Bourse

Marchés

Les valeurs à suivre mardi 30 octobre 2017 à la Bourse de Paris -

AOF - 30 octobre 2017


(AOF) - AIRBUS

L'avionneur européen publiera ses résultats du troisième trimestre.

BENETEAU

Le fabricant de bateaux de plaisance fera connaitre ses résultats annuels après la séance.

BNP PARIBAS

La banque présentera ses résultats du troisième trimestre.

CGG

Les actionnaires du groupe parapétrolier se réuniront en AG à 11h sur le plan de restructuration financière.

DBV TECHNOLOGIES

La biotech communiquera sa position de trésorerie à fin septembre. IMERYS Le spécialiste des matériaux conducteurs détaillera ses résultats du troisième trimestre.

LECTRA
Le résultat net de Lectra a atteint 7,3 millions d'euros au troisième trimestre, en baisse 9% tandis que le résultat opérationnel a atteint 0,6 millions d'euros, en baisse de 5 % à données réelles. Ce dernier est en hausse de 3 % à données comparables, soit hors impact des changes. La marge opérationnelle s'est établie à 15,8 %, en diminution de 0,8 point (-1,6 point à données réelles). Le chiffre d'affaires de 67,2 millions est en progression de 7 % (+ 4 % à données réelles).

MAUNA KEA
Mauna Kea Technologies, inventeur de Cellvizio plateforme multidisciplinaire d'endomicroscopie confocale laser, a annoncé que Cellvizio a fait l'objet de plusieurs présentations à l'occasion du Congrès de l'UEGW (United European Gastroenterology Week) 2017, qui se tient du 28 octobre au 1 novembre 2017 à Barcelone en Espagne.

NANOBIOTIX
Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, envisage d'émettre un nombre maximum de 1.941.789 actions nouvelles, représentant environ 11% du capital social existant de la Société, par construction accélérée d'un livre d'ordre. Elles seraient émises via une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires.

RIBER
Riber, équipementier pour l'industrie des semi-conducteurs, a annoncé la commande d'une machine MBE de recherche en Allemagne. L'Institut Fraunhofer pour la physique appliquée à l'état solide (IAF) de Fribourg, une référence dans le domaine de la recherche en Allemagne, a commandé un système MBE 49 qui sera utilisé pour le développement d'applications électroniques à base de semi-conducteurs composés. Cette commande sera livrée en 2018.

SEB
Au troisième trimestre, Seb a publié un chiffre d'affaires en hausse de 26,1% à 1,518 milliard d'euros. La croissance organique a été de 8,8%. Sur les neufs premiers mois, le chiffre d'affaires du spécialiste du petit électroménager est de 4,459 milliards d'euros, soit une hausse de 32,4% en données publiées, dont 9,6% de croissance organique. Sur cette période le résultat opérationnel d'activité s'élève à 389 millions d'euros en progression de 25% par rapport à 2016. Il est de 406 millions avant impacts non récurrents de l'allocation du prix d'acquisition de WMF.


TF1 

TF1 a enregistré au troisième trimestre un résultat net part du groupe de 10,1 millions d'euros, à comparer avec une perte nette de 13,2 millions d'euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant est lui passé de -10,9 millions d'euros à 7,9 millions d'euros. De son côté, le chiffre d'affaires a progressé de 7,1% à 429,9 millions d'euros, dont 300 millions d'euros (+1,9%) pour la publicité du groupe TF1. Les Autres activités ont enregistré un bond de 21,4% des revenus à 129,9 millions d'euros.

THERMADOR 

La société Sferaco, filiale de Thermador Groupe, est entrée en négociation exclusive avec Messieurs Bitsch et Gueli pour l'acquisition de la totalité des actions du groupe Valfit basée à Bussy Saint-Georges, en souhaitant conclure cette opération au plus tard fin janvier 2018. Le groupe Valfit vend aux grossistes spécialisés une gamme ciblée de raccords, compteurs et robinetterie qui complèterait parfaitement l'offre de Sferaco pour le bâtiment et l'industrie. Il a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 5,9 millions d'euros.

ZODIAC

Zodiac a publié un résultat net au titre de l'exercice 2016/2017 en baisse de 31,9% à 73,4 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant (ROC) de l'équipementier aéronautique est ressorti à 217,6 millions d'euro, en recul de 19,3% sur un an. Le taux de marge opérationnelle s'établit à 4,2% contre 5,2% l'année dernière. Ce résultat se situe dans le haut de l'objectif annuel d'un ROC compris entre 200 et 220 millions d'euros et correspond à une forte amélioration au second semestre, dont le ROC ressort à 229 millions d'euros, contre 189 millions d'euros l'année dernière.