Bourse

Sociétés

Les valeurs du jour en Europe Daimler, Volkswagen et BMW seraient dans le viseur de Donald Trump

AOF - 31 mai 2018


(AOF) - Donald Trump aurait déclaré à Emmanuel Macron qu'il interdirait les voitures de luxe allemandes aux Etats-Unis, selon les informations de Wirtschatswoche. Ces propos auraient été tenus en avril dernier et rapportés au magazine allemand par plusieurs diplomates américains et européens. Le président américain aurait même déclaré à son homologue français qu'il travaillerait à ce que plus aucune Mercedes ne roule sur la Cinquième Avenue à New York, ajoute Wirtschatswoche.

 

Les constructeurs allemands en pâtissent sur la place de Francfort : -0,70% pour Daimler, -0,92% pour Volkswagen et -0,67% pour BMW. Les constructeurs automobiles allemands sont en effet des exportateurs chevronnés : environ 500 000 unités étaient importées globalement aux Etats-Unis l'an dernier.


Récemment, Donald Trump a annoncé le lancement d'une enquête sur les importations de voitures, de camions et de pièces détachées aux Etats-Unis, ce qui pourrait déboucher sur la mise en place de nouvelles barrières douanières. Des droits de douane qui pourraient être de l'ordre de 20 à 25% pour les véhicules.


Si les Etats-Unis décidaient d'appliquer des droits de douanes supplémentaires sur leurs importations automobiles, le manque à gagner pour l'économie allemande serait de 5 milliards d'euros, selon les calculs de l'Ifo, publiés vendredi dernier.