors des deux prochaines assemblées générales du 24 avril et du 4 mai. En début de semaine, Vivendi avait publié un "position paper" où il réaffirmait avoir largement contribué au redressement des résultats de TIM.