Bourse

Sociétés

MBWS plie, mais ne rompt pas

AOF - 08 juin 2018


(AOF) - La sobriété était fortement recommandée au moment de prendre connaissance de la dernière publication de Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS). Dans un même communiqué en effet, le groupe, ex-Belvèdère, a annoncé dans l'ordre : de nouveaux emprunts pour 15 millions d'euros, l'encaissement d'une créance de 12 millions d'euros à Trinidad et Tobago, la confirmation d'un Ebitda négatif en 2018, le non respect de ses covenants et des négociations en cours avec ses créanciers, et enfin, un chiffre d'affaires en baisse de 1,6% à 82,2 millions d'euros au premier trimestre 2018.

De prime abord, les investisseurs ont vu le verre à moitié vide. A la Bourse de Paris, le titre MBWS a cédé 3,5% à 6,9 euros.

Mais ce repli est à mettre en perspective avec le bond de plus de 10% enregistré hier. Une embellie due à un regain d'intérêt des investisseurs pour la valeur en fin de séance, soit quelques minutes avant la publication du communiqué...

Il se pourrait donc finalement que les annonces du groupe soient positives ou tout du moins sans surprise. La perte sur Ebtida était déjà annoncée et le non respect des covenants qui en découle aussi. Dès lors, les propos du groupe selon lesquels les discussions avec les créanciers se déroulaient dans un climat "constructif" sont plutôt encourageants.

Encourageant également, la capacité du groupe à convaincre les banques de lui octroyer plusieurs prêts bancaires et une avance en compte courant pour un montant total en principal de 15 millions d'euros.

Positif enfin, la récupération de la créance de 12 millions d'euros à Trinidad et Tobago, d'autant que cette dernière était intégralement dépréciée dans les comptes du groupe.

Nul doute que les investisseurs attendent désormais avec intérêt les comptes annuels 2017. Lesquels seront publiés à l'issue des discussions avec l'ensemble des partenaires financiers du groupe, et très vraisemblablement avant la fin de l'été de l'exercice en cours.