Bourse

Sociétés

MERSEN : dividende 2017 en hausse de 50%

AOF - 07 mars 2018


(AOF) - Mersen a publié un résultat net 2017 de 40 millions d’euros, contre 3,2 millions d’euros en 2016 retraité. Les charges et produits non courants s’élèvent à 10,3 millions d’euros. Ils se composent principalement de 8,6 millions d’euros de charges liées au plan de compétitivité (10 millions d’euros prévus initialement) et de 1,7 million d'euros de charges diverses.

 

Le résultat opérationnel courant du groupe de spécialités électriques et des matériaux avancés a atteint 74,6 millions d'euros en 2017, soit une marge opérationnelle courante de 9,2 % en progression de 170 points de base par rapport à 2016 retraité (7,5 %).

Mersen réalise un chiffre d'affaires consolidé de 809 millions d'euros en croissance organique de 8%. L'effet de change négatif de 10,7 millions d'euros pour l'année est lié pour moitié à la dépréciation du dollar américain par rapport à l'euro. Il était positif de 5 millions d'euros au 1er semestre. L'effet périmètre est positif de 1 million d'euros et correspond au chiffre d'affaires de la société commune chinoise créée fin 2016 avec Harbin Carbon.

Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires du 17 mai prochain la distribution en numéraire d'un dividende de 0,75 euro par action, en hausse de 50%. Il représente un taux de distribution de 38% du résultat net des activités poursuivies retraité des éléments exceptionnels nets d'impôts.

" Dans un environnement économique favorable, l'année 2018 devrait être pour Mersen une nouvelle année de croissance. Le groupe bénéficiera de 2 leviers que sont la croissance sur ses marchés porteurs et la forte dynamique de la zone Asie. Il finalisera son plan de compétitivité et continuera par ailleurs à déployer son Excellence Journey pour améliorer sa performance ", a commenté le groupe de spécialités électriques et des matériaux avancés.

Par conséquent, il attend pour l'année 2018 une croissance organique du chiffre d'affaires entre 3 et 6% et une marge opérationnelle courante comprise entre 9,6% et 10,1% du chiffre d'affaires, en amélioration par rapport à 2017 (9,2%).

Compte-tenu de l'accélération de certains de ses marchés porteurs, comme le solaire et l'électronique, et du développement de nouveaux produits pour le marché du véhicule électrique, le groupe aura un programme d'investissement soutenu en 2018, entre 45 et 50 millions d'euros (hors investissements prévus dans le plan de compétitivité), pour faire face à la demande actuelle et préparer 2019.