Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre mardi 19 décembre 2017 à la Bourse de Paris -

AOF - 18 décembre 2017


(AOF) - DELTA DRONE

Delta Drone annonce l'exercice par la société YA II CD de cent cinquante bons d'émission (" BEOCABSA ") d'obligations convertibles en actions (" OCA ") assorties de bons de souscription d'actions (" BSA ") (les OCA et BSA ensemble, les " OCABSA "), entrainant la souscription le 18 décembre 2017 par la société YA II CD Ltd de cent cinquante (150) OCABSA, correspondant à l'émission de 150 OCA d'une valeur nominale de 10 000 euros chacune représentant un emprunt obligataire de 1 500 000 euros de valeur nominale, assorties de 3.496.503 BSA ayant un prix d'exercice de 0,429 euro.

EXEL

Le spécialiste des techniques de pulvérisation publiera ses résultats annuels avant l'ouverture de la séance.

GETLINK

Le Conseil d'Administration de Groupe Eurotunnel SE a coopté Bertrand Badré en qualité d'administrateur indépendant. Son expertise reconnue en finance internationale et sa connaissance de la société viendront enrichir les compétences du Conseil d'administration. Bertrand Badré remplacera Philippe Camu, démissionnaire, pour la durée du mandat restant à courir. Cette cooptation sera soumise à ratification de la prochaine Assemblée générale ordinaire.

MAUNA KEA TECHNOLOGIES

Mauna Kea Technologies a annoncé avoir reçu son 14ème accord 510(k) de la part de l'agence réglementaire américaine (FDA) pour le Cellvizio série 100 et l'ensemble de ses minisondes confocales. Sur la base de nombreuses études cliniques publiées dans des journaux à comité de lecture, la FDA a validé que le Cellvizio était indiqué pour l'imagerie de la microstructure interne des tissus, y compris (mais pas uniquement) l'identification des cellules et des vaisseaux et leur organisation ou architecture.

ONCODESIGN
Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, et la société Cyclopharma, en collaboration avec le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, annoncent des résultats cliniques intermédiaires prometteurs pour l'étude de Phase 1 utilisant le premier radiotraceur1 issu du programme IMAkinib.

PLASTIVALOIRE
Sur l'exercice 2016/2017, clos le 30 septembre 2017, Plastivaloire a réalisé un résultat net en hausse de 20,1% à 42,5 millions d'euros. L'Ebitda a augmenté de 11,3% à 79,9 millions d'euros. La marge d'Ebitda ressort à 12,7%, à comparer à 12,3% sur l'exercice précédent. Enfin le chiffre d'affaires du spécialiste du plastique a réalisé un chiffre d'affaires de 627,3 millions d'euros soit une hausse de 7,6%. 

TECHNICOLOR

Technicolor a annoncé être en négociation pour la vente de son activité de licences de brevets. Cette transaction s'inscrit dans l'objectif du spécialiste des technologies de l'image et du son de simplifier la structure du groupe et d'allouer son capital et ses ressources à ses activités opérationnelles. Bien que la réalisation de cette transaction ne soit pas garantie, Technicolor s'est dit confiant de parvenir à un accord. Dans le cadre de ces négociations, Technicolor a suspendu les discussions commerciales concernant l'octroi de licences de brevets.

THERACLION
Theraclion, société spécialisée dans l'équipement médical innovant dédié à l'échothérapie, annonce que Theraclion China recevra ses 5 premiers systèmes Echopulse en décembre. Theraclion China est une joint-venture entre Inner Mongolia Furui Medical Science.

TXCELL
TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l'inflammation, l'auto-immunité et la transplantation, a annoncé avoir achevé le développement de son premier procédé de production pour sa technologie propriétaire CAR-Treg. Ce procédé sera transféré à un fabriquant externe de type CMO (Contract Manufacturing Organization) avant l'entrée en clinique du premier produit CAR-Treg de TxCell.

VIVENDI
L'Autorité de la concurrence annonce à l'instant qu'elle "agrée la nouvelle offre de référence de Groupe Canal Plus relative à la reprise de chaînes indépendantes au sein de ses offres", estimant qu'elle prend en compte les demandes de clarifications faites fin juin. A cette date, l'Autorité de la concurrence avait procédé au réexamen des injonctions imposées en 2012 à Groupe Canal+ suite au rachat de TPS et maintenu l'obligation pesant sur Canal+ de définir des règles du jeu "objectives et transparentes" pour la distribution de chaînes indépendantes au sein de ses offres.