Bourse

Sociétés

MAISONS DU MONDE survole la cote parisienne après une riche publication trimestrielle

AOF - 04 mai 2018

(AOF) - Maisons du Monde (+6,36% à 35,1 euros) a pris appui sur un trio de bonnes nouvelles pour se hisser en tête du SBF 120 et renouer avec son niveau de valorisation de fin février. La première branche de ce trépied est le solide premier trimestre enregistré par l'enseigne de décoration et d'ameublement. Son chiffre d'affaires sur les trois premiers mois de 2017 a progressé de 11,5% à 255 millions d'euros, dont 5,1% à périmètre comparable. Le consensus était à +9,3%, dont 3,2% de croissance à périmètre comparable.

En dépit d'une météo défavorable et d'une stabilisation de son parc de magasins (quatre ont été ouverts, quatre fermés), Maisons du Monde est donc parvenu à soutenir une base de comparaison défavorable. Au premier trimestre 2017, ses ventes avaient bondi de 20,9%, dont 11,9% à périmètre comparable.

Son modèle a donc une nouvelle fois fait ses preuves : les ventes en ligne, base de son déploiement omnicanal, ont bondi de 15,1% tandis que son offre continue à être renouvelée à un rythme soutenu. Le groupe a notamment dévoilé six thèmes de la collection de décoration Printemps / Été 2018 en janvier et lancé des nouveaux catalogues de mobilier intérieur et extérieur en mars.

La nouvelle directrice générale de Maisons du Monde accueillie avec un a priori favorable


"Souvent présenté comme un OVNI du secteur, Maisons du Monde le prouve encore une fois avec cette publication sur un trimestre où tous les éléments étaient défavorables : effet de base et effets météos. Le groupe confirme ses objectifs de croissance de 10% qui deviennent maintenant assez conservateurs", commente LCM suite à cette publication.

Le deuxième facteur de soutien au titre Maisons du Monde est l'annonce d'une acquisition qui lui permet de prendre pied aux Etats-Unis. Le groupe français a pris une participation de 70% dans l'enseigne d'ameublement Modani avec une option pour acquérir le solde du capital à terme. Modani a réalisé en 2017 des ventes de 41,4 millions de dollars et un Ebitda de 4,9 millions de dollars. "L'opération donne à Maisons du Monde un angle de croissance supplémentaire et excitant", estime Jefferies.

Enfin, les investisseurs et les analystes souhaitent la bienvenue à Julie Walbaum, qui succèdera le 1er juillet à Gilles Petit comme directrice générale de Maisons du Monde. Elle était depuis 2014 Directrice générale Digital, Marketing Client et Service client du groupe. A ce titre, elle a été l'un des artisans du développement digital de l'enseigne, dont Maisons du Monde récolte aujourd'hui clairement les fruits.