Bourse

Sociétés

MADVERTISE sévèrement sanctionné après ses résultats annuels

AOF - 02 mai 2018


(AOF) - Madvertise a dévissé de 18,28% à 1,14 euro après avoir atteint 1,055 euro, son plus bas niveau depuis décembre 2016. Les investisseurs ne gardent rien des résultats 2017 de l'AdTech (société spécialisée dans la publicité digitale) française, pourtant marqués par une réduction de sa perte nette. Elle est ainsi passée de 2,3 à 1,46 million d'euros. Seulement, cette amélioration est moins à mettre au crédit de bonnes performances opérationnelles qu'à celui du Crédit Impôt Recherche qui a abondé le résultat net de Madvertise à hauteur de 369 000 euros.

Le groupe a également modifié sa politique commerciale en réduisant le nombre et la valeur des contrats concernés par des accords de minimum garantis.

Ce qui reste une bonne nouvelle ne suffit donc pas à faire oublier que la rentabilité de Madvertise s'est nettement dégradée en 2017 : sa marge d'Ebitda est tombée de 2,8 à 1,7% du chiffre d'affaires. La régie publicitaire a notamment enregistré une progression de ses charges externes et de ses frais de personnel (recrutement de profils plus expérimentés et augmentations de salaire, notamment en Allemagne sur un marché concurrentiel), tout en poursuivant un rythme d'investissements élevé.

Les innovations lancées par le groupe l'année dernière lui ont certes permis de gagner des contrats importants (Marie Claire, Radio France, Ouest-France) mais sans empêcher pour autant une nette décélération de sa croissance en 2017. Cette dernière ressort à 3,4% après 12% en 2016 et 13% en 2017. La déception est particulièrement forte sur le marché français, pointe LCM. Malgré ces fameux contrats, Madvertise a enregistré dans l'Hexagone une baisse de près de 11% de son chiffre d'affaires liée à une réorganisation interne au sein des agences clients qui a impacté le revenu du second semestre.

Néanmoins, LCM ne se montre pas très sévère à l'égard de la régie, surtout au vu de sa dégringolade en Bourse... L'analyste note que Madvertise est solide à l'international (+33,5% pour le chiffre d'affaires en 2017) et estime que cette publication "nous conforte en termes de qualité de l'offre du groupe Madvertise et de la pertinence de la stratégie de déploiement à l'international".

LCM intègre désormais à son modèle des hypothèses de "croissance prudente" avec une croissance du chiffre d'affaires estimée en 2018 de 4,7% et une marge d'Ebitda de 2,3%. Il maintient sa recommandation d'Achat sur Madvertise et abaisse son objectif de cours de 1,8 à 1,6 euro.