Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre mardi 12 décembre 2017 à Wall Street -

AOF - 12 décembre 2017


(AOF) - 3M

"3M délivre une performance robuste en 2017 et est bien positionné pour construire sur cette dynamique en 2018, incluant une forte croissance organique et une amélioration de la rentabilité", déclare Inge Thulin, PDG du groupe, à l'occasion d'une réunion annuelle sur ses perspectives. Pour 2017 d'abord, 3M a indiqué que sa croissance organique et son bénéfice par action devraient ressortir dans le haut de ses fourchettes de prévisions 4-5% et 9-9,10 dollars.

ALLERGAN

Allergan a conclu un accord en vue d'acquérir la société de biotechnologie américaine Repros Therapeutics au prix de 0,67 dollar par action, soit avec une prime de 42,5% par rapport au cours de clôture de 0,47 dollar d'hier. L'opération valorise le groupe spécialisé dans la fécondité 26,5 millions de dollars.

BLACKSTONE
Blackstone, un fonds d'investissement américain devrait acquérir 10% du capital de Logicor, un spécialiste des parcs logistiques, pourtant cédé au fonds souverain chinois le 2 juin dernier selon une information Reuters. La totalité du capital de Logicor avait été cédée pour 12,25 milliards de dollars.

BOEING
Boeing, tout en annonçant une hausse de 20% de son dividende trimestriel à 1,71 dollar par action, a fait savoir qu'il allait étendre son programme de rachat d'actions de 14 à 18 milliards de dollars. Ces opérations seront menées dans les 24 à 30 prochains mois. Cette année, Boeing a racheté pour 9,2 milliards de dollars de titres. 

COMCAST
Comcast a annoncé à Reuters qu'il renonçait à racheter les actifs de 21st Century Fox. Ainsi, Disney se retrouve seul acquéreur potentiel pour ces actifs évalués à 40 milliards de dollars.

MATTEL
S&P, quelques heures après Moody's, a dégradé hier la note de Mattel de BB à BB-, avec une perspective négative. L'agence de notation a abaissé ses prévisions de chiffre d'affaires, d'Ebitda et de génération de cash, la faiblesse de ces derniers soutenant la perspective d'un bond du ratio d'endettement du groupe au-dessus de 4. S&P note également que le plan de retournement et de désendettement de Mattel va prendre plus de temps que prévu initialement pour produire ses effets.