Bourse

Marchés

L'or pourrait avoir atteint un plancher avant un rebond estival

AOF - 10 juillet 2018


(AOF) - C'est un constat que tous les observateurs et intervenants de marché, à l'instar du gérant Arnaud du Plessis (CPR AM), vont pouvoir partager : la contreperformance de l'or depuis le début de l'année (-3,7%) ne reflète pas du tout le retour de l'aversion pour le risque des investisseurs ni la remontée des tensions inflationnistes. Pourtant, le métal précieux est traditionnellement considéré comme une valeur-refuge contre ces périls. "La vigueur du dollar US, au plus haut depuis juillet 2017, s’est imposée et a dicté la tendance", tranche Arnaud du Plessis, chez CPR AM.

Ce dernier ajoute que le croisement baissier des moyennes mobiles à 50 et 200 jours a entraîné une accélération de la tendance vers un plus bas depuis le début de l'année. Le 12 juillet dernier, l'once d'or a atteint 1 241,9 dollars.

Le marché est aujourd'hui très survendu, estime le gérant actions thématiques spécialisé sur l'or et les ressources naturelles de CPR AM, qui voit le point bas de décembre dernier (1236 dollars l'once) comme un possible soutien, au moins quelques temps...

Pour Arnaud du Plessis, l'histoire récente montre que la période estivale a été très favorable à la thématique de l'or et des métaux précieux depuis 2001, à l'exception de 2016. Depuis 2001, les cours de l'or ont progressé en moyenne de 13,9% durant la période estivale.

"Alors que 2017 ne s'est pas révélée comme une année particulièrement exceptionnelle, l'été a vu la thématique de l'or et des mines aurifères progresser respectivement de 11,3% et 20,3% entre les 7 juillet et 7 septembre. A suivre...", conclut le gérant de CPR AM.